Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

Discussion: Ride Report - Goingforsound En Solo

  1. #1
    Contributeur Avatar de Goingforsound
    Date d'inscription
    juillet 2010
    Localisation
    St-John's / Burkina Faso
    Âge
    32
    Moto
    KTM 990 ADV
    Messages
    3 158

    Ride Report - Goingforsound En Solo

    Post que je duplique a partir du forum Ridaventure.

    Voici un résumé de mon voyage qui s’est terminé vendredi dernier. Je vais tenter d'ajouter une journée par jour!


    Je travaille sur un horaire 14/14 dans le nord depuis près d’un an. Par contre, le dernier été a été exigeant et j’ai fait près de 600h d’overtime en 3 mois. Le contrat s’est terminé le 31 août et je suis retourné au bureau. Après avoir terminé les documents nécessaire à la complétion du projet, j’avais en tête de profiter de mes heures accumulées pour faire un voyage. Le sud-ouest américain en particulier.

    Petite rencontre avec mon patron, rien en vue pour les 3 prochaines semaines mais il veut me garder au bureau après mon congé de 14 jours pour des tâches administratives. J’aurais donc deux semaines off. J’ai toujours voyagé avec ma tente et mon sac à dos, je suis du genre à partir un été au complet ou au minimum 3 semaines. Je pense alors faire un quick trip de 5-7 jours à la Cabot Trail et profiter de mon chez-moi un brin, mais l’idée ne me réjouit pas et j’ai beaucoup de difficulté à me motiver. J’ai toujours le Colorado en tête.

    Depuis environ 2 ans je lis avec grand intérêt les ride report sur l’ouest américain sur Ridaventure, M4E et Advrider. J’ai visionné des centaines de fois le court vidéo Colorado Backcountry Discovery Route produit par Touratech. Le Colorado semble fait pour moi, j’adore les montagnes, je dois y aller.

    Après avoir réfléchi et jonglé avec l’idée je lui soumets le plan de partir 3 semaines et il n’est pas difficile à convaincre. L’entente est que si un contrat se pointe à l’horizon je dois pouvoir revenir à une semaine d’avis, ce qui ne devrait pas arriver en théorie.

    La destination est choisie mais je choisi de garder la nouvelle pour moi. Je change les pneus sur le Strom, j’installe un TKC 80 neuf à l’avant et j’ai un K60 de 1000km à l’arrière.

    Je la lave, inspecte et graisse, j’ai confiance, c’est une Suzuki après tout.

    - - - Updated - - -

    Bagages

    Mon Strom a deux petites valises de 20 Litres en plastique, top-loading c’est parfait pour limiter le stock. C’est restreint pour le camping alors j’ajoute un fidèle Dry-Bag retenu par deux Rok-Strap et mon bon vieux tank bag pour les items à accès rapide.

    Tente, matelas de sol, sac de couchage et outils prennent place dans le Dry Bag avec le laptop. Les vêtements sont dans la valide de gauche avec l’huile a chaine tandis que les outils vont à droite avec l’huile moteur. GoPro, eau, nourriture, camera photo dans le tank bag avec tous leurs accessoires.

    Je viens tout juste d’acheter un Montana 600 et j’ai une journée pour l’apprivoiser avec Base Camp, somme toute assez simple!

    Voici le matériel:











    - - - Updated - - -

    Trajet :

    J’ai un paquet de waypoints dans le GPS mais je ne sais pas encore par ou je vais entrer dans le Colorado. Chose certaine, je vais traverser les états le plus rapidement possible afin d’y arriver. J’ai aussi découpé les sections de la COBDR entre chaque route principale. Le but de cette manœuvre est d’avoir la possibilité de faire seulement les sections de la COBDR qui fonctionneront avec l’horaire, l’itinéraire ou la météo. La section 2, dans les San Juan est la plus belle selon les vidéos, mais aussi la plus difficile et la plus haute en altitude.
    Je veux aussi voir les routes légendaires (550, 82, Rocky Mountain Nationnal Park etc.) et les hot springs que j’adore.

    Jour 1, 1460km

    Départ de Montréal à 4:30 AM direction Ontario. Il fait très froid, chose qui se régleras avec l’apparition du soleil en avant-midi. . Je passerai la frontière à Point Edwards (Sarnia) aux alentours de midi. Il pleut au Michigan, je ne sais pas trop ce que je fais là, je ne suis pas encore dans le mood du voyage. Je suis la très inintéressante HWY 80. Je couche dans un camping, je repartirai tôt demain matin.

    Jour 2, 1461km (étrangement même km que la veille)

    Depart a 7 :30 AM, direction Colorado. J’ai regardé les cartes hier, j’entrerai par le nord-est plutôt que le nord. La météo s’améliore, ça devient plus sec. Des plaines et de grandes culture sont au rendez-vous, assez moche. J’entre au Colorado vers 19 :30 en faisant un effort pour ne pas dépasser les limites de vitesse, le but étant d’avoir encore assez de clarté pour prendre en photo l’enseigne de bienvenue au Colorado. Je prends la photo, la mets sur Facebook, dévoilant ainsi à mon entourage et mes quelques amis motos sur facebook la destination de mon voyage avec un petit sourire en coin.

    Je fais quelques villes à la recherche de motels, beaucoup de travaux civils dans la region, tout est plein aux abords de l’autoroute. Je m’installerai donc dans un RV park pourris sur le bord de l’autoroute.


  2. #2
    Contributeur Avatar de Goingforsound
    Date d'inscription
    juillet 2010
    Localisation
    St-John's / Burkina Faso
    Âge
    32
    Moto
    KTM 990 ADV
    Messages
    3 158
    C'est plus ou moins ca... mon horaire 14/14 est normalement de 12h, j'en ai fait en moyenne 15 par jour et mes séjours dans le nord ont été en moyenne de 17 à 21 jours.

    - - - Updated - - -

    Jour 3, 295km

    Départ 6 :30, direction Estes Park pour faire la route du Rockies Mountain Nationnal Park. Belle approche, on voit les montagnes au loin, petite ville sympathique j’arrête au visitor center pour une carte du parc cet recharger mes appareils électroniques. La route vers Estes commence dans un canyon avec des twisties, ça faire différent des lignes droites. Le parc est vraiment beau, des courbes et des paysages à profusion ça roule bien pas trop de touristes. Vraiment un incontournable du Colorado, ça met en appétit.

    La GoPro ne semble pas fonctionner, tant pis j’en achèterai une autre.

    Rockies National Park (Route 34)

    Avant Estes Park:



    Dans le Parc Nationnal:









    Hot Springs

    Après la traversée je me dirige vers SteamBoat Springs, là où j’ai localisé les plus belles hot springs du Colorado. Il y a un centre de ski, c’est touristique mais sympathique. L’endroit s’appelle Strawberry Hot Springs et est situé en dehors de la ville sur une route de terre sinueuse de 3 miles. Les sources ne sont pas sulfureuses donc pas d’odeur et les bassins sont très bien aménagés, ça vaut le détour!

    Lien:http://strawberryhotsprings.com/

    Les seules plus belles hot springs que j’ai vu sont en Colombie-Britanique Liard Hot Springs.

    Go Pro

    Ensuite je cherche un Walmart pour une nouvelle GoPro, pas question de ne pas pouvoir filmer ce voyage-là. Pas en stock au Walmart, le gars du département me dirige donc vers la plus bizarre place en ville.

    Les directions sont comme ceci: Ride past the end of the town center, you’ll see a pond, continue straight and you will see an abandonned hotel. Look across of the street there is a gun shop and the shop is right behind in the trailer park. The name's Mogil’s on the Mountain.

    Arrivé là, une vrai scène de film trailer park trash, zone plus ou moins recommandable j’hésite même à laisser mon stock sur la moto. La petite shop est localisée dans un motel qui n'en est plus un.... J’ouvre la porte. L'endroit couvre la superficie de 3 ou 4 chambres de motels dont les murs ont été abatus. Un gros roux avec une barbe immense me salut, très sympathique et on a jasé une bonne heure et il m’a même dealé le local discount dans un motel non-loin de là. Entre autre, nous avons parlé de la qualité de vie au Colorado. Originaire du New Jersey jamais il ne déménagera de cette petite ville. Tout le monde est sympathique, des sports autant l'hivers que l'été et personne n'est stressé!

    Si jamais vous êtes dans le coin de Steamboat, il a des tonnes d’appareils photos, objectifs, trépied, sacs en stock aux mêmes prix que B&H.

    Lien:https://www.facebook...7448166?fref=ts

    Je couche donc au Rabbit Ears Motel (voir l’enseigne!!!)



    Je décolle le lendemain matin pour Aspen par l’Independance pass!

  3. #3
    Contributeur Avatar de Goingforsound
    Date d'inscription
    juillet 2010
    Localisation
    St-John's / Burkina Faso
    Âge
    32
    Moto
    KTM 990 ADV
    Messages
    3 158
    J'ai de la competition! Mais vous allez voir que le voyage ne s'est pas deroule comme prevu haha.

    - - - Updated - - -

    Jour 4, 540km

    À mon réveil je pacte la moto et je vais prendre mon ''free continental breakfast''. En sortant de la chambre je vois plusieurs customs stationnés et je rencontre les gars au déjeuner. 5 gars dans la 50-60aine qui sont du Nebraska. On jase un peu, ils sont très sympathiques.

    Je décolle alors vers 7:30 vers ma destination. la route est belle et je vois de petits chemins sillonner les collines et montagnes... Je passe une pancarte avec un numéro et le mot trail... je dois y aller De très belles petites routes de gravelle permettent de traverser toutes les collines et montagnes avec animaux en pâturage etc. Comme je le découvrirai aux jours 5 et 6 ces routes mènent parfois à des endroits très impressionnants.

    Point de vue au sommet d'une des routes de gravelle



    Je choisi de ne pas passer par Denver…. C’est un détour de 3h, je n’aime pas trop les villes de toute façon. J’ai aussi très hâte de voir la COBDR qui est située plus au sud. Je poursuis donc vers ma destination.

    Leadville / Mining remains

    Je rencontre Leadville une ancienne ville minière. Je suis passionné par les vestiges de mine, suite à un voyage en Alaska à Kennicott et McCarthy. J’emprunte les petits chemins au bout des rues de la ville, ils mènent vers la montagne. Finalement, des dizaines de mines sont situés dans ces montagnes. Très intéressant à voir et j’ai aussi une vue impressionnante sur la Mosquito Pass, réputée trop difficile pour le gros ventre bas de V-Strom chargé.

    Mine abandonée and Mosquito Pass qui serpente la montagne au loin:





    Je rencontre un local qui me dirige vers un sommet surplombe la vallée.



    J’ai par contre mal compris ses indications pour redescendre, j’ai quelque chose comme la 2A au lieu de la 2 pour redescendre. J’ai vraiment sué un coup! Des grosses roches de 6-8po roulantes dans une pente très abrupte et des crevasses partout. J’ai descendu ca sul’ brake assis comme un debutant. Pas de photo, j’étais trop concentré à ne pas m’échouer!

    Je continue donc ma route après avoir visité la ‘’Main’’ de Leadville qui est très cool, farwest look bien conservé.

    HWY 82 – Independance Pass

    Cette route est tout simplement impressionnante, les montagnes sont à couper le souffle, l’altitude est palpable, le strom a perdu des chevaux! À ne pas manquer!













    Le plus impressionnant sont les cyclistes qui font ça, j’ai de la difficulté à marcher 500m avec un petit dénivelé à cet altitude et ils le montent en vélo! Chapeau!

    Arrêt dans un liquor store sur la route vers le Black Canyon, je choisirai un produit local, l’Independance Pass, une excellente IPA brassée à Aspen.

    HWY 92 – Black Canyon

    Je fais malheureusement la route entre 6pm et 8pm, ce qui ne donne pas des photos impressionnantes. Par contre, la route est vraiment belle, beaucoup de twisties et de dénivellation sans monter en altitude. Difficile de photographier le Black Canyon mais il est assez impressionnant sur place. Incontournable si on passe dans la région!

    Lien: https://goo.gl/maps/IrYMz





    Je couche au camping du Blue Mesa Reservoir, un barrage qui alimente une petite centrale hydro-électrique. Ce soir, je planifie la journée de demain. Enfin la petite section de COBDR que je complèterai. J’ai lu pas mal, regardé des photos, je ferai le easy go-around de Lake City jusqu’à Ouray et j’irai faire la Ophir Pass qui est réputée facile et qui offre des vues impressionnantes sur les montagnes San Juan. J'ai hâte!

  4. #4
    Contributeur Avatar de Goingforsound
    Date d'inscription
    juillet 2010
    Localisation
    St-John's / Burkina Faso
    Âge
    32
    Moto
    KTM 990 ADV
    Messages
    3 158
    Citation Envoyé par GAZ-ONLINE Voir le message
    Je lis par "boutte" je suis rendu à ton jour 3! Moi aussi je suis en période d'over time dans l'nord Pis est-ce que ça allume une flamme? Veux-tu y retourner?
    J'ai toujours été un voyageur à backpack... Mais en moto, seul, oui absolument. C'est mon premier voyage longue distance seul en moto, c'est tellement plus facile qu'à 2! Aucune contrainte, tu endure pas la fatigue et le caractère de l'autre, toujours ton horaire, tes choix, aucuns compromis.

    Mais cet hivers j'essais de trouver des crinqués pour aller au Guatemala en hors route!

    - - - Updated - - -

    Jour 5 (300km) Part 1

    Lien :https://goo.gl/maps/wWj8A

    Colorado Backcountry Discovery Easy Go-around

    Très beau matin ensoleillé, je charge mes GoPro et je décolle. Je roule en direction de l’entrée de la COBDR. Cette section est en fait le easy go-around de la branche 2 qui relie Telluride à Lake City. Je la prendrai à l’envers car c’est le sens logique de mon voyage. La section commence à l’intersection de la 50 West et Cimaron road.

    Très belle section de gravelle niveau 1 pour commencer, une route très peu utilisée qui nous fait visiter des sillions à travers les montagnes.



    Au moins 3 campings NPS sont disponibles sur cette section. Les petits chemins de gravelle se transforment en chemins montagneux pour le temps d’une montée et d’une descente.









    Les panoramas sont sublimes et les résineux laissent leur forte odeur nous rappeler le coté sauvage du Colorado. Malheureusement cette section de 67km nous ramène bien vite vers les rangs et ensuite le bitume. À faire, surtout pour les grosses motos chargées qui sont limitées.

    Ridgway – Ouray

    La section m’amène à Ridgeway ou je rencontre la fameuse route 550 ‘’Million dollar Highway’’. Je continue ma route vers Ouray sans m’arreter. La 550 ne se révele pas vraiment de Ridgeway à Ouray. Par contre, à l’approche de cette petite ville ceinturée de montagne on devine bien que le plaisir s’en viens. J’arrête pour luncher et je décolle en direction d’Ophir Pass, je ferai la 550 au complet demain. La route est sinueuse et j’entame de gros switchbacks à la sortie de la ville direction sud, ce qui donne une superbe vue sur la ville. Continuant sur la route on aperçoit des dizaines de chemins de montagne, des 4x4 de location à profusion, des ruines de mines, tout ça est très intrigant.

    Ouray:


    HWY 550:


    La COBDR a une petite section que j’emprunte, on y voir des ruines de mine et la 550 au loin. Plutôt accidentée cette section est du niveau 2 très étroit et lent.

    Route 20:






    HWY 550 :


    Ophir Pass

    La Ophir Pass est une ancienne route de transport de marchandises à cheval qui a été lentement abandonnée avec l’arrivée du train. Elle est très facile d’approche et elle est majoritairement de niveau 1 avec quelques dizaines de mètres de niveau 2 ou 3 dû à des section de roches rondes plutôt lousse dans la descente (et la vue vertigineuse!).

    Approche Est Ophir Pass :




    Ophir Pass (wow...):










    Conseil aux grosses motos chargées, abordez la Ophir Pass par l’est, plus facile à descendre qu’à monter selon moi. Elle offre des panoramas hallucinant, difficile à capturer en photo. Ca prends environ 45-60 min la traverser, ce qui est une des particularités qui m’a le plus surpris du Colorado. Peu importe la passe de montagne, nous ne sommes jamais loin d’un village. Le facteur le plus important pour faire des passes de montagne est la météo. Fin de l'été, les pistes ont étés fréquentés par nombreux 4x4 qui l'ont compacté. Lorsque les neiges fondent en juillet, la passe ne doit pas être aussi belle avec le ruissellement et les résultats des avalanches de l'hivers.

    Une fois la passe termine, la route-nous présente Ophir Town. Très petit village de montagne qui ne présente pas vraiment de bâtiments historiques. Je poursuis vers Telluride.

    Ophir Town:


    - - - Updated - - -

    Jour 5 - Part 2

    Telluride

    Telluride est une ancienne ville minière située dans un endroit spectaculaire. Aujourd’hui une ville touristique avec une imposante station de ski. Le centre-ville garde un thème Far West très réussi et quelques très vieux bâtiments montrent encore les restants de leurs structures dans certaines rues parallèles à la main.

    La vue que le camioneur a (chanceux) :


    Plusieures doubles usages et grosses GS propres dans la ville, aucuns V-Strom J. Je n’ai pas de photo je n’ai pas exploré la ville, il fait chaud et je suis toute fatigué, tout ce que je voyais depuis mon approche était les immenses montagnes à l’arrière de la ville. C’est certain qu’une passe de montagne y est cachée, j’en connais même le nom : Bear Pass. Je sais qu’elle est plutôt coriace mais j’ai envie d’aller voir, Ophir était de la petite bière après tout!!!

    Bear pass

    Je traverse donc la ville, roule vers le sentier, c’est de plus en plus beau. Par contre, il y a foule…. Des 4x4 de location, des vélos de montagnes, des hikers avec leur backpack. Je m’engage dans le sentier malgré la foule, la fatigue et la chaleur.

    Entrée de Bear Pass :


    Les premiers 500m du sentier m’amèneront au premier incident du voyage. Le début est assez facile mais ce sont des switchback pierre/sable plutôt mous. Jusque-là tout va bien, je dépasse doucement les marcheurs qui me laisse passer. Au 2 ou 3e switchback j’ai un couple de marcheur en plein centre qui ne semble pas vouloir se tasser…. Un peu de clutch debout sur les pegs, le monsieur, visiblement énervé par la quantité de circulation de quads et 4x4 est réticent à laisser la place. Finalement il prend la droite et sa femme semble prendre la gauche. Je déclutch avec assurance pour reprendre mon momentum et monter le switchback à 3000-3500rpm en première… Sa femme décide de piquer direct au milieu de la courbe pour aller le rejoindre!!! Je clutch pour pas lui foncer dedans, je suis en plein milieu de la courbe à 180 degrés avec une bonne dénivellation incapable de soutenir le bike crash sur le côté. J’ai survécu, je regarde le bike et je me demande bien comment je vais le relever. Le gars semble embêté et me demande si j’ai besoin d’aide je réponds non, ben trop fâché après sa C/$? »& de femme qui viens de causer ce bête accident.

    Le Strom est affaissé sur le côté gauche et il est vraiment en pente. Je le relève et constate les dégâts. Un foutu clignotant gauche! Encore! Mon 3e en 2 ans de hors-route hahahaha.

    Je fini par virer le bike de côté et me mettre à descendre. Par contre, je me suis cogné pas mal fort et je ne sais pas si c’est en forçant ou en tombant mais j’ai mal à l’épaule. J’ai bien peur de la douleur une fois l’adrénaline dissipée! Pas le temps pour moi d’aller à l’hôpital. Je roule jusqu’à la station pour mettre du pétrole et je prends une pause. Je m’inspecte, m’étire… tout fonctionne bien, rien de cassé (j’ai eu peur pour la clavicule). Pas de photos de la suite haha…

    Last Dollar Road

    Je décide de retourner vers Ouray pour coucher là-bas, je trouverai un motel avec wifi pour trouver une seconde passe de montagne à faire, j’ai beaucoup trop aimé ma journée!

    Sur la route du retour je prends la 62, qui est superbe aussi et je croise la Last Dollar Road (gravelle). Avec un nom comme ça, probablement une histoire à raconter. Je m’y engage, niveau 1 elle offre de très belles vues sur les montagnes San Juans et sur les quelques ranchs qui y sont installés. Je n’ai pas compris la référence au Last Dollar parce que les ranchs établis sont très beaux et les maisons appartiennent visiblement à des gens fortunés.

    Last Dollar Ranch :



    La nouvelle

    Je trouve un motel à Ouray, m’installe confortablement avec 10kg de glace sur l’épaule, l’adrénaline est tombée et ça commence à faire mal pour de vrai, le bras ne lève plus. Pas d’enflure, pas d’ecchymose on devrait s’en sortir.

    Mon téléphone vibre... Un texto…. De mon patron… J’imagine que ce n’est pas pour me demander comment mon voyage va….

    Bref, il m’a booké pour un shutdown dans le nord le 28 sept. Mon voyage de 21 jours viens de se réduire à 13 jours max. Première pensée je refuse, ca fait 2 ans que je rêve de ce trip là, bien avant de travailler pour ma compagnie…. Il était au courant de ce contrat avant que je parte en voyage c'est carrément un manque de planification flagrant de sa part.

    Anyway, je prends la soirée pour lui répondre, il m’explique la situation, c’est vraiment dernier recourt. Je révise mes routes, un bon chargé de projet sait s’adapter, je trouve une solution. Je ne serais jamais parti avoir su…. J’ai des congés de 14 jours très souvent et je trouve ça trop court pour ce genre de trip.

    Le plan est donc de finir le Colorado en beautée, d’effleurer l’Utah pour avoir le feeling et d’aller à Yellowstone et aux Black Hills. Si je reviens dans l’ouest américain je ferai transporter ma moto à Las Vegas. Yellowstone et les Black Hills sont beaucoup trop loin de Las Vegas pour un voyage de 14 jours, ce sera donc avantageux de les faires. Solution approuvée, bonne nuit!

    Demain, je serai servi coté passes de montagne, une des plus belles journées de mon voyage.


    - - - Updated - - -

    Citation Envoyé par lagamic Voir le message
    Ah ah ah ! La Ophir Pass facile ???? Quelle bonne blague
    J'y suis allé moi aussi et ça prend des gens d'expériences. J'ai hâte de voir ce que tu en penses
    Tu as la réponse plus haut

    Ca fait 2 ans que je roule gravelle et hors route. Un strom 650 c'est balourd mais je lui ai apporté des modifs essentielles: Excelente skidplate, crash bar,Pivot Pegz (très bon grip). C'est pas un bike qui vaut le prix d'une BMW et je compte le garder jusqu'à sa mort. Je ne fais pas exprès mais je n'ai pas tellement peur de l'échapper (ce qui est arrivé 3-4 fois en hors route à date) je ne me limite pas pour préserver le bike.

    La Ophir est très facile, la vue est impressionante certes, mais pour un rider habitué de rider gravelle, on se lève sur les pegs et on fait ca en douceur. Ce n'est pas une route, c'est une passe. Ce n'est donc pas fait pour les motos de routes et quoique c'est possible de le faire en pneu 90/10 j'adore la confiance que me donne mes 50/50.

    De quel coté l'avait tu essayé? et avec quelle moto?

  5. #5
    Contributeur Avatar de Goingforsound
    Date d'inscription
    juillet 2010
    Localisation
    St-John's / Burkina Faso
    Âge
    32
    Moto
    KTM 990 ADV
    Messages
    3 158
    Jour 6

    Ceci sera la plus belle journée de mon voyage, beaucoup de découverte pour moi. Des paysages époustouflants, les courbes de la 550 et ses ravins, les passes de montagne qui ont demandé du travail mais qui ont récompensé grandement, ma rencontre avec ‘’l’altitude sickness’’ et l’inoubliable Mesa Verde.

    Réveil difficile, mon épaule fonctionne plus ou moins mais rien de grave, seulement très endolori. Mon but de la journée est d'explorer d'autres anciens chemins de montagne, plus coriaces qu’Ophir. J'ai aussi sur mon racé la ville fantôme de Animas Fork, le nom à lui seul est intriguant! La route que j'ai fait hier soir est loadé dans mon GPS je suis prêt à partir.

    La section que je ferai est en fait la 2e partie de la COBDR excluant la dernière section entre Animas Forks et Lake City.

    Je décolle de Ouray par la 550 direction sud. Je me gâte dans les switchbacks en les faisant 2-3 fois par section, il est tôt le matin la route est déserte.

    J'approche la route Ironton sur la gauche. J'emprunte la 20A commence avec du niveau 2, plus étroit, en bonne condition et beaucoup d'ascension. Je croise des vestiges de mine (quasiment rendu blasé d'en voir!)

    Corkscrew Pass

    Le sentier serpente le long de la montagne, proposant des vues impressionnantes.

    J'arrive à la base des switchback au début de l'approche de la passe. Sur la photo suivante je suis environ à la moitié de l'ascension et on remarque le nombre de switchback et leur proximité.





    Après la passe, s’amorce la descente vers la gorge de l’autre côté de la montagne.



    Huricanne Pass

    Apres avoir négocié avec succès Corkscrew je me dirige vers hurricane pass. La dernière montée est assez ardue, plusieurs grosses roches et le sol est meuble. La skidplate a travaillé fort et a plus de 12500 pieds le Strom a la puissance d’un KLR c’est pénible.



    Une fois en haut, juste avant d’arriver au point culminant de la passe, il est possible d’aller marcher et de voir des anciens ‘’mine shaft’’ qui ont été condamnés par des barreaux d’acier.







    La descente





    California Pass / California Gulch Road

    À l’intersection je prends la droite vers California Pass. La plus haute des 3 que je ferai aujourd’hui. La montée se fait rapidement, je suis déjà à bonne altitude.



    La plus belle vue des San Juans se trouve au sommet de la passe. D’une altitude de 12 960 pieds je dirais que je ressens vraiment le manque d’oxygène. Souffle très court, mal de tête, nausées et étourdissements. J’ai marché une centaine de pas pour aller prendre une photo panoramique et j’ai dû faire une pause haha.

    Sommet







    Vue sur la descente







    Panoramique re-sizé… c’est très petit



    En descendant vers Animas on emprunte California Gulch une trail niveau 2 et 3 en très bonne condition. Il est possible de voir une ancienne chaudière de type ‘’tube à feu’’ très certainement utilisée pour les opérations minières.




    California Gulch







    Fricso Mine

    Lesruines de la mine Frisco sont sur la route et facilement accessibles. Le bâtiment principal est encore solide mêmesi sa condition est précaire et la propriété est à vendre pour les intéressés!






    Ol’ truck



    Cabin réparée avec les moyens du bord





    Le liens ci-dessous montre California Pass jusqu’à Animas et ensuite Silverton (tracé bleu et jaune)

    Lien : http://www.myxj.net/..._Forks_Road.jpg


    Animas Forks

    Le village d’Animas Forks a été créé en 1883 et a été utilisée pour la prospection et l’extraction minière. La ville était réputée pour avoir un des climats les plus rudes de toute la région. En 1891 les activités minières ralentissent. Un blizzard de 23 jours a balayé un total de 25 pieds de neige forçant ainsi les habitants à creuser des tunnels. En 1904, la ville a eu un regain d’activité avec la construction de la Gold Prince Mill, le moulin le plus couteux à construire de toute la région. 4 ans après sa mise en service il fut fermé et en 1917 démantelé afin de déménager la plupart des équipements pour la mine Eureka. Depuis 1920 la ville est complètement déserte. 10 structures sont encore visibles. Les bâtiments existants ont été solidifiés en 1997-1998 et d’importantes rénovations ont été faites en 2013-2014.



    Je n’ai pas beaucoup de photos de la ville j’étais occupé à explorer les bâtiments mais voici un cliché trouvé sur le web.




    Animas Forks est facilement accessible en VUS a partir de Silverton. J’ai choisi le chemin inverse, faire les passes de montagne et ensuite aller a Silverton. Je rencontre des gars en KTM 500 et 690 avec des petits sac Wolfman. Jase un peu, les gars me demandent si je continue ou si je rentre en ville parce que c’est trop rough. Je réponds que j’ai fait Corkscrew, Hurricaine et California.

    Le gars regarde sa montre et il voit 9 :30 AM et me dit qu’il est vraiment surpris que j’aille compléter les passes si tôt avec un bike si pesant. Ils viennent de Californie et ils ont loué des petits bike pour les vacances et jusqu'à date ils trippent ben raide! Probablement ce que je vais faire si je reviens. Ya trop de passes hallucinantes à faire, ya de quoi faire un 14 jours en off road dans un rayon de 150km.


    Mesa Verde

    Suite à mon retour sur la route je me dirige maintenant vers Mesa Verde. À l’approche de Durango le paysage change radicalement faisant place au désert. Le parc Mesa Verde se trouve au sud-ouest de Durango et j’arrive sur place vers 12 :30.

    Je voulais visiter ‘’The Long House’’ mais le site est fermé, je prendrai donc la visite de Cliff Palace un des sites les plus populaire. J’ai droit à une Ranger très sympathique pour la visite, Paula Wolfe, une archéologue ayant terminé son bacc en 1964!!!






    La très sympathique Paula










    Pendant la visite on nous informe qu’un des dangers dans le parc sont les orages. La foudre cause beaucoup de feu de forêts, plus de 60% du parc a été décimé par le feu. Les éclairs touchent le sol plus d’une centaine de fois par période d’orage de 24h.

    Le soir, je décide de dormir au camping du parc, plusieurs emplacements disponibles car il y a plus de 250 sites. La pluie se montre le bout du nez et un orage éclate. Je suis donc témoin de la foudre qui s’abat facilement plus d’une 15 aine de fois par minute!!! Avec les parois courbes des falaises environnantes la réverbération est très impressionnante.
    Planification de la journée de demain, je partirai vers le sud-est de l’Utah. J’ai adoré Mesa Verde, j’aurais voulu y passer au minimum 2 ou 3 jours mais faute de temps je dois quitter demain. L’histoire de ces ruines est inconnue et très intrigante.

    Infos sur les passes

    Ce que j'ai pu comprendre de cette expérience est que peu importe le véhicule, la météo et la date à laquelle on traverse ces passes influent beaucoup la difficulté de ces dernières. Je les ai réalisés avec un V-Strom chargé mais avec une belle météo et pas de pluie récente. Par contre, par temps pluvieux il serait même dangereux de tenter l'expérience.
    Voici une vidéo très représentative de la section 2 de la COBDR. Ophir Pass est complètement au début mais je l’ai complété hier et dans le sens inverse.

    Lien :https://www.youtube....h?v=gDn_px-JNVs

    Geek's guide to Colorado

    Hallucinant, regardez seulement les premières photo au post no. 2 ca résume les San Juans!

    Lien : http://www.advrider....ad.php?t=557461

    Bonnes infos concernant Corkscrew/ Hurricane/California Pass

    Lien :http://dcasler.com/m...places-to-ride/ (Dans la section Silverton area)


    - - - Updated - - -

    Citation Envoyé par lagamic Voir le message
    Est ce que nous allons avoir la suite du voyage ?
    Demandez et vous recevrez

    J'ai été a l'extérieur de chez moi ces dernier jours et je me rends compte a quel point ca prends du temps écrire un ride report!

    - - - Updated - - -

    Map, le nord est en bas (?) tirée de Geek's guide to colorado


  6. #6
    Contributeur Avatar de Goingforsound
    Date d'inscription
    juillet 2010
    Localisation
    St-John's / Burkina Faso
    Âge
    32
    Moto
    KTM 990 ADV
    Messages
    3 158
    Jour 7, 550km

    Réveil a 5 :15am dans le camping de MesaVerde. Remballe le stock, tout estencore trempé à cause des orages de la nuit dernière.

    Je quitte le parc vers 6 :00 après une douche etavoir fait le plein d’essence (libre-service 24h à même le parc quelle bonneidée). Direction Utah!

    Auprogramme aujourd’hui : FourCorners, Monument Valley, Valley of gods, Moki Dugway, Burr Trail, Grand Staircase Escalente.

    Four Corners et Monument Valley

    Sur la route je crois le Four Corners monument, là où le Arizona, Utah, Colorado et Nouveau Mexique se rencontrent. L’attraction n’est pas encore ouverte, tant mieux je déteste les trucs du genre. Je continue donc ma route vers monument Valley. Le paysage n’est pas exceptionnel mais au loin on voit les arrêtes qui bordent les canyons donc ça promet.



    Le temps passe vite, j’arrive a monument valley un peu plus tard que prévu et je n’ai pas une bonne impression non plus. Je prends une pause et je regarde mon horaire. Monument valley est situé au milieu de nulle part. D’où j’arrive, tout est plat jusque-là et ils’agit d’un regroupement de formations rocheuses situées dans une loop scenic. Je passe mon tour et continue ma route après quelques clichés faute de temps et surtout d’intérêt. Avec du recul et après avoir vu d’avantages de photos, j’aurais peut-être dû y arrêter.








    Valley of the gods

    Sur ma route je me dirige vers la Scenic Loop deValley of the Gods. Une très belle boucle de 27km en hors route léger. Quelques sections sont érodés et remplie de sable et il y a 2-3 endroits infranchissable en voiture standard. Certains l’appellent la mini monument valley parce que les monolithes rocheux ressembles a ceux de MV en plus petit. Je rencontre un cycliste en velo de route qui est entré par le sud de la loop, il a environ 3 km de fait et il me demande si ça continue à être de la merde comme ça (gravelle, sable etc) et il a l’air découragé haha. Je lui conseille de faire demi-tour. Je recommande d’entrerpar le coté sud de la loop pour éviter la petite section de la route 261 entrela 163 et Moki (j’ai dû la faire une seconde fois après avoir fait la loop)







    Moki Dugway

    Prochain arrêt, Moki Dugway, une série d’épingles remontant un flanc rocheux et offrant un point de vue superbe de la vallée. La route fut construite par une compagnie minière dans les années 50 pour transporter du minerai d’uranium. Il est possible de voir plusieurs vieux véhicules accidentés au fond des ravins.















    Route 95 et Burr Trail

    Sprint par la route 95 pour rejoindre la prochaine étape en gravelle, Burr Trail. Je pénètre alors véritablement dans les paysages de l’Utah, la route 95 est superbe.






    D’innombrables routes de terre se joignent à la 95 etje décide d’en emprunter une. Je serpente pendant plusieures minutes le flanc de montagne sur ce petit sentierfacile pour me retrouver dans une passe donnant accès au lac Powell de l’autre côté.





    On voit le lac Powell au centre, en très petit



    Vue vers la 95







    Suite 95







    J’arrive à la Burr Trail, ça commence en asphalte et se transforme en chemin de terre en très bon état, permettant de rouler facilement 100-110km/h. Superbes paysages tout le long de la Burr Trail.







    La dernière section donne l’option de rejoindre deux parcs nationnaux : Capitol Reef etGrand Staircase Escalente. Si on suit laroute vers Capitol Reef on entre par le coté sud-est dans le parc. Sinon on prend la direction d’Escalente ou je passerai la nuit.





    L’arrivée dans Grand Staircase se fait par une suite de switchbacks impressionnants et ensuite on suit un petit canyon et on tombesur le bitume dans le parc. Il est 5pm et le parc est complètement désert a l’exception de quelques campeurs installés ici et là dans des endroits désignés.











    La première section que je rencontre est assez roulante. Par contre, ça devient vite des petites courbes mal pavés et mal conçues. Avec la fatigue qui s'accumule je dois ralentir le rythme un peu, plein d’arbustes bloquent la vue en sortie de courbes.













    Je cherche un motel a Escalante tout est plein, je metrouve un spot sur un petit chemin de terre et je monte ma tente. Elle est encore mouillée de l’orage a Mesa Verde, désagrément du camping. En théorie j’essaie de faire du camping un soir sur deux, si jamais j’ai eu de la pluie ça permet au stock de sécher. Sinon ça permet d’utiliser et recharger laptop etc. Pas de chance ce soir!

    Bonne nuit!



    Lien vers la carte : https://goo.gl/maps/ylZ21

  7. #7
    Contributeur Avatar de Goingforsound
    Date d'inscription
    juillet 2010
    Localisation
    St-John's / Burkina Faso
    Âge
    32
    Moto
    KTM 990 ADV
    Messages
    3 158
    Jour 8, 768km

    Escalante

    Je me réveille à 6 AM et commence à remballer mon matériel. J’ai bien dormi sauf que j’ai eu la peur de ma vie quand je suis sorti pour aller pisser et que j’ai allumé ma lampe frontale. L’arbre à côté duquel j’étais était rempli de petits fruits… et avec la rosée ils reflètent la lumière comme des yeux d’animaux, j’ai vraiment fait le saut de voir 200 paires de yeux me regarder a 3 AM haha. La Route 12 que j’ai emprunté hier était magnifique alors je veux la filmer à mon second passage. Par contre, pour avoir de belles images je dois attendre que le soleil soit assez haut et je dois charger les GoPro.

    Je me dirige donc vers Escalente pour aller déjeuner. Je trouve un petit café ou je peux brancher tout mon matos et j’en profite pour engloutir une omelette et 2 excellent lattés et un espresso. Je rencontre le Desert Doctor a la sortie du café ‘’Wazzzup Quebec Tabarnak!’’. Un très sympathique mécano de moto qui s’occupe de toutes les pannes de la région.

    ref : https://www.facebook.com/pages/Deser...63108090382848

    Je prends la route vers l’entrée principale de Capitol Reef. La route 12 est vraiment belle entre Escalente et Torrey.










    Capitol Reef


    Deux routes permettent de visiter le parc. Le principal est la scenic drive une route allez-retour qui nous mène au cœur des gorges et l’autre est la route 24 qui traverse le parc d’ouest en est.

    Il est possible de voir des formations rocheuses tout a fait extraordinaires et même des pétroglyphes, et une ancienne mine d’uranium. Je n’ai pas de photo de l’entrée de la mine d’uranium mais sur un panneau ils expliquaient qu’à l’époque ils mélangeaient le minerai a de l’eau et le buvait afin de calmer les douleurs aux articulations (!!!)

    The Gooseneck (Difficile a photographier!, situé sur la route 24 avant l'entrée de la Scenic Road):





    Pétroglyphes: (sur la route 24, il faut dépasser l'entrée de la Scenic Road)



    Route 24:





    Canyon:









    Fast forward

    Malheureusement, mon périple en Utah se termine à Capitol Reef. Je suis donc en mode fast forward afin de rejoindre le mythique Yellowstone.

    Warning :










    J’avale des KM sans arrêter et je fini la journée en roulant à la noirceur malgré moi. Il faut savoir que le Wyoming est assez vide… les villes sont distancées et je veux atteindre le parc demain matin donc je dois m’arrêter le plus tard possible. Je dois malheureusement dévier de ma route pour trouver un hôtel dans une ville a +-30km de détour. Diamondville est une ville minière reconnue pour son charbon de très haute qualité. Le Best Western est plein, je dois me rabattre sur le Energy Motel, remplis de travailleurs et leur famille et une chambre à la propreté douteuse…. 30$ et j’ai pas d’autre option je dors sur mon lit avec mon sleeping bag!

    Carte : https://goo.gl/maps/bG5Sg

    *La carte n’est pas exacte mais ça donne une idée du chemin emprunté

  8. #8
    Contributeur Avatar de Goingforsound
    Date d'inscription
    juillet 2010
    Localisation
    St-John's / Burkina Faso
    Âge
    32
    Moto
    KTM 990 ADV
    Messages
    3 158
    Jour 9, 572km

    Réveil dans mon motel miteux, back on the highway avec la ferme intention de me rendre a Yellowstone le plus rapidement possible. Encore une fois, le Wyoming n’offre pas beaucoup de panorama par la route que j’ai emprunté, la US89. Les paysages commencent à être intéressants à partir de Alpine ce qui marque l’entrée dans la région de Gros Ventre par la route US26. La route sillonne le long de la rivière. Un petit arrêt pour déjeuner à Jackson Hole, il fait alors environ 5 degrés, pas mal à la limite de mon équipement pour ce genre de kilométrage/fatigue.

    Je poursuis vers Yellowstone et j’atteindrai enfin le parc vers 12h.



    Yellowstone

    Yellowstone est le premier parc national à avoir été créé en Amérique. Il regroupe la plus grosse concentration de geysers actifs au monde (plus de la moitié du total mondial), des sources thermales, des bains de boue, des évents de vapeur etc. Il est possible de voir beaucoup d’animaux sauvages, cervidés, loups, buffles et autres.

    J’entre par le sud et les rangers m’informent qu’une section de route est fermée pour la saison entre West Thumb et Craig Pass. Tout le traffic entrant par le sud doit faire la boucle au complet pour rejoindre Old Faithful, le geyser le plus connus de l’endroit. Je parcoure la route en visitant les différents points d’observation.

    Grand Canyon of the Yellowstone :



    Lower Fall 94m:



    Pool :




    Le point culminant de la journée sera l’éruption de Old Faithful, qui porte son nom due à sa grande fidélité à entrer en éruption a intervalles régulier. L’horaire est d’ailleurs affiché dans le centre de visiteurs.



    Après l’éruption, les centaines de touristes sont partis je suis donc allé visiter le Upper geyser basin en toute quiétude.

    Plusieurs geysers de la Upper Geyser Basin :









    Fantastique Morning Glory Pool :







    Les différentes couleurs des bassins sont un indicateur de la température de chaque zone. En effet, les micro-organismes qui les habitent ont une couleur particulière et sont apte à survivre seulement dans une certaine plage de température. Blanc et bleu sont extrêmement chaud (93 Celsius = point ébullition a Yellowstone), ensuite jaune, vert et les couleurs plus foncées.

    West Yellowstone

    Le soleil commence à baisser et les touristes sont déjà tous partis. Je commence à craindre de ne pas trouver d’accommodation pour la nuit. Inutile de faire les différents campings ils sont déjà pleins. Je me dirige donc vers West Yellowstone, une ville située à l’entrée ouest, créée pour subvenir aux besoins du parc. Les hôtels et motels sont très chers, nous sommes en basse saison et je paye 160$ pour une nuit!!! J’ai beaucoup de route de prévu dans les prochains jours et je ne peux pas m’éloigner du parc puisque mon horaire est serré. J’avale ma pilule et paye. Ca s’avère être une bonne décision pour le lendemain matin, j’ai un accès très rapide au parc.

  9. #9
    Contributeur Avatar de Goingforsound
    Date d'inscription
    juillet 2010
    Localisation
    St-John's / Burkina Faso
    Âge
    32
    Moto
    KTM 990 ADV
    Messages
    3 158
    Jour 10, 834km

    Réveil dans mon motel trop cher, hop sur la moto direction Yellowstone. Le but de la journée est de terminer le plus près possible des Black Hills, que j’irai rider demain avant midi. Après avoir regardé la carte hier soir, je conclus que la ville de Belle Fourche SD sera mon point d’ancrage pour la prochaine nuit.

    Je décolle de West Yellowstone et j’entre dans le parc en direction de Mammoth Hot Springs. Cette portion du parc est vraiment cool à rouler à bon rythme mais une horde de touristes lents ralentissent le pace.

    Mammoth offre deux boucles à faire à pied permettant de visiter la Upper et Lower terrace. Ce sont en fait des monticules de minéraux formés par les sources thermales. C’est assez impressionnant mais difficile à capturer avec un Iphone! J’ai compté environ 2 heures pour marcher le circuit et observer les formations.

    Upper terrace




    Lower terrace


    L’eau est tres translucide et les minéraux cristallisent tout ce qui tombe dans le bassin :





    Mon grand regret de Yellowstone est d’avoir passé en mode fast forward. Pour bien profiter de ce parc on doit prévoir au minimum une semaine. La vrai beauté se situe dans les sentiers et le camping backcountry. Je n’ai vu que les attraits touristiques rapide et accessible. Par contre, j’ai eu un excellente impression et j’ai un grand désir d’y retourner.

    Je quitte donc le parc par la sortie Nord vers 12h et je roule en direction de Belle Fourche ou je dormirai à l’hôtel. Semble-t-il qu’il est préférable de sortir par la route Est, une route bien plus intéressante.





    - - - Updated - - -

    Jour 11, Jour 12, 3296km (39hrs, 47min, 37sec)

    Deadwood

    Je quitte Belle Fourche pour rallier les Black Hills. Sur le chemin je croise Deadwood, la d’où viens la série télé éponyme. Une ville qui a été créée illégalement lors de la découverte d’or dans la région en 1874 et était soumise à ses propres lois. Elle a attiré une horde de chercheurs d’or et de nombreux truands. Le jeu, la prostitution et l’or on fait de cette ville une célébrité du Far West. Wild Bill Hickok et Calamity Jane y sont enterrés. Aujourd’hui de nombreux casinos sont encore en fonction.




    Black Hills

    Faut le voir pour le croire! Un endroit somme toute très restreint, ou s’enchaine des courbes à répétition, des viaducs de bois en courbe à 270 degrés, tunnels et formations rocheuses en aiguilles. Un vrai terrain de jeu pour la moto. Encore une fois, les touristes en minivan abondent mais j’étais là sur semaine et hors saison donc j’ai évité la foule.









    Et la classique :


    Dans le South Dakota, paye ton gaz sinon gros gras avec un gasket va te donner une amende de 30$!!! Si on t’attrape!



    Après ma visite des Black Hills, il est maintenant 11AM et je quitte sur le chemin du retour. Je décide d’y aller au plus rapide pour avoir une journée de congé avant de repartir pour mon prochain contrat je ferai donc le chemin en continu.

    Le marathon commence, je passe en mode endurance et je fais attention de bien m’hydrater et d’avoir un apport régulier en glucides.
    La journée tire à sa fin le soleil baisse et je perds finalement les derniers rayons. Je ne conduis jamais de nuit sur de longues distances et ça me stresse un peu. La température descend rapidement et je me retrouve à rouler à environ 7-8 degrés ce qui n’est pas l’idéal.

    Chevreuil

    A environ 3AM je quitte la route pour me reposer et manger dans un truck stop. Lorsque je repars je me retrouve derrière deux van. Dans la région, j’ai vu plusieurs carcasses de chevreuil sur le bord de la route. Je me dis que je vais éteindre mes lumières auxiliaires et suivre les vans de près. Dans l’éventualité d’un chevreuil c’est eux qui encaisseront le coup. 15 min plus tard, la première van frappe un cervidé sans que je le sache, la 2e le coupe en 2 et moi tout ce que j’ai le temps de voir c’est une mare de sang et la carcasse. Je lui passe dessus et surprenant la moto reste parfaitement droite.

    Le lendemain matin je remarque la moto couverte de sang, poil et gras de chevreuil. Mes pantalons étaient semblable… miam l’odeur…



    Stats pour les curieux :

    3296km (39hrs, 47min, 37sec)
    Moyenne : 98kmh
    Temps en mouvement: 33h29
    Temps d’arrêt: 6h18

    - - - Updated - - -

    Sommaire :

    Budget :J’ai compté environ 1100$ pour le voyage, mais jen’ai pas abusé du resto, ni de l’hôtel.

    La moto : Fiabilité irréprochable comme d’habitude, autonomieplus que suffisante (380km) qui rends les pit stops moins fréquents et permetde garder un bon rythme. Un rpm moins élevé serait apprécié pour lesinterstate à 80mph mais sinon tout est parfait.

    Équipement :J’ai détesté avoir à trainer un imperméable, çaprend pas mal d’espace et sur de grandes distances ou il pleut par intervallede 30min c’est soit trop chaud soit trop long à enlever. Mon prochain suit seraen Gore-Tex. Il est aussi nécessaire pour moi de m’équiper d’uneveste chauffante.

    Conseil :Réduisez vos bagages! J’avais mes deuxpetites valises 20L et un dry bag de 30L et j’ai pas mal de stock que je n’aipas utilisé!!! J’ai vraiment un petit haut le cœur quand je vois vosmammouth avec des 30 et 40L sur les côtés + top case et dry bag. Onn’a pas besoin de tout ça, et ça ne fait que nous encombrer!

    J’aidétesté mon dry bag qui s’ouvre par une extrémité, j’ai aussi détesté monlaptop qui était beaucoup trop gros (15.6’’). Prochain voyage jem’équipe d’un dry bag type duffle (rectangulaire) qui s’ouvre par le dessus etun mini laptop.

    Acquis :Je sais maintenant qu’un voyage peut être mémorableet agréable même avec une très courte période de temps. J’ai vu pasmal plus de choses que j’aurais imaginé en ce court voyage. Même sije n’ai pas eu le temps de tout visiter ça valait amplement lapeine. Ma plus grande découverte a été le voyage ensolo. Mon horaire, mon parcours, mes arrêts, ma capacité, tout çasans compromis. J’ai tellement aimé mon expérience que ça reste dansle top de mes priorités.

    Monbackground de voyage a majoritairement été en sac à dos, dans les régionséloignées et avec un ou 2 partenaires. J’ai toujours voulu passer unmaximum de temps dans un endroit pour tout voir et ne pas sentir le besoin derevenir. Pourtant, dans ce court voyage, j’ai découvert plusieursrégions ou j’ai le gout de revenir et j’aime bien ce sentimentfinalement. J’ai trouvé la solitude, le calme et le temps pourréfléchir (ou non J) pendant ce voyage de +- 12 000km.

    Comme on peut le voir dans le film Into the Wild,‘’Happiness is only real when shared’’ s’applique aussi a cevoyage. J’aurais bien aimépartager les routes, les points de vue et les découvertes avecquelqu’un. Je crois que la solution est un savant mélange des deuxaventures au fil du temps…

    A+






Discussions similaires

  1. Ride Report - Goingforsound En Solo
    Par Goingforsound dans le forum Voyages et Randonnés / Travel and Trips
    Réponses: 62
    Dernier message: 24/12/2014, 19h49
  2. Ride Report : Montreal - Deal's Gap
    Par hirme dans le forum Voyages et Randonnés / Travel and Trips
    Réponses: 24
    Dernier message: 30/05/2012, 08h22
  3. Ride Report : Montreal - Deal's Gap
    Par hirme dans le forum Voyages USA
    Réponses: 0
    Dernier message: 24/05/2012, 00h19
  4. DRZ 440 SM Ride Report
    Par urymoto dans le forum Supermotards, Hors-route (Off-road)
    Réponses: 11
    Dernier message: 20/07/2009, 00h26
  5. New R6 First Ride Report from Motorcycledaily
    Par HRC-E.B. dans le forum Motosports / Sportbikes
    Réponses: 15
    Dernier message: 14/11/2005, 16h46

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •