Bon, en attendant que la moto reviennent on va s'occuper à faire rêver les compatriotes!

Alors, encore une fois je me suis lancé à l'assaut de la côte Ouest des États-Unis. Mais cette fois, toute la côte, pas juste le Sud-Ouest.

La compagnie de transport "Ma moto mon voyage" offrait un transport MTL-Vancouver avec retour San Diego-MTL. Parfait pour moi.

J'avait acheté en prévente à -20%. Comme j'accumule les points aéroplan assez religieusement, j'ai eu le camion + l'avion pour 998$. LE DEAL!

Avec mes cartes Butler je me suis dessiné un beau trajet jusqu'au nord de la Californie. Après je connais pas mal alors je prévois y aller au jour le jour.

Allo [MENTION=25985]wallnutmonkeys[/MENTION] et [MENTION=28109]Nemo[/MENTION] qui était aussi à bord de ce camion.




Récupération du Tigre à Vancouver le dimanche matin vers 10:30.




Pas le temps de niaiser, direction les States! Faut être à San Diego dans 13 jours tout en évitant les autoroutes et en prenant les plus de détours et de courbes possibles.

Ah, enfin je relaxe et me sens en vacances!




La 20, une route que je voulais faire depuis que j'avais vu un vidéo sur youtube. Un peu de lignes droites pour s'y rendre mais ça valait la peine.






Dodo à Winthrop, village western avec les animaux domestiques qui viennent avec





Direction Mt Rainier par la Chinook Pass. Il y a encore de la neige par endroit.




La route appartient à ceux qui se lève tôt! La Chinook à 7:30am, pas un chat.







En sortant du parc du Mont Rainier.




Visite au Mont St. Helens et son versant explosé en 1980. Ouf, y'avait du twisties à flan de montagne pour se rendre là!



Direction 242 dans l'Oregon, une route tracé dans une mer de lave et ouverte environ 3 mois par année.




Le Dee-Wright Observatory, lieu établit pour ma rencontre avec Fred (gaz-online) et Mag. La tradition se poursuit!






J'ai passé une couple d'heures sur la côte et il faisait entre 10-15C, ark. J'ai décidé de resté à l'intérieur des terres pour la majorité du reste du voyage, sauf pour les zones incontournables.

Des fois il y a des imprévus, plan B!





Direction Crater Lake. Un peu perdu au milieu de nulle part mais le détour en vaut la peine.






Bienvenue à Weed, California. Disons qu'il y a une grosse industrie du souvenirs dans la ville.




Mt Shasta.




Certaines routes de montagnes sont asphaltée mais tout de même un peu rough avec un petit éboulit de temps en temps, et souvent en une seule voie. Parfait pour le tigre, moins pour un SS. Ce sont les "paved mountain trails" sur les cartes Butler.







Je suis allé faire la fameuse 36 et ses 1001 types de courbes, de la plus douce à la plus cochonne. Malheureusement j'avais passé une mauvaise nuit et je n'ai pas pu vraiment l'apprécier à sa juste valeur. Va falloir y retourner! Je voulais prendre la fameuse pancarte en photo mais elle avait été arrachée! En voici une du web.




Ensuite est venu un moment que j'attendais depuis une couple d'années: Avenue of the Giants. Route tracé dans la forêt de séquoia géants. J'en avait une photo comme fond d'écran depuis un bout.




Le lendemain j'ai fait LA ride à courbes de ma vie. Jamais vu ça. Des milliers et des milliers de courbes. Quand j'ai fait le tracé la veille je me demandais si j'allais être capable de toffé ça. Et oui , de 6:30am à 8pm.
La côte par les chemins de traverse, malade! Carte google (check ça mon [MENTION=11406]GAZ-ONLINE[/MENTION] ) https://goo.gl/maps/TMoHdBnQkis


Lendemain matin, départ par les vignoble de Napa sur la 128




Pour ensuite me payer la 130 qui me tentait depuis un bout. J'ai été vraiment impressionné par la quantité de lacets serrés. Et qu'est-ce que je ne vois pas en haut de la côte? Un petit camion de UPS! Méchante belle pub. Surement qu'ils n'envoient pas n'importe qui faire cette route là.

On traverse ensuite la vallée centrale pour aller dans le Sequoia National Park côtoyer les géants. Spottez le casque!





Et on termine par la Sherman Pass qui culmine à 9200 pieds et nous amène dans le désert par le 9 Mile Canyon.








J'avais vu et reconnu cette église par hasard sur streetview il y a une couples d'années alors je me suis dit qu'il serait cool d'y aller comme "je passe dans le coin". En fait je n'ai pas pu passer par mon shortcut ( la base militaire Edwards) alors j'ai du faire un détour et je commençais à calculer sérieusement mon gas. Y'a des beau nowhere dans le monde mais la région de Lake Los Angeles et Lancaster n'en fait pas partie. Tout de même deux belles photos.







Ensuite j'ai fait mon pèlerinage sur la 2 Angeles Crest mais je n'ai pas pris de photo, j'en ai déjà en masse dans mes autres ride reports.
S'en est suivit la montée vers Big Bear, ensuite la 243, et la descente de la 74 vers Palm Desert où j'ai revu le groupe organisé avec la compagnie de transport.

Pour ma dernière journée de ride j'ai décidé d'aller au bout de la route, toucher le mur qui sert de frontière avec le Mexique, histoire d'avoir fait la côte des US du nord jusqu'au sud. Et en passant je me devait d'aller rendre visite à Borrego Springs, un village où je me sens bien même s'il fait chaud comme dans un four.







Plus de 6000km en 13 jours, sans une goutte de pluie (sauf un peu de brume certains matins) et des température variant de zéro à 42C. Le temps est venu de rembarquer le bike pour le retour vers Montréal. J'en ai pas fini avec le sud ouest. C'est clair que je reviens, plus tôt que tard!




En attendant l'avion je me suis tapé une petite visite au zoo de San Diego. Plutôt nice







Bye Bye sweet Cali, on se revoit bientôt.