Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

Discussion: Du Québec au Tennessee

  1. #1
    Contributeur Avatar de lagamic
    Date d'inscription
    février 2003
    Localisation
    St-Donat
    Âge
    51
    Moto
    Honda NC700X
    Messages
    3 483

    Du Québec au Tennessee

    Du Québec au Tennessee

    Jour 1:

    Carte google:
    De St-Donat à Johnson City


    Durant l'hiver 2012-2013 une amie me parle d'un projet qui lui tient à cœur. Elle compte partir avec sa famille à moto, faire un road trip jusqu'au Tennessee. Le temps avance et finalement elle se retrouve seule avec son rêve. Je lui offre donc de la suivre dans son aventure, car moi quand on parle voyage à moto, je suis toujours prête. Pour une fois que je n'ai rien à planifier, je vais simplement me laisser guider sur les belles routes des USA.



    C'est donc le 15 mai 2013 que se fera notre départ. Je quitte St-Donat à 7h du matin et ici il fait très froid, le thermomètre indique -2°c. Je dois parcourir tout près de 200 km pour rejoindre mon amie qui m'attend tout près de Moose Creek en Ontario.



    Nous traverserons les douanes de Cornwall où il y a des frais de 3.25$ par moto pour franchir le pont qui nous sépare de la frontière Américaine. Rendu rapidement dans le parc des Adirondacks par la route 56 nous sillonnerons la route 28 où les paysages sont magnifiques, pas de circulation automobile et les courbes restent intéressantes. Quoi demander de mieux pour débuter le voyage? Quel dommage que la température soit peu clémente par contre, à peine un maigre 6°c et une faible pluie nous suivra pour une bonne partie de la journée.



    On déguste vite fait notre lunch sous un abri de fortune avant de poursuivre sur la route 12 en partance d’Utica. Cette dernière ressemble à notre bonne vieille route 329 au Québec. Ce qui est fort satisfaisant car le soleil vient de faire son apparitions et la température a grimpée jusqu'à 25°c d'un seul coup.



    C'est ainsi que nous prolongerons notre plaisir jusqu'au Best Western de Johnson city où nous y passerons la nuit. Il est rendu 18h et j'ai 725km de parcourus aujourd'hui. Bien situé, cet hôtel est juste à côté de plusieurs restaurants alors nous n'avons qu'à faire notre choix. On nous permettra même de mettre les motos directement devant la bâtisse pour la nuit, question de sécurité, ce qui est fort apprécié.



    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6043.jpg 
Affichages :	638 
Taille :		97,0 Ko 
ID : 			61526




    Budget de la journée:

    Essence: 22.59$
    Nourriture: 13.00$
    Hébergement: 121$ pour 2 personnes, comprenant déjeuner, micro-onde et frigo.
    Pont de Cornwall: 3.25$






    Jour 2:

    Carte google:
    De Johnson City à Berkeley Springs

    Heureuses d'enfourcher nos montures, nous quitterons à 8h la ville de Johnson city avec un confortable 13°c et un soleil radieux. Rapidement nous atteindrons la Pennsylvanie. Un arrêt dans une halte routière nous permet de voir « une mule » de la compagnie Hudson Coal servant à transporter l’anthracite extraite des mines dans les années 1800. Je dois dire que c’est assez spécial comme engin.



    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6046.jpg 
Affichages :	643 
Taille :		92,7 Ko 
ID : 			61527


    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6047.jpg 
Affichages :	643 
Taille :		99,0 Ko 
ID : 			61528



    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6048.jpg 
Affichages :	648 
Taille :		100,4 Ko 
ID : 			61529




    La route 706 n’est pas si mal mais je trouve qu’il y a un bon achalandage. Il faut dire que je ne suis peut-être pas une référence à ce sujet car je suis un tantinet sauvage et j’aime bien les endroits plus désertiques. La 220 est préférable à l’autoroute 180 même si nous devrons emprunter cette dernière pendant un moment pour sauver du temps. Ensuite ce sera la route 522 et finalement la route 655. Cette dernière entre Lewistown et Berkeley Springs est tout à fait génial car il n’y a pas de circulation, l’asphalte est neuve, la route est vallonnée et sinueuse, de plus il fait 28°c en après-midi en plein mois de mai.



    Nous pourrons même y apercevoir des Amish au travail. Ce qui est cocasse, c’est que d’un côté de la route cette population vit avec un minimum de commodité et de l’autre côté on n’y voit les Américains juchés sur leur gros tracteurs pour faire leurs laboures. Deux mondes complètement démesurés se côtoient.



    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6052.jpg 
Affichages :	644 
Taille :		95,7 Ko 
ID : 			61530





    Nous devrons faire un arrêt imprévu dû à ma chaîne qui semble être plus lousse qu’à mon départ. Elle fait un drôle de bruit. Le mécanicien sympathique arrange le tout et nous revoilà sur la route.



    Direction le Château Berkeley où se dresse fièrement ce magnifique bâtiment datant de 1885. Un riche homme fit construire cette luxueuse demeure d’été pour sa jeune épouse. Il dispose de 13 chambres et même d’un donjon. On peut le voir depuis la route 9 à flanc de montagne mais maintenant devenu privé il est impossible de le visiter. Dommage, j’aurais tellement aimé voir l’intérieur car d’après les photos que j’ai pu voir sur internet, ça semble bien particulier.



    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6053.jpg 
Affichages :	639 
Taille :		99,2 Ko 
ID : 			61531



    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6054.jpg 
Affichages :	637 
Taille :		96,8 Ko 
ID : 			61532





    Je commence à être sérieusement inquiète car ma chaine est encore lousse. Pourtant mon conjoint l’avait vérifié avant mon départ. On cherche un concessionnaire et le plus près se trouve à être dépositaire Yamaha et moi je possède une BMW. Nous arrivons de justesse 10 minutes avant la fermeture. Le responsable n’est pas vraiment heureux de nous voir mais prendra la peine de vérifier. Finalement il nous met dehors et ferme boutique en ayant serré ma chaine tellement serré que je me dis qu’elle va briser dans quelques kilomètres (j’imagine déjà les dégâts). Diagnostique, chaine et sprockets sont finis et eux n’ont pas les pièces pour en faire la réparation, merci bonsoir.



    Nous trouverons un Best Western pas très loin, il est 18h et nous venons de parcourir 475km aujourd’hui. Mon amie se met sur le téléphone pour trouver de l’aide. Oui elle le fait à ma place car je ne parle pas anglais (comme je suis chanceuse qu’elle soit là). Je me dis aussi qu’heureusement j’ai une carte CAA que j’ai reçu à Noël. Mais surprise !!! C’est la carte de base CAA et elle ne couvre pas la distance que la remorqueuse a à parcourir pour joindre le concessionnaire BMW le plus près. Mais à quoi sert donc cette carte de base? Ouvrir une porte barrée, pour venir porter de l’essence, ce genre de truc? …….eeeeeeeeee ce n’est pas ce que j’ai réellement besoin à moto! Par chance mon amie a la carte CAA Plus qui me fera sauver beaucoup de dollars. Nous avons rendez-vous avec la remorqueuse le lendemain matin pour un voyage à Fredericksburg, à 200km de Berkeley Springs. Après avoir finalisé mon rendez-vous avec le CAA ainsi que ma visite inattendue chez BMW soit cédulé, il est tard et nous nous rendons compte qu’il n’y a plus de restaurant d’ouvert dans la région. Eh bien, par chance que nous avions quelques grignotines dans le fond des valises car nous nous passerions de souper.



    Je peux vous dire que ma nuit a été courte, elle a principalement servi à faire tourner toute sorte d’idées dans ma tête.



    Budget de la journée:

    Essence: 19.33$
    Nourriture: 6.50$
    Hébergement: 89.05$ pour 2 personnes, comprenant déjeuner, micro-onde et frigo.
    Ajustement mécanique à plus d’une reprise dans la journée : 59$








    Dernière modification par lagamic ; 29/11/2013 à 02h15.

