Pour faire un introduction vite : premier gros trip après 1 an d'expérience a peine, trans-lab terre-neuve et maritime, du 2 au 16 septembre, en moto camping, sur un budget, avec mon partner de voyage, sans itinéraire précis. Pour le faire j'ai du me chercher une 2e moto car mon ktm supermotard était disons, pas trop adéquat. J'ai arrêté mon choix sur un KLR 2009, déja bien équipé, qualité prix excellent, et de plus, mon partner roule aussi en KLR.

La monture acheté 2 semaines avant le voyage



Grosso modo : crash bar, riser, exhaust complet, suspension rework, doohickey, poigné chauffante, tall windshield, tools tube, siege seatconcept, peg plus large, HID, bar LED, skidplate, riser, saddlebag... je n'est eu qu'à ajouter un top case (coffre d'outil stanley à 30$ lol), un tool tube, un ram mount et un set de metzeller tourance (85/15) qui ont couté un maigre 700$ Bref une machine prête pour l’aventure, idem pour le klr de mon partner!

Jour 1 à 4 : Le vendredi matin avant le décollage mon partner appel pour la réservation du ferry, ont le schedule le mardi matin, ce qui nous laisse soit moin de 4 jour pour arrivé au bout des 2300km vers blanc sablon. Finalement ça niaise ça niaise, on décolle vers 3h PM, déja 100 pieds de rouler que mon partner pogne un flat.... lol.
En beau tabarnak on retourne à la shop ou ont c'est fait installé nos tourance flambette pour se faire installer un nouveau tube, bref on pogne du traffic, l'heure avance, on capote, une fois prêt a décoller, il est déja 7h du soir. On peut dire que notre projet de nous rendre a manic le soir même était a l'eau. À trois rivière mon partner se rend compte qu'il a oublié sa tente (notre tente en fait), donc il en achete une ilico presto à 8:45 du soir, donc on fini ça vers minuit au pied du Massif a charlevoix, petite nuit en perspective, surtout qu'on essai de monté une nouvelle tente en pleine noirceur dans 2 pîeds d'herbe de haut.


Le samedi soir on c'est rendu a manic 5 (super belle ride de baie-commeau a manic 5), le dimanche soir, 100km passé churchill fall, le lundi soir red bay, pour finalement se rendre a l'heure prévu, brulé raide, pour le traversier le mardi matin. Seul affaire, mon partner a dit thursday au lieu de thuesday au telephone. Donc on était pas sur la liste. Un gros fail de sa part. (mais par chance on a quand même réussi a prendre le traversier, nos 2 bike rentrait juste).








Pour ceux qui sont curieux par rapport a la trans-lab : a partir de manic 5, la moitié du trajet complet est en asphalte, l'autre est en garnotte. (plusieurs gros strech de garnotte entre manic et fermont, et uniquement de la garnotte entre goose bay et red bay). L'asphalte tant qu'a elle est très belle, de loin supérieur au québec. Sinon il faut savoir que le plus long stretch sans station service est de 400km entre goose bay et port hope. C'est peut-être mon manque d'expérience en off-road, mais je trouvais les section de garnotte très stressante. Le chemin changeait sans avis de terre bien tappé à de la garnotte 3/4 ronde, de 3 a 4 pouce de profond sur un fond de sable, ce qui faisait que les bike devenait très instable. J'ai énormément sacré après mes tourance 85/15 après avoir failli échappé le bike 3-4 fois. Avoir été plus brillant, j'aurais dut savoir que défonfler mes pneux m'aurait énormément aidé... bref, maintenant je sais. Évidement, pas nécessaire de dire que si tu te plante la-bas, t'es dans la marde. J'ai été content par contre de voir qu'il avait un bon nombre de travailleurs sur les routes, on a jamais été plus de 2h sans croisé personne. (par contre de nuit c'est mort). À noter : attention au truckers, il prennent large, chauffe vite, et font lever d'immense nuage. Les seuls "vrai ville" ou ya moyen de trouver quelque chose sont fermont/lab city, et goose bay. Le reste, bonne chance trouver quoi que ce soit. Disons qu'il vaut mieu partir avec tout le nécéssaire avant de monté la-bas. La température variait entre 10 et 15 degré, pas trop humide, donc ça allait.


Jour 5 à 12 :

Ceux qui font la boucle prenne généralement le chemin le plus court pour passé terre-neuve, soit de st-barbe à port aux basques, c'était notre plan initial, mais après y avoir réfléchie, ont c'est dit fuck it, les chance de revenir a terre-neuve dans un avenir proche sont très mince, ont a donc décidé de faire terre-neuve, de long en large. Ce que je suggère.

Mon top des choses a voir las-bas

-L'anse au meadows, qui est pas trop loin au nord de st-barbe, soit un détour de 4-5h. Premier village vikings.



-Parc de gros-morne (calculé facilement 2 jours, trekking grandement suggéré) On a malheureusement manqué l'attrait principal, soit le tour de bateau de 3h au western brook pond.
photo indicative



-Les tonnes de péninsules et les nombreux village cotier sur la côte nord de TN (twillingate, bonavista etc)








- L'usine abandonné de glovertown : vers 1h du matin, en se cherchant un coin pour piquer la tente, ont a tombé sur ça, part pur hazard au beau millieu d'une trail.


petit video gopro fait le matin


- St john's et la côte est




Ont aurait aussi aimé aller a St-pierre et Miquelon, mais par faute de temps ont a pas pu.. le traversier ne passe pas a chaque jour, il est proche de 100$ et ont ne peux apporter nos moto, donc a pied seulement...

Pour le retour nous avons réservé le traversier de port au basque 12h d'avance sans problème, la traversé dure 7h (de jour ou de soir). Possibilité de réservé une cabine, personnellement j'avais réservé un siège pour 20$ mais c'était pas nécéssaire étant donné que le 3/4 des bancs était vide. Un autre traversé est disponible a argentia proche de st john. Traversé de 12h et au double du prix.

Nous avons débarqué a north sydney vers 7h du matin, nous avons ensuite été faire la cabot trail qui est un tout petit détour et qui vaut la peine (malgré les nombreux breteux qui roule pas et les nombreuses zone de construction.)


Nous avons fini vers 1h PM la cabot trail et avons rouler jusqu'à montréal, pour arrivé a 7h le matin le lendemain. 1600 kms en 24h. De loin la chose la plus stupide et dangereuse que nous avons faite. À ce point nous étions tout trempe grace aux mauvais temps et froids glacial des derniers jours et notre motivation de dormir dans du stock tout trempe était a zéro. Notre unique but était de retrouver nos blondes et nos lit chauds. Disons que le dernier 300km entre qc et mtl était l'épreuve la plus ardu de notre périple... Mon sena ma permis de reveiller a plusieurs reprise mon partner qui s'endormait au guidon....

Pour finir. quelques recommendations :

-Le gear... ça fait tout la différence, je m'en veux d'avoir été cheap et pas avoir acheter du goretex. Du tissus supposément waterproof (même mes criss de gant KLIM), sa vaut rien après une journée de pluie, et une fois que t'es trempe, ya rien a faire... pas le choix d'aller au laundry faire secher le tout. Pas négligeable sachant qu'il pleut énormément la-bas, que c'est venteux et très froid. La température se situait en moyenne entre 2-3 degré et 15 degré, humidité à 100% bien souvent. Je dois avouer qu'on a pas aidé notre cause en voyageant en septembre lol.

-Ta jamais assez de stock avec toi, j'ai eu a utilisé tout les outils et pièces de rechange que j'ai apporté. (pinte d'huile, tube pour un flat, une canne d'huile a chaine, une chaine saisie que j'ai dut changé, des bolts et nut de rechange pour remettre mon header qui était en train de se défaire a cause des vibration, jbweld, des fuses, bulb de lumière et j'en oubli.)

-Pour profité pleinement du voyage, un bike adventure est de mise, YA PLUS DE TRAIL LA-BAS QUE DE ROUTE! Sérieusement, le newfoundland est un gros playground pour les vtt, motocross et bike adventure, rien de mieu que de rouler les trail sur le bord de la mer!


Autre photos