Toutes les nouveautés Ducati en direct de Milan

Par Didier Constant
Publié le 4 novembre 2014
Cette année, Ducati nous a offert l'occasion de découvrir tous ses nouveaux modèles 2015 en direct de Milan où se tenait la présentation officielle de la marque, en marge de l'ouverture du salon EICMA qui fête cette année ses 100 ans. Les voici donc réunies pour vous.


En dehors des Scrambler qui ne constituent pas une exclusivité à proprement parler puisqu’elles ont été dévoilées à Intermot, le mois dernier, Ducati a levé le voile sur cinq motos inédites : la Diavel Titatnium, les Panigale 1299 et 1299S, la Panigale R et la Multistrada 1200 DVT

Diavel Titanium

La Titanium est une Diavel produite en série limitée à 500 exemplaires qui se destine à des clients fortunés à la recherche d’exclusivité. Cette moto artisanale hautement sophistiquée fait appel à des matériaux rares. Le titane remplace l’acier sur de nombreuses pièces, en particulier sur le réservoir à essence. La Dival Titanium est dotée d’une abondance de pièces en fibre de carbone et possède une finition exemplaire soulignée par une magnifique peinture haut de gamme. Elle se distingue également par des jantes forgées en aluminium exclusives qui soulignent sa ligne élégante.
Les technophiles apprécieront son équipement de pointe dont un moteur Testasretta 11° de dernière génération, à double bougie, qui développe 165 ch à 9250 tr/min pour un couple de 96,2 lb-pi à 8000 tr/min. Il est logé dans un cadre tubulaire chromé foncé. Pour ce qui est de l’électronique, elle dispose d’un ABS évolué, d’un antipatinage à la pointe de la technologie et des modes de conduite Ducati.
Avec son énorme pneu arrière de 240 mm, la Diavel Titanium possède une présence visuelle indéniable.
La Titanium ne pèse que 205 kg à sec ou 235 kg tous pleins faits.
Chaque Diavel Titanium sera identifiée par une plaque numérotée sur le réservoir.
Prix et disponibilité à venir.

Panigale 1299 et Panigale 1299S

Ducati remanie sa gamme Superbike en présentant les Panigale 1299 et Panigale 1299S qui remplacent les modèles actuels. Elles reçoivent un nouveau bicylindre en L Superquadro de 1285 cc qui développe une puissance étonnante de 205 ch à 10 500 tr/min et un couple non moins impressionnant de 106,7 lb-pi à 8750 tr/min. L’accroissement de la cylindrée est obtenu par un suralésage, la course demeurant identique (60,8 mm). Le diamètre des pistons passe à 116 mm (112 mm sur la 1199), une valeur record pour une sportive de route. Le rapport volumétrique grimpe à 12,6:1, mais les soupapes et injecteurs doubles demeurent inchangés.
Avec un poids à sec de 166,5 kg (190,5 kg tous pleins faits), la Panigale 1299 possède un rapport poids/puissance largement supérieur à 1, une référence dans l’univers des supersportives de haute performance.
La géométrie du châssis monocoque évolue également. Elle affiche désormais une chasse de 24° (24,5° sur la 1199) et un déport de 96 mm, réduit de 4 mm. L’empattement est réduit et s’établit à 1437 mm.
Alors que la Panigale 1299 est équipée d’une fourche inversée Mazocchi de 50 mm à fourreaux légers en aluminium anodisé, entièrement réglable et d’un amortisseur Sach ajustable dans tous les sens, la Panigale S est quant à elle dotée d’une suspension électronique semi-active Öhlins innovante qui s’ajuste en temps réel en fonction des conditions de route et de revêtement.
La Panigale 1299 reçoit également une centrale électronique évoluée qui inclut un accélérateur Ride-by-Wire, des capteurs d’inertie IMU, un ABS Bosch 9,1 MP actif en virage, un antipatinage paramétrable, un anticabrage DWC (Ducati Wheelie Control), une commande de frein moteur EBC (Engine Brake Control) et un shifter électronique DQS (Ducati Quick Shifter) qui fonctionne même en rétrogradant. Le tableau de bord affiche désormais un indicateur d’angle et Ducati a implémenté une calibration automatique des assistances électroniques en cas de changement de pneumatiques ou de démultiplication finale. Plus besoin de recourir à l’outil de diagnostic de Ducati. Un amortisseur de direction électronique fait également partie de la dotation de série.
L’échappement de la nouvelle 1299 est confié au sorcier Slovène Akrapovic.
En outre, la 1299 Panigale est équipée d’une nouvelle selle plus confortable et de repose-pieds en aluminium, afin de fournir un maximum adhérence sur route. Une nouvelle coque arrière, divisée en deux sections, complète les changements esthétiques de la 1299 Panigale, qui reçoit aussi de nouveaux panneaux latéraux et des rétroviseurs modifiés.
Les Panigale 1299 étant non conforme aux règlements du Championnat du monde de Superbike (cylindrée trop importante), Ducati présente la Panigale R dont le bicylindre en L de 1198 cc est développé spécifiquement pour la course. Il est équipé de bielles en titane, d’un vilebrequin extrêmement léger, équilibré avec des insertions en tungstène et développe 205 ch, mais à un régime plus élevé de 11 500 tr/min. Le couple maxi baisse légèrement à 100,5 lb-pi, mais il délivré à 10250 /min. Le rapport volumétrique passe à 13,2:1. La Panigale R possède de nombreuses pièces dessinées spécialement pour la piste, dont des suspensions Öhlins haut de gamme et un bras oscillant dont le pivot est ajustable.
La gamme est Ducati Superbike est complété par la Panigale 899. Les Panigale 1299, 1299S et R sont livrées avec des pneus Pirelli Diablo Supercorsa SP en première monte. La Panigale 899 est chaussée de Pirelli Diablo Rosso Corsa.
Prix et disponibilité à venir.

Multistrada 1200 DVT

Lancée en 2010, la Multistrada 1200 est remaniée de fond en comble. Elle est propulsée par le nouveau moteur Ducati Testastretta DVT (Ducati Valve Timing) à distribution desmodromique variable. Le DVT ajuste en permanence les paramètres de levée des soupapes d’admission et d’échappement. Ce système permet d’optimiser les performances du moteur sur toute la plage de puissance, dans toutes les conditions de conduite. On obtient ainsi une puissance maximale à haut régime, un couple accru disponible sur une plus large plage d’utilisation et une consommation d’essence réduite. Le DVT permet également au moteur Testastretta d’être en conformité avec la dernière norme Euro 4.
La nouvelle Multistrada 1200 dispose également d’assistances électroniques évoluées qui travaillent en collaboration avec l’unité de mesure inertielle (IMU) qui mesure le roulis, les changements d’angle et le tangage afin d’améliorer à la fois la performance et la sécurité. Ces assistances incluent un accélérateur Ride-by-Wire, un ABS Bosch 9,1 MP actif en virage, un antipatinage paramétrable, et un anticabrage DWC. Enfin, l’IMU interagit également avec les suspensions semi-actives Sachs DSS (Ducati Skyhook Suspensions). La Multistrada est aussi équipée d’un régulateur de vitesse électronique.
La version S offre même un système multimédia avec module Bluetooth qui lui permet de communiquer avec un téléphone intelligent (appels téléphoniques, textos, musique, messages GPS…). Une application externe (IOS ou Android) permet à l’utilisateur de récolter une foule de données qu’il peut utiliser pour améliorer son expérience de conduite ou partager les informations avec des amis.
La Multistrada 1200 sera offerte en versions de base, S ou D-Air (avec veste airbag Dainese).
Prix et disponibilité à venir.
Pour plus d’informations, visitez le site www.ducati.com
Pour voir les Vidéoclips cliquez ici