  2. #2
    Contributeur Avatar de lagamic
    Date d'inscription
    février 2003
    Localisation
    St-Donat
    Âge
    51
    Moto
    Honda NC700X
    Messages
    3 483
    Jour 3:

    Carte google:
    De Berkeley Springs à Charlottesville


    Nous sommes debout très tôt pour attendre la remorqueuse qui arrivera à 7h30 pour prendre possession de ma moto. La route la plus rapide pour faire le trajet devrait normalement se faire en 2h. Je décide d’embarquer dans la remorque plutôt que de faire le voyage à l’arrière de mon amie qui possède elle aussi une BMW. Étant donné que mon anglais est assez rudimentaire………...j’aurai avec le chauffeur une longue conversation sur la reproduction des tortues en Virginie (je suis sarcastique ici, pour ceux qui ne l’auraient pas compris). J’aurai droit à de la musique country tout au long du voyage et pas pendant 2h comme prévu, mais bien pendant 4h, dû à l’embouteillage monstre dans lequel nous sommes restés coincé. Nous ne sommes pas sortis du bois comme dirait l’autre. Nous arriverons donc chez BMW à Fredericksburg à 11h30.


    J’ai reçu un service hors du commun. Ils ont fait une vérification générale et en plus de la chaine et sprockets, on détecte une anomalie avec mes bearings de neck. Au diable la dépense, rendu où j’en suis, pas question de continuer le voyage avec une moto qui a des lacunes. Après 4h à côtoyer l’équipe BMW , je crois que le gérant de service, Ron de son prénom, a un petit faible pour moi. Je suis traité au petit soin, il viendra même m’escorter jusqu’à l’extérieur à mon départ en me disant « Fire your husband » lollll, j’ai dû me la faire expliquer en français pour finalement la rire après tout le monde celle-là. Ahhhhhh! C’est ce qui fait mon charme avec les Américains.



    Il est presque l’heure du souper (16h30) à notre sortie du garage, alors on se demande ce que l’on fait maintenant ? La température est extraordinaire et l’on décide de poursuivre notre route question de rattraper un peu le temps perdu. Avec l’aide du mécanicien qui connait bien la région, étant lui-même motocycliste, nous planifions de rouler sur de petites routes pour visiter un peu la région. Donc la route 208, 613 et 621 seront bien appréciées dû au fait qu’elles sont étroites et enveloppées d’arbres ce qui crée un tunnel dans lequel nous côtoyons les courbes qui se présente à nous avec le sourire aux lèvres. Ensuite la route 20 qui n’a pas grand intérêt au début mais se termine avec un parcours plutôt sinueux jusqu’à Charlottesville.



    Il est 20h30, il est temps de trouver un endroit où dormir. Pour continuer sur notre lancée de malchances et de folles dépenses, il n’y a plus rien de libre dans la région, c’est la « folie de graduation » ce week-end. Nous cherchons désespérément et finalement il reste une chambre au Comfort Inn qui est hors de prix. Pas vraiment le choix, c’est à ça que servent les cartes de crédit finalement, pour dépasser le budget.


    Budget de la journée:

    Essence: 6.93$
    Nourriture: 22$
    Hébergement: 209$ pour 2 personnes, comprenant déjeuner, micro-onde et frigo.
    Towing + réparation chez BMW : 894.81$




    Jour 4:

    Carte google:
    De Charlottesville à Floyd

    Bon matin sous la pluie! Nous devions prendre le Blue Ridge , mais à cause de la forte concentration de brouillard, le danger est trop grand de circuler en de pareils conditions. De plus, ce climat attire les chevreuils sur les routes et d’ailleurs nous en croiserons plusieurs décédés sur l’accotement. Donc pas de chance à prendre.



    Nous sommes sur les routes 250 et 64 dès 8h30 pour atteindre rapidement l’autoroute 81. Ainsi nous sauverons du temps, ce qui sera de mise à cause du retard que nous avons pris la veille.



    Rendu à Lexington la brume s’est enfin dissipée et le Blue Ridge est à notre porté. Un arrêt pour prendre des informations sur la direction au visitor center et nous voilà sur la route 60 qui nous permettra d’atteindre cette route tout à fait spectaculaire, le Blue Ridge Parkway.
    Wow! Moi j’aime tellement ce genre de paysage, il y a beaucoup de verdure et les arbres de par leurs cimes recouvrent la route. Les courbes sont au rendez-vous et l’asphalte est impeccable. Il y a beaucoup de belvédères qui nous permettent de faire des arrêts photos.



    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6058.jpg 
Affichages :	567 
Taille :		94,8 Ko 
ID : 			61621



    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6059.jpg 
Affichages :	571 
Taille :		89,1 Ko 
ID : 			61622





    Tout à coup nous pénétrons dans un brouillard vraiment intense. On n’y voit rien alors nous roulons à très basse vitesse avec les feux clignotants d’urgence enclenchés pour se faire voir, mais c’est vraiment très dense et nous déciderons de descendre au bas de la chaine de montagne dès la prochaine sortie. Mon amie arrête finalement à une station-service et elle me dit « je ne sais pas si tu vas rire ou pleurer? » Je ne comprends pas vraiment pourquoi elle me dit cela mais elle semble très embarrassée. Elle me dit « nous sommes revenu à Charlottesville, à notre point de départ de ce matin ». À partir de Lexington, elle a pris le Blue Ridge dans le mauvais sens et nous venons de parcourir des kilomètres pour rien en plus de perdre 5h de notre temps. De mon côté je n’ai pas pu l’en aviser, je me fie totalement à elle car depuis ce matin mon GPS ne fonctionne plus. Mon chum m'apprendra à mon retour que lors de la réparation de la veille, le mécanicien BMW à débranché par inadvertance les fils qui alimentent mon GPS, ce qui explique pourquoi il était hors d’usage pour le reste du voyage. Que voulez-vous faire? Ce qui est fait est fait et il vaut mieux en rire, voici une autre anecdote à raconter à notre retour.



    Donc nous revoilà à nouveau sur l’autoroute 81 pour une deuxième fois et on roule sur un méchant temps car le décor nous l’avons vu et de plus il n’est même pas intéressant. En approchant à la hauteur d’un camion-remorque, un de ses pneus éclate dans un bruit d’enfer et virevolte dans les airs. Mon amie a même cru que le viaduc venait de nous tomber sur la tête. En une fraction de seconde nous devons contourner les débris qui se retrouvent en plein milieu de la route. Par chance que nous sommes des motocyclistes expérimentés avec des réflexes aiguisés.

    Remise de nos émotions nous voilà rendu à Roanoke pour prendre la route 221. Au tout début, nous devons gravir les montagnes, ce qui implique de nombreuses courbes assez intenses, c’est débile. Et comme en début de journée, la brume est de nouveau au rendez-vous donc nous ne pourrons pas voir le décor qui nous entoure mais j’ose imaginer que ça devait être de toute beauté.



    Il est maintenant 17h30, nous sommes à Floyd, nous venons de parcourir 430km et comme nous sommes loin des grandes villes, il est temps de chercher un endroit où dormir. Même à cette heure c’est déjà difficile de trouver quelque chose, tout est réservé. Mais finalement nous trouverons un endroit très satisfaisant à l’Oak Haven Lodge ce qui fera l’affaire. Un restaurant tout à côté sera apprécié car la pluie vient de se joindre à nous pour finir la journée en beauté.



    Budget de la journée:
    Essence: 16.61$
    Nourriture: 15$
    Hébergement: 82.50$ pour 2 personnes, micro-onde et frigo.






    Dernière modification par lagamic ; 30/11/2013 à 09h26.

  3. #3
    Contributeur Avatar de lagamic
    Date d'inscription
    février 2003
    Localisation
    St-Donat
    Âge
    51
    Moto
    Honda NC700X
    Messages
    3 483
    Jour 5:

    carte google:
    De Floyd à Chimney Rock

    Pas chanceuses encore ce matin, car la pluie est au rendez-vous. Ceci provoque de la brume en altitude donc encore impossible aujourd’hui de circuler sur le Blue Ridge. Quel dommage car nous avions pourtant de belles visites de cédulés alors il faudra revenir un de ces jours.



    Matinale, nous quitterons l’hôtel à 7h00 pour prendre la route 221 qui tantôt se trouve à être un petit chemin de campagne plaisant avec courbes, parsemé ici et là de fermes laitières pour se changer soudainement en autoroute à quatre voies de large et ceci en alternance. Un peu bizarre!



    Parcontre rendu à Blowing Rock, cette dernière se transforme en parcours de rêve pour motocyclistes et ce jusqu’à Linville. Wow! Nous circulons sur un bitume totalement neuf, les twisties sont écœurants et abondants. Le paysage est génial de ce que l’on en voit. Plein de verdure et des ponts de pierres à traverser mais tout à coup surgissant devant nous à la toute dernière minute parmi la brume épaisse, un mastodonte, c’est gigantesque, c’est un rocher que nous devons contourner. Par chance que nous roulions à basse vitesse car la visibilité est presque nulle à certains endroits dû la forte concentration de brume.

    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6063.jpg 
Affichages :	534 
Taille :		94,1 Ko 
ID : 			61630






    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6061.jpg 
Affichages :	541 
Taille :		93,2 Ko 
ID : 			61631



    Rendu à Linville nous ferons un arrêt pour visiter une chute. Pour s’y rendre nous devons sillonner un petit sentier pédestre. Par chance le soleil veut bien nous faire acte de présence. Peut-être pas la chute la plus spectaculaire que j’ai vu dans ma vie mais il est agréable de se dégourdir les jambes l’espace d’un moment.



    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6077.jpg 
Affichages :	536 
Taille :		104,4 Ko 
ID : 			61632



    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6072.jpg 
Affichages :	530 
Taille :		100,9 Ko 
ID : 			61633



    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6074.jpg 
Affichages :	530 
Taille :		100,7 Ko 
ID : 			61634



    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6070.jpg 
Affichages :	528 
Taille :		100,5 Ko 
ID : 			61635




    Rendu à Marion nous bifurquons sur la route 70 qui rejoint l’autoroute 40. Rien de spécial ici mais tout de même sinueuse.



    Entre Black Mountain et Bat Cave se trouve la route 9. Ouffff! Cette route est spectaculaire de par ses courbes et épingles. Mon amie ri dans son casque car elle sait très bien que je ne raffole pas particulièrement des épingles quand elles se trouvent en plus dans une pente. Malgré tout je m’en sortirai indemne. Ce chemin semble bien connu des motocyclistes car nous en rencontrerons plusieurs.



    Et nous voici finalement rendu à Chimney Rock après avoir parcouru 355km. Ici nous aurons une visite tout à fait extraordinaire. Il s’agit du meilleur endroit pour obtenir une vue époustouflante sur les lacs et les montagnes à plus de 75 milles.



    Mais pour s’y rendre il faut emprunter un chemin en pente ABRUPTE, contenant des épingles dangereuses et étroites. Il n’y a pas d’espace de manœuvre si un véhicule arrive à sens inverse. Comme j’en ai déjà entendu parler, un ami y avait échappé sa moto sur place alors je préfère demander à la ‘’gate’’ si ce que j’ai entendu dire sur la difficulté d’y circuler à moto est véridique. La dame me réconforte et me dit qu’il n’y a pas d’épingles et qu’il n’y en a pas de problème. BORDEL de merde, regardez sur la carte google en faisant un agrandissement de l’endroit et vous allez tout comprendre. Une chance pour elle, elle avait déguerpis à mon retour car elle aurait passé un mauvais quart d’heure.



    J’avoue que ma grande faiblesse à moto est de circuler à basse vitesse dans des endroits restreint surtout si on se retrouve en pente ascendante. Et c’est tout à fait ce que l’on retrouve ici. Bien heureuse que nous soyons en saison morte et qu’il n’y a aucune circulation. Mon amie, pour m’aider se servira de son klaxon pour m’aviser que l’espace est libre et que je peux entamer la prochaine épingle car à plus d’une reprise j’ai débordé dans la voie opposée. Je suis finalement arrivée au sommet avec un stress intense mais intacte. Est-ce que j’en ai assez mis pour que vous compreniez ma peur? Après avoir repris mes sens, nous pourrons enfin commencer la visite.



    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6124.jpg 
Affichages :	538 
Taille :		97,7 Ko 
ID : 			61636




    La vue est phénoménale et nous passerons quelques heures à prendre des photos.



    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6115.jpg 
Affichages :	534 
Taille :		97,2 Ko 
ID : 			61637



    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6108.jpg 
Affichages :	538 
Taille :		99,6 Ko 
ID : 			61638



    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6103.jpg 
Affichages :	525 
Taille :		103,5 Ko 
ID : 			61639






    De là-haut, le Diable nous surveille. On appelle l’endroit Devil’s Head.



    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6110.jpg 
Affichages :	525 
Taille :		93,9 Ko 
ID : 			61640



    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6111.jpg 
Affichages :	528 
Taille :		96,5 Ko 
ID : 			61641



    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6109.jpg 
Affichages :	530 
Taille :		96,4 Ko 
ID : 			61642





    Malgré que je sois totalement satisfaite de ma visite, je suis déçu de ne pas pouvoir me rendre à la chute qui se trouve à son sommet. Dû à de fortes pluies le sentier pour s’y rendre est impraticable. Nous avons bien reçu un rabais mais j’aurais préféré payer le plein tarif pour y avoir accès. Et soyez assuré que si j’y reviens un jour, j’embarquerais comme passagère sur la moto d’une tierce personne lollll. Pas question de me retaper cette ascension périlleuse à nouveau.



    Il est 19h00 et nous trouverons refuge pour la nuit au The Carter Lodge à Chimney Rock. Les restaurants ferment très tôt aux USA et nous avons encore passé proche de manger des miettes pour le souper. Bien aimable, le propriétaire viendra nous reconduire chez un ami restaurateur en s’assurant que nous recevions un bon service malgré l’heure tardive (pour eux).



    Budget de la journée:

    Essence: 9.15$
    Nourriture: 20$
    Hébergement: 83.82$ pour 2 personnes.
    Entrée pour Chimney Rock : 12$ (à rabais à cause de la fermeture du sentier de la chute)





    Dernière modification par lagamic ; 03/12/2013 à 22h35.

  4. #4
    Contributeur Avatar de lagamic
    Date d'inscription
    février 2003
    Localisation
    St-Donat
    Âge
    51
    Moto
    Honda NC700X
    Messages
    3 483
    Jour 6

    Carte google:
    De Chimney rock à Cherokee

    Nous quittons Chimney Rock à 9h00 par un beau matin ensoleillé. Un dernier regard sur la montagne que nous avons visitée hier.



    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6128.jpg 
Affichages :	470 
Taille :		94,6 Ko 
ID : 			61668





    Maintenant direction la route 74A qui relie Chimney Rock à Asheville. Nous aurons droit à plusieurs changements d’altitude sur environ 30 km. Nous pourrions même comparer cette dernière à un mini dragon. Il faut mentionner qu’Ashville se situe dans une vallée, donc peu importe la direction que nous prendrons il y aura immanquablement une montée rapide en altitude.



    Nous devions visiter Biltmore Estate mais étant donné que la température est idéale pour parcourir le Blue Ridge, nous préférons faire la visite lors de notre retour vers le Québec. Enfin, profitons du fait qu’il n’y a pas de brume aujourd’hui pour parcourir le sommet des montagnes.



    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6129.jpg 
Affichages :	476 
Taille :		96,2 Ko 
ID : 			61669



    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6130.jpg 
Affichages :	475 
Taille :		97,8 Ko 
ID : 			61670





    Le Blue Ridge Parkway est une route panoramique où il fait bon circuler à moto. On peut y rouler aisément et en douceur sur les courbes qui nous demandent juste ce qu’il faut d’attention pour regarder en même temps, la route et le paysage tout autour de nous. Il n’y a pas de feux de circulation ni aucun véhicules commercial mais il faut prévoir faire le plein avant d’y accéder car il n’y a pas de station-service et pas d’hébergement non plus.



    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6131.jpg 
Affichages :	468 
Taille :		97,8 Ko 
ID : 			61671



    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6132.jpg 
Affichages :	485 
Taille :		97,0 Ko 
ID : 			61672





    Nous arrivons devant le Looking Glass Rock et difficile de le manquer car il fait tout près de 4000 pieds de haut. La vue sur ce dôme de pierre depuis le Blue Ridge est tout à fait fantastique. Une réelle attraction pour les photographes. Ce dernier est en fait une grosse boule de magma en fusion qui aurait refroidi avant même de jaillir à la surface. Elle s’est formé il y a environ 390 millions d’années et avec le temps cette boule a lentement percer la croute terrestre pour former ce rocher géant.




    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6136.jpg 
Affichages :	545 
Taille :		93,6 Ko 
ID : 			61673





    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6138.jpg 
Affichages :	475 
Taille :		102,5 Ko 
ID : 			61674




    Nous continuons notre route et tout à coup l’effet d’ombre et de lumière me fait percevoir un fantôme au loin. Ne me dites pas que je suis la seule à le voir ?



    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6143.jpg 
Affichages :	483 
Taille :		97,9 Ko 
ID : 			61675




    Rendu à Plott Balsam il y a une aire de repos avec toilette et restauration. Un homme m’aborde en anglais, alors comme d’habitude la phrase « I don’t speak english » est de rigueur. Il a un fou rire et me dit qu’il parle très bien français car il est natif de Montréal mais que son travail l’a obligé à prendre racine au Kentucky. Ça fait du bien d’entendre parler notre langue après quelques jours d’immersion en anglais. Il me raconte qu’il transporte sa moto dans une remorque et vient parcourir les belles routes de la région. Il est impressionné que deux femmes partent du Québec sur leurs motos pour se rendre au Tennessee, et ce aller-retour.



    Plott Balsam est une chaine de montagne dans l’ouest de la Caroline du Nord. J’ai le sentiment de me sentir toute petite parmi ces géants que sont les montagnes.



    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6144.jpg 
Affichages :	476 
Taille :		102,4 Ko 
ID : 			61676



    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6149.jpg 
Affichages :	468 
Taille :		97,6 Ko 
ID : 			61677



    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6152.jpg 
Affichages :	472 
Taille :		96,6 Ko 
ID : 			61678




    Nous arriverons à Cherokee Indian Reservation à 15h30 avec 225km au compteur. Nous passerons quatre nuits au Comfort Suites qui se trouve au centre du village. Endroit propice pour y loger étant donné que nous sommes à distance de marche des attractions et restaurations. Cet établissement nous offre une buanderie, un frigo, un micro-onde ainsi qu’un petit salon dans notre chambre. Un déjeuner est inclus tous les matins pour un prix très abordable en cette période de l’année (mois de mai).



    Après nous être installés nous allons visiter le village indien. Il n’est pas très grand et nous en avons rapidement fait le tour. Il y a beaucoup de boutiques avec de l’artisanat local et plusieurs attrapent touristes.



    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6178.jpg 
Affichages :	475 
Taille :		98,6 Ko 
ID : 			61679



    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6179.jpg 
Affichages :	471 
Taille :		99,0 Ko 
ID : 			61680



    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6177.jpg 
Affichages :	479 
Taille :		99,2 Ko 
ID : 			61681






    Les indiens se donnent en spectacle tous les soirs pour quelques dollars. Ils divertissent soit par la danse ou en racontant des légendes. Leurs costumes sont magnifiques.



    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6155.jpg 
Affichages :	472 
Taille :		94,4 Ko 
ID : 			61682






    Il y a une vieille légende qui raconte qu’un jeune garçon ayant vécu sans manger pendant 7 jours dans les montagnes de la région, aurait subi une métamorphose et serait devenu un ours. On peut y voir à chaque coin de rue un ours peint à la main par des artisans locaux. Il y en a de très beau et très original.



    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6158.jpg 
Affichages :	471 
Taille :		95,1 Ko 
ID : 			61683



    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6157.jpg 
Affichages :	470 
Taille :		97,5 Ko 
ID : 			61684



    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6156.jpg 
Affichages :	469 
Taille :		101,1 Ko 
ID : 			61685






    Il y a aussi le Veterans Park, dédié aux membres de la bande indiennes Cherokee ayant servi dans les forces armées.





    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6170.jpg 
Affichages :	476 
Taille :		99,9 Ko 
ID : 			61686



    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6162.jpg 
Affichages :	475 
Taille :		99,7 Ko 
ID : 			61687



    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6163.jpg 
Affichages :	473 
Taille :		98,3 Ko 
ID : 			61688





    Et finalement cette bizarre de sculpture représentant un homme en bronze se tenant sur une tortue et ayant l’apparence d’un oiseau de par sa cape qui lui couvre la tête et le corps. Elle est située juste à côté du parc des vétérans et elle représente le pardon et l’esprit de réconciliation après la guerre. Il s’agit d’un hommage aux peuples Amérindiens, un symbole de guérison. Ceci est une réplique mais il en existe plusieurs à travers les USA.



    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6166.jpg 
Affichages :	470 
Taille :		100,1 Ko 
ID : 			61689



    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6169.jpg 
Affichages :	474 
Taille :		95,4 Ko 
ID : 			61690






    Budget de la journée:
    Essence: 8$
    Nourriture: 30$
    Hébergement: 81$ pour 2 personnes.
























    Dernière modification par lagamic ; 13/12/2013 à 10h50.

  5. #5
    Contributeur Avatar de lagamic
    Date d'inscription
    février 2003
    Localisation
    St-Donat
    Âge
    51
    Moto
    Honda NC700X
    Messages
    3 483
    Jour 7:

    Carte google:
    Loop #1: Le Dragon


    Attention : Google Maps ne permet malheureusement pas de tracer les routes qui sont fermées l’hiver. Nous avons utilisés la Foothills Pkwy du point B au point C et non pas la route qui mène à Maryville.



    Aujourd’hui il fait chaud, de 25°c à 30°c degrés. Un saut à la station-service avant d’entamer la journée dès 8h15. En passant, y a-t-il quelqu’un qui peut inventer la fonction « pas de Zip Code pour les non-résidents des USA » sur les pompes libre-service? Qu’est-ce que c’est chiant de toujours devoir entrer dans le commerce pour leur expliquer « en anglais » que je viens du Québec et que je n’ai pas de Zip Code et j’apprécierais que l’on me donne accès pour remplir mon réservoir. Bon, après ma montée de lait terminé, c’est un départ.



    De Cherokee, la ville où nous logeons, nous aurons environ 50km à parcourir sur les routes 19 et 28 avant d’entamer la portion sur laquelle le plaisir commence. Ici la chaussée est parfaite et les courbes sont au rendez-vous. Un petit bout de route à faire sur la 143 et nous voilà sur la route tant convoitée des motocyclistes, la route US129 mieux connue sous le nom du Dragon’s Tail et où l’on retrouve pas moins de 318 courbes sur seulement 11 miles.







    Cette dernière est considérée comme la plus convoitée au monde pour les passionnés de sensation forte. Ce n’est pas un endroit où visuellement il y a quelque chose d’intéressant à voir, mais la route en elle-même est l’attraction. Il n’y a pas d’intersections ou d’entrées de résidences, donc mis à part les dindes sauvages il y a peu de chance de tomber sur un obstacle qui surgirait devant nous à l’imprévu sur la route. De plus, il y a très peu de dénivellation, ce qui fait bien mon bonheur. On se croirait sur une piste de course.



    Nous arrêterons au point de rendez-vous pour la photo ‘’officielle’’ qui est de mise ici et qui certifie que nous avons survécu au Dragon. Car ici repose sur ‘’l’arbre de la honte’’ les carcasses des motos de pilotes ayant tentés de négocier une des 318 courbes un peu trop rapidement, ce qui ne pardonne pas.


    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6181.jpg 
Affichages :	417 
Taille :		103,6 Ko 
ID : 			61815





    C’est d’ailleurs le lieu de rencontre où l’on y retrouve restauration, essence et souvenirs. Je m’étais promis de porter le chandail M4E pour en faire la publicité. Et voilà c’est fait, mais j’aurais dû dire à ma face que j’étais de bonne humeur car ici elle ne semble pas le savoir…..





    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6183.jpg 
Affichages :	419 
Taille :		97,2 Ko 
ID : 			61816




    C’est l’emplacement idéal pour y faire des rencontres. D’ailleurs c’est ici qu’un gars m’interpelle et en français svp. Il se présente, c’est un membre M4E justement, comme le monde est petit (désolé j’ai oublié son nick). Il est de passage avec son oncle pour un voyage à moto dans la région.



    Il y a toutes sortes de monde et de motos là-bas, celle-ci attire mon attention.


    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6192.jpg 
Affichages :	414 
Taille :		99,7 Ko 
ID : 			61817




    Le dragon nous attend.




    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6190.jpg 
Affichages :	414 
Taille :		100,4 Ko 
ID : 			61818



    Mon amie commence à avoir des papillons à cause de la nervosité. Il faut dire que cette route a toute une réputation et qu’il est normal d’avoir ce sentiment quand on y vient pour la première fois. Tout en partageant son angoisse nous entendons un bruit d’enfer, tout le monde se retourne. Un homme et sa femme passagère viennent de chuter avec leur moto. Par chance plus de peur que de mal. Le couple s’en tire indemne physiquement mais l’orgueil vient d’en prendre un coup.



    On négocie quelques courbes et déjà les photographes officiels du Dragon sont à l’affut de nos prouesses. Le petit pouce en l’air, c’est pour vous, je vous salue.






    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		M Dragon 129Slayer 1.jpg 
Affichages :	427 
Taille :		98,9 Ko 
ID : 			61819



    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		M Dragon 129Slayer 9.jpg 
Affichages :	420 
Taille :		67,2 Ko 
ID : 			61820



    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		M Dragon Moonshine 4.jpg 
Affichages :	422 
Taille :		53,4 Ko 
ID : 			61821



    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		M Dragon US129 5.jpg 
Affichages :	419 
Taille :		49,8 Ko 
ID : 			61822




    À la tout fin de ces courbes infernales, il y a un magnifique paysage des montagnes où il fait bon arrêter.




    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6193.jpg 
Affichages :	409 
Taille :		95,3 Ko 
ID : 			61823



    Nous emprunterons ensuite la Foothills Pkwy où l’on peut laisser tomber notre stress. Les courbes ici sont nombreuses mais toutes en longueurs et bien dégagées.



    Il est prévu au programme de la journée, la visite de Cades Cove loop road. C’est dans cette vallée entourée de montagnes que l’on retrouve des bâtiments historiques. Il s’agit d’emprunter un chemin asphalté qui est à sens unique et le trafic fourmille et est très très lent. Nous nous retrouvons constamment arrêtés et c’est interminable. Je vous conseille fortement d’oublier cette portion. Je n’ai rien vu qui vaut tout ce temps perdu. Mais voici tout de même quelques photos.


    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6197.jpg 
Affichages :	412 
Taille :		96,3 Ko 
ID : 			61824


    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6203.jpg 
Affichages :	415 
Taille :		96,1 Ko 
ID : 			61825


    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6201.jpg 
Affichages :	412 
Taille :		93,0 Ko 
ID : 			61826


    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSC01139w2.jpg 
Affichages :	411 
Taille :		92,1 Ko 
ID : 			61827





    Assez surprenant, durant notre visite d’une vieille grange, on trouvera le refuge d’un serpent. Il s’est fabriqué un nid au somment d’une poutre. Heureusement que nous ne nous étions pas adossés sur cette dernière pour prendre une photo. AHHHHHHHHHH! Je l’imagine se glisser dans mon cou……..Finalement ce fut le meilleur souvenir que l’on garde de Cades Cove.



    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6204.jpg 
Affichages :	414 
Taille :		93,0 Ko 
ID : 			61828




    Par chance la suite de la journée sera plus fructueuse. Nous entamons la Littel River scenic Rd., route étroite, beau pavé, végétation abondante qui nous procurera une fraicheur agréable par cette chaude journée. Un peu dommage que nous ne soyons pas les seules à connaître ce petit paradis, la circulation est encore abondante.


    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6209.jpg 
Affichages :	415 
Taille :		99,7 Ko 
ID : 			61829


    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6206.jpg 
Affichages :	410 
Taille :		100,8 Ko 
ID : 			61830


    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6207.jpg 
Affichages :	413 
Taille :		100,0 Ko 
ID : 			61831




    Direction la route 441 où nous nous retrouvons à voyager dans les montagnes et évidemment pour les gravir ça prend des courbes. Malheureusement, encore une fois la circulation nous a un peu coupée notre plaisir mais nous avons eu le temps de regarder le paysage qui s’offrait à nous. Et dû à ce ralentissement nous avons évité la petite parcelle de nuage qui nous devançait, ça ne fit que rafraichir cette journée qui devenait très lourde.




    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6210.jpg 
Affichages :	409 
Taille :		97,7 Ko 
ID : 			61832


    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6212.jpg 
Affichages :	407 
Taille :		94,5 Ko 
ID : 			61833





    Juste avant d’arriver à Cherokee notre regard est attiré par de vieux bâtiments. C’est un village historique et l’entrée est gratuite. Il s’agit de l’Oconaluftee Visitor Center où nous pouvons faire la visite de bâtiments datant de plus de 100 ans. Ça nous permet d’avoir une idée de la façon dont les familles vivaient à l’époque. Ce fut divertissant de terminer la journée par cette visite.



    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6216.jpg 
Affichages :	409 
Taille :		99,8 Ko 
ID : 			61834


    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6217.jpg 
Affichages :	411 
Taille :		98,8 Ko 
ID : 			61835


    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6218.jpg 
Affichages :	408 
Taille :		98,9 Ko 
ID : 			61836


    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6220.jpg 
Affichages :	406 
Taille :		100,6 Ko 
ID : 			61837


    Finalement de retour au bercail à 18h30 avec 262km au compteur.




    Budget de la journée:
    Essence: 6.93$
    Nourriture: 14.88$
    Hébergement: 81$ pour 2 personnes.




    Dernière modification par lagamic ; 25/12/2013 à 12h51.

  6. #6
    Contributeur Avatar de lagamic
    Date d'inscription
    février 2003
    Localisation
    St-Donat
    Âge
    51
    Moto
    Honda NC700X
    Messages
    3 483
    Jour 8

    carte google:
    Loop 2: Cherohala


    Nous sommes sur la route dès 8h ce matin, nous avons une journée de 530km à faire.


    Nous parcourrons la Cherohala Skyway, une route pittoresque parsemée de multiples points de vue et panoramas qui m’avaient épatée lors de mon passage en 2009. Elle est l'autoroute la plus chère de la Caroline du Nord avec un coût de construction de 100 000 000$. La route traverse les forêts nationales Cherokee et Nantahala d'où le nom "Chero ... hala". Je suis toujours aussi satisfaite de ce que je vois en 2013. Ici nous trouvons de grandes courbes sans surprises, donc nous pouvons conserver une bonne vitesse si nous ne croisons pas de policier en service pour ralentir nos ardeurs.



    Nous voici à Tellico Plains où un arrêt chez Tellico Motorcycle Outfitters est de mise. Un pantalon de moto a été réservé à mon nom avant notre départ du Québec. Mike, le propriétaire est vraiment très dévoué et nous aurons un service hors du commun. Les prix sont très bas et il est même possible de faire expédier de la marchandise chez nous, au Québec. Je vous donne les coordonnés si vous avez besoin de fournitures.



    Tellico Motorcycle Outfitters
    106A Scott Street
    Tellico Plains, TN 37385
    (423)253-2088
    www.tellicomoto.com


    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSC01257w.jpg 
Affichages :	362 
Taille :		71,6 Ko 
ID : 			62009


    Après discussion, Mike nous indique une boulangerie juste en face où l’on peut s’approvisionner en sandwich maison pour le lunch du midi, que l’on fera préparer. Il s’agit du Tellico Grains Bakery, wow! encore une adresse à prendre en note. Tout est délicieux et préparé sur place. Nous remplirons donc nos valises de pâtisseries avec joie.



    Tellico Grains Bakery
    105 Depot St.
    Tellico Plains, TS 37385
    423-253-6911
    www.tellico-grains-bakery.com



    Nous reprenons la route, et nous nous sentons en pays connu sur la 68 car cette dernière ressemble étrangement à nos routes du Québec de par son paysage. Mais ça reste tout de même agréable et notre trajet nous mène à Field of the Wood où les Américains on reconstitués certaines scènes de la bible. Je ne suis pas croyante mais l’endroit reste impressionnant de par la grandeur des monuments. Facile d’accès, gratuit et de plus nous avons des tables à pique-nique et toilettes à notre disposition.


    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6238.jpg 
Affichages :	362 
Taille :		98,6 Ko 
ID : 			62010


    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6237.jpg 
Affichages :	360 
Taille :		97,8 Ko 
ID : 			62011




    Après avoir dégusté notre repas du midi nous nous dirigerons vers la route 60 où ici les courbes sont intéressantes. Parcontre il faut faire attention, il y a pas mal de gommette noire comme ils installent aussi sur nos routes du Québec, ce qui rend l’asphalte plutôt glissante par endroit. On se gardera une petite gêne et apprécierons tout de même l’endroit.



    La route 9/11 est vraiment mon genre de route. Même si le chemin est en pente (en monté dans notre cas), les voies sont larges et parfois même 2 de larges (parfait pour les dépassements) mais que de courbes délicieuses nous y attendent. Wow! Pour moi c’est le top de la journée mais ça me semblera un peu trop court à mon goût. Dommage.



    Ensuite nous emprunterons trois routes que je juge être de transition pour se reposer, soit la 180, 175 et 64. Bien ordinaire, malgré que nous nous retrouvons dans un endroit montagneux qui nous mènera à quelque chose de plus exigeant mentalement et physiquement soit la Wayah Bald qui se trouve à être dans la Nantalhala National Forest. Ouf! Elle a été pénible celle-là. Nous sommes en fin de journée et la fatigue se fait sentir. Le parcours se situe en pleine forêt sur un chemin étroit avec des courbes techniques par endroit. De plus nous y retrouvons du sable à certaines places ce qui n’est pas des plus agréables. Donc, conclusion pour parcourir cette route il faut être au sommet de notre forme et avoir tous ses sens bien éveillés. À la fin nous sommes arrivés toutes les deux épuisées mais il a quand-même fallu trouver un peu de courage pour continuer et se rendre à notre hôtel.


    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6239.jpg 
Affichages :	364 
Taille :		99,2 Ko 
ID : 			62012




    Heureuses de constater que pour finir la journée, la route 19/74 est constituée d’un beau paysage verdoyant où l’asphalte est refaite à neuf et formée de belles grandes courbes toutes en douceur.

    Nous voilà finalement rendu à Cherokee, il est 19h. On doit faire vite pour se rendre au restaurant car on nous dit qu’il ferme à 20h. Alors direction buffet à volonté qui se situe justement à côté de notre hôtel pour y prendre un repas bien mérité et ensuite se mettre au lit rapidement pour récupérer avant la prochaine journée qui nous attend.



    Budget de la journée:
    Essence: 17.21$
    Nourriture: 28.58$
    Hébergement: 81$ pour 2 personnes.












    Dernière modification par lagamic ; 29/12/2013 à 22h30.

  7. #7
    Contributeur Avatar de lagamic
    Date d'inscription
    février 2003
    Localisation
    St-Donat
    Âge
    51
    Moto
    Honda NC700X
    Messages
    3 483
    Jour 9:

    carte google:
    Loop 3: Nantahala Forest



    Aaaahhhhhhh! Aujourd’hui c’est une magnifique journée pour visiter des chutes spectaculaires. Encore un départ à 8h, direction route 28 nord où les semi-remorques sont interdit et il n'est également pas recommandé pour les véhicules récréatifs.



    Wow! Cette route panoramique est inoubliable. Tous les jours je circulerais dans ce genre d’endroit. Dès le début nous avons droit à des courbes à profusions entrecoupé de petits villages. Elle est construite à flanc de montagne et l’on doit contourner des falaises et des rochers, il est même difficile de rencontrer un autre véhicule tellement elle est étroite par endroit. Étonnante et de toute beauté et que dire du pavé, un tapis fraichement installé. À ne pas manquer, c’est un must pour la région.



    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6241.jpg 
Affichages :	335 
Taille :		98,4 Ko 
ID : 			62044



    Premier arrêt à Dry Falls, une cascade de 65 pieds de haut qui ne nous laisse pas indifférentes. Elle fait partie d’une série de chutes d’eau qui coule à travers la forêt nationale de Nantahala. Dry Falls tombe sur un amas de roches en surplomb qui permet aux visiteurs de marcher sous le débit d’eau tout en restant relativement sec, d'où son nom.





    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6250.jpg 
Affichages :	337 
Taille :		99,2 Ko 
ID : 			62045


    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6251.jpg 
Affichages :	335 
Taille :		97,4 Ko 
ID : 			62046



    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6253.jpg 
Affichages :	328 
Taille :		98,4 Ko 
ID : 			62047



    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6254.jpg 
Affichages :	336 
Taille :		101,0 Ko 
ID : 			62048



    On peut y apercevoir des salamandres qui aiment bien les milieux humides pour se reproduire au printemps. Bien qu’inoffensives il faut s’en méfier, car elles sécrètent un venin qui ne doit pas être mis en contact avec les yeux. La victime pourrait devenir aveugle.


    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6277.jpg 
Affichages :	335 
Taille :		98,9 Ko 
ID : 			62049




    Notre balade se poursuit sur la route 64 qui est plus achalandée dû aux nombreux villages qu’elle croise. Mais un point d’intérêt pour les photographes en fait partie, c’est Bridal Veil Falls. Il est permis de circuler avec notre moto sous cette cascade unique de 45 pieds de haut.


    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6281.jpg 
Affichages :	348 
Taille :		99,1 Ko 
ID : 			62050


    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6283.jpg 
Affichages :	339 
Taille :		100,7 Ko 
ID : 			62051


    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6284.jpg 
Affichages :	338 
Taille :		98,7 Ko 
ID : 			62052


    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6286.jpg 
Affichages :	336 
Taille :		98,4 Ko 
ID : 			62053


    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6292.jpg 
Affichages :	334 
Taille :		97,1 Ko 
ID : 			62054





    Poursuivons sur la tortueuse et verdoyante route 276. L’asphalte est lisse comme un lac sans vent. Dépendamment de la saison, nous sommes éblouies de fleurs roses qui poussent sur des quantités phénoménales de rhododendrons. De toute beauté, il ne faut pas manquer ce spectacle prodigieux et unique en son genre.



    Un arrêt incontournable à l’une des 200 cascades bordant ce parcours, il s’agit de Looking Glass Waterfall. Cette chute est visible depuis la route et facile d’accès, probablement la plus photographiée de la Caroline du Nord.


    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6295.jpg 
Affichages :	347 
Taille :		100,1 Ko 
ID : 			62055


    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6300.jpg 
Affichages :	339 
Taille :		99,8 Ko 
ID : 			62056




    On retourne à notre hôtel graduellement par la route 23/74 où nous ferons un arrêt dans la ville de Sylva pour visiter Jackson County Courthouse. Ce tribunal a été construit sur une colline surplombant la rue principale de Sylva en 1914. À mon avis, ils n’ont pas su mettre en évidence les éléments du passé, ce qui aurait pu faire revivre des évènements marquant de l’histoire. Pour moi, cette visite a été une perte de temps, mon attention n’a pas été captée.



    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6305.jpg 
Affichages :	333 
Taille :		95,7 Ko 
ID : 			62057




    Rendu sur la route 441 nous ferons un bref arrêt devant un vieux moulin qui date de 1886. Rien à voir ici, on passe à autre chose rapidement. La route non plus n’est pas intéressante avec ses 4 voies de large.



    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6307.jpg 
Affichages :	338 
Taille :		100,4 Ko 
ID : 			62058





    La veille nous avions remarqué tout près de Cherokee qu’il y avait une visite possible d'un vieux moulin à blé et l’entrée est gratuite donc nous n’avions rien à perdre. Il s’agit du Mingus Mill construit en 1886. Ce moulin historique utilise une turbine actionnée par l'eau à la place d'une roue conventionnelle pour alimenter toutes les machines dans le bâtiment.



    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6316.jpg 
Affichages :	331 
Taille :		99,6 Ko 
ID : 			62059


    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6318.jpg 
Affichages :	339 
Taille :		98,0 Ko 
ID : 			62060




    Il est 17h et nous retournons au bercail pour une dernière nuit avec 280km au compteur. Demain on reprend des routes panoramiques pour revenir au Québec.





    Budget de la journée:
    Essence: 10.40$
    Nourriture: 24$
    Hébergement: 81$ pour 2 personnes.



    Dernière modification par lagamic ; 01/01/2014 à 11h27.

  8. #8
    Contributeur Avatar de lagamic
    Date d'inscription
    février 2003
    Localisation
    St-Donat
    Âge
    51
    Moto
    Honda NC700X
    Messages
    3 483
    Jour 10:

    carte google:
    Cherokee à Marion


    Départ à 8h ce matin en direction de l’autoroute jusqu’à Asheville pour visiter Baltimore Estate que nous avions reporté il y a quelque jours.



    Je ne sais pas pourquoi mais mon amie n’a pas prise l’adresse en note, ce qui aurait été beaucoup plus simple de s’y rendre avec le GPS. On arrête et demande notre chemin 1 fois, 2 fois, 3 fois, je commence à trouver ça moins drôle de faire le tour de la ville à répétition. J’avoue que la fatigue se fait sentir à ce stade du voyage et je suis moins patiente. Après maintes tentatives nous voici finalement rendu, en file indienne, attendant notre tour pour faire notre entrée sur le domaine. Une petite discussion avec la préposée et ma compagne de voyage me crie, « IL FAUT PAYER! » et repart à sens inverse……ok, dans ma tête on va chercher les billets dans le bâtiment adjacent. Mais non, on retourne dans la grande ville. Je n’y comprends rien. Après une explication sur le coin d’une rue et beaucoup de temps perdu à chercher et délibérer, nous où plutôt JE décide que c’est le temps de passer à autre chose. Le temps avance dans la journée et je sais que si nous retournons à nouveau sur nos pas, nous y passerons un trop long moment à visiter et prendre des photos. C’est donc avec regret que nous reprenons la route.



    Voici tout de même une image de l’endroit de rêve que nous aurions dû voir.





    La route prévu au programme de la journée est la 197 que nous parcourrons sur un pavée asphalté durant un bon moment. Rendu à l’entrée de Pisgah National Forest, une pancarte nous avise qu’il y a une portion gravelée (la North Fork rd). On se dit qu’il y a probablement de la réparation, comme nous avons l’habitude de voir au Québec. Sans problème, c’est bien tapé et facilement accessible. Plus nous progressons plus nous montons en altitude et qui dit élévation dit aussi beaucoup de courbes pour atteindre le sommet. La route se détériore sérieusement à cause des fortes pluies qu’a connues la région quelques semaines auparavant. Des crevasses profondes nous demandent toute notre attention et nos années d’expériences sont un atout bien insoupçonné. Pour ajouter la cerise sur le sundae il y a des ‘’switchbacks’’, des épingles dangereuses, voir périlleuses et non asphaltées et parsemées de grosses pierres faisant éruption ici et là. J’ai nommé ce chemin « la route du désespoir » et c’est surement à la toute fin que le diable nous attend au fond des ténèbres.



    Tout ce qui me vient en tête c’est qu’il ne faut surtout pas que l’une de nous deux échappent sa moto dans un endroit comme celui-ci. Il n’y a pas âme qui vive dans ce coin reculé, que va-t-il nous arriver ? Nous vivons un stress énorme, l’adrénaline est à son maximum et tous les muscles sont contractés. Le temps nous semble interminable jusqu’au moment où après plus de 5 kilomètres de « trail » nous croiserons l’asphalte à nouveau et ce, rendu au sommet de cette montagne. Mon amie me dit « j’ai le goût d’embrasser l’asphalte » lollll. C’est la joie, l’euphorie, nous venons de vivre un moment qui nous a demandé beaucoup d’énergie et nous sommes épuisées.



    Je regarde ce qui nous attends pour la suite et par chance c’est bien asphalté pour la descente. Mais une courbe n’attend pas l’autre, on pourrait presque se croire dans les Alpes. Tout à fait débile.


    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6321.jpg 
Affichages :	667 
Taille :		107,7 Ko 
ID : 			62068


    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6328.jpg 
Affichages :	304 
Taille :		98,6 Ko 
ID : 			62069


    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6332.jpg 
Affichages :	305 
Taille :		100,0 Ko 
ID : 			62070


    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6333.jpg 
Affichages :	300 
Taille :		98,7 Ko 
ID : 			62071


    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		chemin gravelle.jpg 
Affichages :	667 
Taille :		61,6 Ko 
ID : 			62072



    Pour ceux et celles qui n’auraient pas compris, ça ressemble à ceci, en moins long.








    Quel dommage que la route ne soit pas totalement asphalté, plusieurs motocyclistes apprécieraient grandement ce changement.



    Remise de nos émotions nous irons gravir les Roan Mountains, soit les routes 261 et 143. En moins de 11km nous sommes rendues à 6300 pieds d’altitude. Vous comprendrez encore une fois que cette parcelle est très sinueuse. La route est belle et désertique mais graduellement nous aurons la tête dans les nuages. Une forte accumulation de brume fait éruption, on n’y voit rien et il fait un froid glacial sous les 0° Celsius. Les dents me claquent dans la bouche et les doigts veulent me tomber. Quelle déception de ne pas voir le paysage qui nous entoure car depuis le sommet la vallée doit être magnifique. Mais nous apprécierons la descente car la température sera plus clémente à la base des montagnes.



    Un petit bout sur la route 19E pour atteindre la 321 qui est belle mais il y a un peu trop de trafic à mon goût, surtout de gros camions. Le but est de se rendre à la réputée portion de la route 421 plus communément appelée « The Snake » avec ses 489 courbes et qui se trouve à être dans la Shady Valley. Elle ressemble étrangement au Dragon mais en moins achalandée. Ici vous retrouverez aussi des photographes professionnels qui n’attendent que votre présence pour rendre en images votre séjour inoubliable.


    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6336.jpg 
Affichages :	287 
Taille :		86,3 Ko 
ID : 			62073


    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6337.jpg 
Affichages :	288 
Taille :		84,8 Ko 
ID : 			62074


    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6341.jpg 
Affichages :	283 
Taille :		95,6 Ko 
ID : 			62075


    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		M Snake 421, Blind Kenny 3.jpg 
Affichages :	291 
Taille :		46,9 Ko 
ID : 			62076



    On ne fera pas le ‘’serpent’’ au complet, nous bifurquerons plutôt sur la route 133 où se trouve le Backbone rock tunnel qui a été construit en 1901. Ce dernier permettait l’accès au train qui passait par là. Il a attiré l’attention de mon amie lors de sa préparation du voyage et un arrêt est de mise. Cette attraction est imposante, l’endroit regorge de verdure et la route côtoie une rivière, c’est vraiment relaxant. En plus, cette route est beaucoup moins intense que la précédente ce qui n’est pas à négliger car cette journée a été assez extrême par moment.


    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6342.jpg 
Affichages :	287 
Taille :		101,3 Ko 
ID : 			62077


    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6343.jpg 
Affichages :	291 
Taille :		99,7 Ko 
ID : 			62078




    La route 58 est géniale car ici nous avons tout ce qu’un fanatique de moto peut demander, une route superbe avec un enchainement de twisties. C’est à ne pas manquer.



    Nous finirons notre journée sur la route 16 en direction de Marion pour passer la nuit à l’Econo Lodge. Même si l’endroit est un peu désuet, il est tout de même propre et à quelques pas d’un resto. Cela fait bien notre affaire car la journée fut assez intense. Il est 17h30 et nous avons parcourus 480km aujourd’hui avec un excès de courbes à s’en donner des nausées.



    Budget de la journée:
    Essence: 19.71$
    Nourriture: 18.75$
    Hébergement: 69.60$ pour 2 personnes déjeuner inclus.


    Jour 11:

    carte google:
    Marion à Stephens City






    Pas chaud à 7h00 ce matin et ce sera ainsi pour le reste de la journée avec + ou – 10°c.
    Direction Tazewell où la route 16 nous a été recommandée par un motocycliste local. Il ne s’est pas trompé car c’est tout à fait superbe. Le paysage au delà les montagnes, beaucoup de virages, parfois en épingle et personne pour nous embêter, quoi demander de mieux ? Je n’ai qu’un mot wow!


    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6354.jpg 
Affichages :	288 
Taille :		109,5 Ko 
ID : 			62079


    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6366.jpg 
Affichages :	290 
Taille :		97,1 Ko 
ID : 			62080


    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6369.jpg 
Affichages :	290 
Taille :		104,4 Ko 
ID : 			62081






    Avez-vous déjà vu un élevage de coq? Assez surprenant de voir qu’il existe des « maisons » pour ces volailles à laquelle on y attache une patte. Ensuite on laisse quelques poules en libertés pour ……….eeeeeeee…………hummmmmmm! Finalement on se croirait sur la rue Ste-Catherine avec des prostitués pour émoustiller ces Monsieurs lollll.


    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6375.jpg 
Affichages :	288 
Taille :		100,2 Ko 
ID : 			62082


    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6377.jpg 
Affichages :	290 
Taille :		97,3 Ko 
ID : 			62083




    Nous prendrons l’autoroute 19/460 pour ensuite rejoindre la route 219 qui est parsemée de fermes agricoles. Intéressante avec plusieurs dénivellations ce qui provoque une bonne dose de courbes en lacets. Nous croiserons sur notre parcours le vieux moulin Mill Point, un petit arrêt photo et on repart.


    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6379.jpg 
Affichages :	287 
Taille :		99,3 Ko 
ID : 			62084


    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6381.jpg 
Affichages :	285 
Taille :		104,9 Ko 
ID : 			62085






    De Elkins il nous reste une courte distance à faire sur la route 55 pour atteindre Seneca Rocks. Un beau paysage ici mais nous avons de moins en moins de courbes et honnêtement, c’est très bien ainsi.

    Seneca Rocks est facilement visible depuis la route. Ce gros rocher est inaccessible à part que par l’escalade, ce qui crée l’engouement des amateurs de cette discipline. À sa base se trouve un lieu de rassemblement très populaire pour les motocyclistes. On y retrouve quelques bâtiments plus ou moins récents qui profitent de la manne que les touristes leurs procures.


    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6388.jpg 
Affichages :	287 
Taille :		92,9 Ko 
ID : 			62086


    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6389.jpg 
Affichages :	287 
Taille :		101,6 Ko 
ID : 			62087


    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6395.jpg 
Affichages :	283 
Taille :		97,6 Ko 
ID : 			62088



    Parcontre entre Moorefield et Wardensville la route 55 se transforme en autoroute jusqu’à Stephens City. Nous coucherons au Holiday Inn Express dans une chambre fumeur car il n’y a plus rien de libre à des kilomètres à la ronde. Je ne sais pas ce qui se passe ce samedi 25 mai dans cette région mais tout est complet. Il est 18h30 et il ne faut pas trop tarder à faire un choix. Donc c’est avec 600km de parcouru que finira notre journée.



    Budget de la journée:
    Essence: 24.49$
    Nourriture: 13.50$
    Hébergement: 96.30$ pour 2 personnes.


    Jour 12:

    carte google:
    Stephens city à Clarks Summit






    Aujourd’hui il fait beau avec une température qui se maintiendra entre 10°c et 18°c degrés Celsius. Nous prendrons la route à 7h30 direction Intercourse et Paradise en Pennsylvanie où il y a une très forte population d’Amishs.

    Sur notre route nous croiserons beaucoup d’ânes dans les fermes de la région. J’ai appris que l’âne est un animal qui fait fuir les coyotes, donc idéal d’en avoir un parmi le bétail.



    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6397.jpg 
Affichages :	285 
Taille :		100,5 Ko 
ID : 			62089



    Pas de route intéressante ou digne de mention aujourd’hui, à part la 77 qui fait partie du Catoctin Mountain Park. Mais ne clignez surtout pas des yeux car vous allez manquer les 3 ou 4 courbes qui s’y trouvent ainsi que la quantité considérable d’arbres feuillus qui en fait un décor magnifique, ce qui fait contraste avec le paysage désertique des autoroutes que nous prendrons aujourd’hui.



    Nous ferons un arrêt à Columbia pour y faire le plein d’essence et je trouvais que les maisons là-bas avaient un drôle de look.


    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6400.jpg 
Affichages :	285 
Taille :		96,0 Ko 
ID : 			62090




    Nous sommes rendus finalement dans le paradis des Amishs, cette communauté me fascine. Mon amie veut me faire plaisir, donc nous profiterons de l’après-midi pour en faire la visite, se promener en calèche et même coucher sur place pour s’imprégner de la tradition. Ici à chaque année, viennent des milliers de touristes qui profitent des attraits que procure cette collectivité hors du commun.



    On arrête ici et là et tout semble fermé, que ce passe-t-il? Un bon samaritain nous expliquera que le dimanche 26 mai est une fête, comme Noël pour nous. Très déçus et ne sachant quoi faire d’autre dans la région, nous décidons de poursuivre notre route étant donné que la température est vraiment génial aujourd’hui.



    Direction l’autoroute 476 pour engloutir des kilomètres rapidement. Sur cette dernière, j’ai eu droit à tout un spectacle. Un oiseau de type rapace, possiblement un faucon, a attaqué mon amie à moto. Je l’ai vu survoler sa proie et tout à coup faire un plongeon rapide pour finalement atteindre son casque. Mon amie n’a rien vu venir et ce n’est qu’à la dernière minute qu’elle fit un mouvement brusque pour éviter ses griffes qui tentaient de lui arracher une parcelle de son anatomie….. sa tête! Hahaha! Une bonne frousse pour elle mais un ricanement impossible à arrêter pour moi.







    Toujours sur l’autoroute nous constatons qu’il y a un poste de péage. Bon Dieu, je n’ai pas vraiment de liquidité US sur moi. Je ne comprends pas trop le principe non plus du fonctionnement de la machine et les instructions sont en anglais…….BRAVO! Les gens dans les voitures derrières commencent à s’impatienter et moi à avoir des chaleurs. Ouf! C’est réussi. Mais en vient un deuxième, un troisième et ainsi de suite, j’ai arrêté de compter. J’ai dû arrêter à maintes reprise pour que l’on puisse, moi et mon amie, faire un échange d’argent. Et pour clore l’histoire, le dernier poste est brisé, les voitures reculent mais nous à moto c’est plus difficile. Le gardien de sécurité devra sortir après avoir vu nos efforts en vain pour faire fonctionner cette dernière.



    Après avoir déboursé 7$ pour parcourir 150km j’ai dit à mon amie, on sort d’ici moi je n’ai plus d’argent et je fais une écœurantite aigu de postes de péage. Nous dormirons à Clarks Summit au Hampton Inn. Il est 17h30 et je suis bien heureuse d’avoir un endroit confortable pour passer la nuit. Parcontre il a fallu en débourser un bon montant.

    Budget de la journée:

    Essence: 14.72$
    Nourriture: ? $ J’ai oublié de prendre en note
    Hébergement: 143$ pour 2 personnes.
    Poste de péage : 7$


    Jour 13:


    Carte google:

    Clarks Summit à Saint-Donat-de-Montcalm






    Réveille brutale en voyant la gelé sur le siège de ma moto à 7h ce matin.


    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		DSCF6401.jpg 
Affichages :	287 
Taille :		95,6 Ko 
ID : 			62091






    Pas question de reprendre cette autoroute à péage que nous avions parcourus la veille. Mais nous devons tout de même en utiliser une petite portion avant d’atteindre les routes secondaires que mon amie nous a concocté.
    Je ne prends pas de chance et fait changer un 20$ en billet de 1$ US. Et bien je resterai prise avec car finalement nous n’aurons pas d’autre argent à débourser en frais d’autoroute.



    Nous reviendrons par le parc d’Adirondack et je ferai un marathon de 830km pour arriver à la maison à 20h15 où ma petite famille m’attend avec impatience.



    Merci à ma partenaire de route woody24 pour la préparation de ce voyage et tout son dévouement. Ce fut encore toute une aventure mais que d’anecdotes à raconter.













Discussions similaires

  1. Le Dragon au Tennessee!
    Par lagamic dans le forum Voyages USA
    Réponses: 0
    Dernier message: 07/04/2013, 13h17
  2. Le Dragon au Tennessee
    Par lagamic dans le forum Voyages et Randonnés / Travel and Trips
    Réponses: 35
    Dernier message: 30/08/2009, 16h22
  3. Policier au Tennessee y va un peu fort
    Par V-Force dans le forum GÉNÉRAL & HORS SUJET / GENERAL & OFF TOPIC
    Réponses: 19
    Dernier message: 12/02/2009, 16h25
  4. Deal's Gap (Tennessee)
    Par HRC-E.B. dans le forum Blagues / Jokes
    Réponses: 8
    Dernier message: 27/11/2007, 09h30

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •