LES ROCHEUSES CANADA/USA



JOUR 1


C'est le grand jour aujourd'hui le 7 août 2011, pour notre périple à travers les rocheuses. C'est un rêve que je réalise après tellement d'années d'attente. Par contre il y aura de gros changements de dernière minute. Primo, je ne voyagerai pas seule à moto comme cela devait être. Secundo, mon voyage s'échelonnera sur 3 semaines seulement au lieu de deux mois. Et tertio, nous passerons par les États-Unis plutôt que de faire l'aller et retour par le Canada. Comme ce dernier changement s'est déclaré seulement une semaine avant le départ, je n'étais pas prête à un tel bouleversement. Mais je savais où trouver l'information dont j'avais besoin pour ce changement, un gros merci d'ailleurs à l'instigatrice.
http://www.ridaventure.ca/caresser la turquoise


Ça fait maintenant 2 nuits que mon sommeil est très léger dû à mon stress que j'arrive mal à gérer. Vous pouvez vous imaginer que je n'ai pas eu besoin de réveil-matin pour me lever à 5h00 la journée du départ.

Dès 6h12 nous sommes sur la route, le sourire aux lèvres malgré la grisaille que cette journée nous réservait. Nous voilà sur la 329 en partance de St-Donat et à peine 6h17 sonnait que notre premier obstacle fit irruption devant nous. Il y a un chevreuil au beau milieu de la chaussée. À peine remis de nos émotions, à 6h20 un deuxième bondit et croise notre chemin. Serait-ce un avertissement sur ce qui nous attend dans les prochaines semaines? Je peux vous dire que oui, nous aurons droit à tout un safari.


Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 109.jpg 
Affichages :	336 
Taille :		85,7 Ko 
ID : 			53695


Les routes nous serons familières jusqu'à Hawkesbury. Par la suite nous emprunterons la route # 417 ainsi que la #17 en Ontario jusqu'à Sault Ste-Marie. Ces deux routes sont très utilisées et les zones de dépassement se font rares. Il faut dire que les Ontariens sont très respectueux des limites de vitesse et ça me causera un léger agacement. La route me semblera interminable.
Nous sommes finalement rendus aux douanes et sommes heureux de voir que la circulation se fait rapidement malgré l'achalandage. Il ne reste qu’une dizaine de voitures seulement avant notre propre passage. À notre grand étonnement, pour parcourir le peu de distance nous séparant de l'état du Michigan nous prendra 55 minutes !!!! Et savez-vous pourquoi? Et bien à 18h il y a un remaniement de quart de travail et à ce moment précis, tous les guichets ferment pour le changement d'employés......bordel, je n'en reviens juste pas. Il a fallu patienter 1h pour la réorganisation des préposés. Laissez-moi vous dire que j'étais d'humeur massacrante.
Pour sauver le temps perdu, nous emprunterons l'autoroute #75 qui est zoné 70 milles/h. Ce qui nous aidera un peu à récupérer les minutes si précieuses. Nous voilà rendu sur le bord du lac Michigan longeant la route #2. Il y aura quelques points de vue intéressants et de plus le soleil viendra tapisser la toile de fond qui nous servit un magnifique spectacle avant notre arrêt pour la nuit au Bayview Motel à Gladstone Michigan.

St-Donat à Gladstone (Michigan) : 1300km
Départ: 6h12
Arrivée: 9h30
Dépenses pour la journée: 180.25$ (2 personnes)


- - - Updated - - -

JOUR 2

Heureux de voir que nous aurons une journée sous le soleil pour parcourir les 1250km restant pour finalement rejoindre un couple d’amis qui nous attend à Oacoma au South Dakota. Nous continuerons à longer le lac Michigan sur la route # 35 et #41 jusqu’à Green Bay où l’équipe de football « les Packers » a élu domicile. Mon homme est bien content de m’apprendre ce genre de détails si important pour une femme.
À peine les premiers km entamés que se succède déjà le festival des animaux sauvages. En passant des chevreuils, à la dinde sauvage, aux hérons et bernaches jusqu’aux ânes. Il faut être prudent et très attentif. Je croyais que la veille les routes avaient été longues et ennuyantes à travers les forêts Ontariennes mais aujourd’hui me fera finalement regretter mes paroles. De l’autoroute #29 qui passe tout près de Minneapolis suivi de la #35 ainsi que la #90 sont d’interminables lignes droites construites à l’aide d’une équerre. Et oui, de belles autoroutes de béton sans fin combleront notre journée.
Depuis deux jours la présence policière est quasi inexistante. Ce qui fait notre bonheur mais méfiez-vous de l’autoroute #35 où elles se succèderont sans relâche.
Rendu ici les motocyclistes n’ont pas le port du casque obligatoire. Même si je n’oserais jamais rouler sans lui, je trouve le genre très décontracté et on ressent une certaine liberté qui leur est propre. Nous avons dépassé un homme avec sa grosse Goldwing, cruise control en fonction, ayant un cigare dans une main et son gobelet de café bien installé au centre du guidon….la grosse vie sale. Nous croiserons des centaines de motocyclistes aujourd’hui. Par mal chance pour nous, cette semaine a lieu le grand rassemblement Bike Week à Sturgis. Comble de malheur, nous nous dirigerons directement vers cette ville demain……à suivre.
Notre destination initiale était Chamberlain qui est délicieusement entouré d’eau sur un terrain vallonné, vraiment de toute beauté. Mais un désastre s’est abattu sur eux et les cabines que nous devions louer étaient complètement inondées. Donc notre route se terminera à 19h ….hum! plutôt 18h car nous venons de gagner une heure de décalage. Nous logerons au Quality Inn dans le petit village de type Western d’Oacoma sur le bord de l’autoroute.

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 001.jpg 
Affichages :	321 
Taille :		94,7 Ko 
ID : 			53703

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 005.jpg 
Affichages :	316 
Taille :		94,7 Ko 
ID : 			53702
Gladstone (Michigan) à Oacoma (South Dakota) : 1250km
Départ : 6h30
Arrivée : 18h
Dépenses pour la journée : 202.11$ (2 personnes)


- - - Updated - - -

JOUR 3



Notre hôtel était très douillet et le déjeuner était inclus et fort consistant. Nous partirons donc rassasiés à travers les prairies avec un beau gros soleil. Je suis bien heureuse de constater que les prairies sont bien plus plaisantes à parcourir que je ne l’aurais cru. Ici les terres sont ondulantes, ce qui crée du relief.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 014.jpg 
Affichages :	326 
Taille :		87,9 Ko 
ID : 			53704

De plus, les changements de couleurs des plantations sont marquants et très attirant. Mes préférés furent les champs de tournesol.


Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 009.jpg 
Affichages :	322 
Taille :		90,5 Ko 
ID : 			53705
Notre première visite pour aujourd’hui est des plus impressionnantes, le Badlands National Park. J’en ai le souffle coupé. Un tel spectacle pour moi, c’est du jamais vu. Nous circulons avec nos véhicules dans ce qui était jadis, l’habitat des dinosaures. Une pure merveille de la nature qui s’étend à perte de vue. (Attention, une portion de cette route n’est pas asphaltée. Plus précisément entre la #240 et #44)


Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 015.jpg 
Affichages :	330 
Taille :		103,5 Ko 
ID : 			53706

Nom : Les Rocheuses (2011) 033.jpg
Affichages : 307
Taille : 98,4 Ko


Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 040.jpg 
Affichages :	329 
Taille :		92,0 Ko 
ID : 			53708


Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 061.jpg 
Affichages :	313 
Taille :		89,7 Ko 
ID : 			53709

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 074.jpg 
Affichages :	362 
Taille :		92,7 Ko 
ID : 			53710

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 094.jpg 
Affichages :	319 
Taille :		97,7 Ko 
ID : 			53711

Les chiens de prairie y sont nombreux, ici c’est leur territoire. Il y a les bisons qui y ont aussi élu domicile, mais trop loin de la route pour que nous puissions les voir de près.

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 101.jpg 
Affichages :	312 
Taille :		98,6 Ko 
ID : 			53712

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 105.jpg 
Affichages :	312 
Taille :		105,5 Ko 
ID : 			53713

Nous y avons passés beaucoup de temps, ce qui nous retardera le reste de la journée…..mais ça en valait largement la peine.
La route #44 nous permettra d’atteindre Black Hills National Forest.

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 139.jpg 
Affichages :	313 
Taille :		99,5 Ko 
ID : 			53714

Nous aurions dû prévoir plus de temps pour visiter cette région qui regorge de petits trésors. Il faudra donc y retourner un de ces jours. Un d’entre eux est le Mount Rushmore où l’on n’y retrouve le monument en 3-d de quatre présidents Américains ayant marqué l’histoire.

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 115.jpg 
Affichages :	326 
Taille :		92,5 Ko 
ID : 			53715

Nous y verrons notre première chèvre de montagne. Elle peut vivre dans les montagnes Rocheuses jusqu'à 3 000 mètres d'altitude.

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 123.jpg 
Affichages :	321 
Taille :		102,6 Ko 
ID : 			53716

Comme prévue la veille, Sturgis aura attiré beaucoup, ah! oui, beaucoup de touristes à moto. La circulation sera parfois difficile. Mais rien ne nous empêchera de rouler sur une des routes les plus tortueuses que j’ai connues. Il s’agit de la route # 16A. Des courbes à n’en plus finir allant même à former des 360 degrés à plus d’un endroit. Les épingles se succèdent, on peut même y apercevoir du haut de la montagne les lacets qui s’enchaînent sans arrêt. Tout bon motocycliste qui se respecte doit faire cette route une fois dans sa vie.

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 130.jpg 
Affichages :	317 
Taille :		100,4 Ko 
ID : 			53717

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 134.jpg 
Affichages :	324 
Taille :		101,0 Ko 
ID : 			53718

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 138.jpg 
Affichages :	318 
Taille :		96,7 Ko 
ID : 			53719

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 142.jpg 
Affichages :	318 
Taille :		97,2 Ko 
ID : 			53720

Les animaux sont chez eux partout ici et il faut être attentif. C’est de toute beauté de rencontrer des antilopes.

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 144.jpg 
Affichages :	316 
Taille :		95,9 Ko 
ID : 			53721

Continuons notre route sur la #87 à travers les tunnels et les aiguilles de Custer State Park. Que de beauté à en être ébahie. Encore une fois la route est superbe avec ses courbes successives et intenses. Nous aurons par malchance, une certaine portion à parcourir sous la pluie.

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 145.jpg 
Affichages :	320 
Taille :		98,0 Ko 
ID : 			53722

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 147.jpg 
Affichages :	317 
Taille :		92,7 Ko 
ID : 			53723

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 148.jpg 
Affichages :	315 
Taille :		96,9 Ko 
ID : 			53724

Un arrêt à Sylvan lake vaut la peine, question de se reposer dans un décor enchanteur. Niché au pied du Pic Harney et entouré par d'imposantes formations rocheuses arrondies, Sylvan Lake est l'un des plus beaux endroits dans le parc.

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 151.jpg 
Affichages :	316 
Taille :		90,9 Ko 
ID : 			53725

Nous devrons rapidement nous diriger vers Crazy Horse avant la tombée de la nuit. Car sans même s’en rendre compte, le temps a passé trop vite et ce, même en ayant récupéré une autre heure supplémentaire de décalage. Nous trouvons le prix d’entrée un peu élevé mais j’ai hâte de toucher à cette structure faite de mains d’homme. Quel ne fut pas notre surprise d’apprendre qu’on ne peut pas s’approcher du monument. Je suis déçue et frustrée. Nous irons visionner le film qui est d’une durée de 20 minutes qui nous explique l’histoire de cette construction gigantesque, qui selon moi est fort intéressante. C’est un plan à long terme pour le Crazy Horse Memorial et le projet n’est pas subventionné, donc la famille du défunt sculpteur/entrepreneur continue avec les moyens du bord à réalisés le principale objectif que leur père s’était fixé, c’est-à-dire mettre à l'honneur le patrimoine de la culture, la tradition et la vie des Indiens nord-américains. Malheureusement je ne verrai jamais de mon vivant, l’aboutissement de cette infrastructure dominé par la sculpture géante. Mais dû moins, je peux dire que j’y ai investi quelques dollars. Un spectacle de nuit était inclus dans le prix d’entrée avec feux d’artifices et lumières. Mais comme nous n’avions rien réservé pour la nuit nous préférons ne pas prendre de chance et partir à la chasse à l’hébergement.


Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 152.jpg 
Affichages :	319 
Taille :		93,0 Ko 
ID : 			53726

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 153.jpg 
Affichages :	320 
Taille :		89,9 Ko 
ID : 			53727

Il est tard et nous sommes loin de notre but final de la journée, Spearfish. Déjà ici, les hôtels sont complets, comme je m’en doutais. Les hommes sur leurs chevaux de fer ont déjà envahi toutes les villes de la région. Après consensus avec mon conjoint, nous décidâmes de changer notre itinéraire pour s’éloigner le plus possible de Sturgis. Donc direction Newcastle en passant par la route #16. La fatigue nous envahie, les courbes nous semble interminables et elles sont nombreuses. Le paysage doit être magnifique mais la nuit nous empêche d’en être témoins. Les chevreuils et antilopes garderont notre adrénaline dans le tapis en bondissant à tout moment sur la chaussée. Nous avons hâte de trouver un endroit pour nous assoupir mais partout on indique « no vacancy ». Nous trouverons finalement une chambre désuète et de plus, pour fumeur, dans un petit coin perdu. Malgré tout, nous serons preneurs au Stardust Motel dans l’état du Wyoming.

Je pense certainement retourner dans la Black Hills National Forest un jour. Il y a tellement de choses à voir et de magnifiques routes à parcourir qu’il faut prévoir y passer plus d’une journée. Et surtout vérifier avant de planifier les vacances, que ça ne corresponde pas en même temps que le Bike Week à Sturgis.
Oacoma (South Dakota) à Newcastele (Wyoming): 555 km
Départ: 8h
Arrivée: 9h
Dépenses pour la journée: 227.40$/pour 2 personnes

- - - Updated - - -

JOUR 4

Départ de Newcastle en suivant la route #16 avec un soleil mur-à-mur et ce, pour la journée entière.

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 157.jpg 
Affichages :	313 
Taille :		90,5 Ko 
ID : 			53728

Assez dépaysant de voir notre premier puits de pétrole, et il y en aura ainsi une bonne partie du parcours d’aujourd’hui.


Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 156.jpg 
Affichages :	315 
Taille :		99,1 Ko 
ID : 			53729

L’autoroute #90 nous mènera à Bighorn National Forest. À partir de Buffalo on distingue au loin des montagnes d’une grosseur non négligeable. Et oui, au sommet c’est bien de la neige en plein mois d’août. À la base il fait 30°c et en parcourant la Scenic route #16 qui nous mènera à leurs cimes, la température changera considérablement jusqu’à 12°c.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 158.jpg 
Affichages :	319 
Taille :		89,5 Ko 
ID : 			53730

De l’autre côté, en se dirigeant vers Worland, la route est particulièrement impressionnante et désertique. On se croirait dans un vieux film western à l’époque où les diligences empruntaient le creux des canyons et avec des indiens aux aguets, les surveillant depuis là-haut pour passer à l’attaque. Hallucinant comme paysage et tout à fait dépaysant.

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 160.jpg 
Affichages :	320 
Taille :		100,7 Ko 
ID : 			53732

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 161.jpg 
Affichages :	317 
Taille :		96,6 Ko 
ID : 			53733

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 165.jpg 
Affichages :	320 
Taille :		97,5 Ko 
ID : 			53734

La route #20 est particulièrement aride et désertique. La terre est infertile et peu invitante. C’est fou comme le paysage est changeant en peu de temps. Et il y aura toujours un petit quelque chose pour attirer notre attention, comme ces petites bêtes si gracieuses.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 171.jpg 
Affichages :	314 
Taille :		90,4 Ko 
ID : 			53735

À Thermopolis nous parcourrons à travers le parc de Hot Spring, l’espace d’un instant, les installations sulfurique. On y verra entre-autre Tepee Fountain. Une structure où l'eau minérale de carbonate de calcium était libérée de par son centre. L’eau y était en constante éruption à partir du sommet comme un volcan et des sédiments se sont déposés au fil du temps formant ainsi un rideau remplis de couleurs.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 173.jpg 
Affichages :	312 
Taille :		97,1 Ko 
ID : 			53736

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 178.jpg 
Affichages :	317 
Taille :		93,2 Ko 
ID : 			53737

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 175.jpg 
Affichages :	317 
Taille :		94,6 Ko 
ID : 			53738

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 176.jpg 
Affichages :	313 
Taille :		100,0 Ko 
ID : 			53739

Continuons sur la route #20 où coule la Wind River à travers une immense gorge. Nous circulons à sa base et de chaque côté les falaises gigantesques nous enveloppent. C’est de toute beauté, je suis sans mots.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 181.jpg 
Affichages :	312 
Taille :		94,8 Ko 
ID : 			53740

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 183.jpg 
Affichages :	341 
Taille :		96,4 Ko 
ID : 			53741

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 186.jpg 
Affichages :	318 
Taille :		92,6 Ko 
ID : 			53742

Longeant la rivière, nous arriverons à la Boysen Dam qui en retenant des quantités impressionnante d’eau, forme un lac calme et propice à la détente. Celle-ci avait été construite afin de fournir l'énergie électrique pour les mines environnantes de l’époque.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 189.jpg 
Affichages :	310 
Taille :		98,7 Ko 
ID : 			53743

Durant notre visite d’hier au Mount Rushmore, un insecte inconnu a mordu Marc sur son bras droit. Je dis mordu car nous pouvons distingués 2 trous côte-à-côte sur son avant-bras. Depuis son bras n’arrête pas d’enfler et il s’est formé une bosse dure de couleur jaunâtre. Je présume que c’est le genre de poison que l’insecte injecte à une petite proie pour l’immobiliser et en faire son festin. Ceci nous inquiète et on garde un œil sur l’évolution des symptômes.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 200.jpg 
Affichages :	316 
Taille :		90,0 Ko 
ID : 			53744

Entamons la dernière partie de la journée sur la route #26 qui a un relief bien particulier semblable aux badlands mais dans les teintes de rouge. Notre route s’arrêtera à Dubois. Petite ville typiquement western avec ici des hommes qui ont troqués leurs chevaux pour de gros pick-up straight pipe. Ne pas oublier, pour paraitre plus viril, le Rottweiler sur la banquette voisine. Nous logerons au Branding Iron inn, juste à côté de l’enclos à chevaux et mules que nous entendrons comme brut de fond toute la nuit. Ce qui fera contraste aux criquets de chez nous.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 195.jpg 
Affichages :	312 
Taille :		97,2 Ko 
ID : 			53747

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 193.jpg 
Affichages :	309 
Taille :		100,0 Ko 
ID : 			53748

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 201.jpg 
Affichages :	314 
Taille :		90,1 Ko 
ID : 			53749

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 197.jpg 
Affichages :	309 
Taille :		93,6 Ko 
ID : 			53750

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 198.jpg 
Affichages :	309 
Taille :		97,5 Ko 
ID : 			53751

Newcastle (Wyoming) à Dubois (Wyoming): 650km
Départ: 7h
Arrivée: 17h
Dépenses pour la journée: 169.57$/pour 2 personnes


- - - Updated - - -

JOUR 5

Nous quitterons dès 8h la ville de Dubois vers le parc National Grand Teton. Malgré une magnifique journée sous le soleil, un mercure de 5°c seulement nous attend. Ça nous prendra une petite laine pour le départ. Dommage que la seule fois dans notre vie où nous passerons à travers ce parc il y ait de la construction. Ceci gâchera quelque peu l’attrait des environs. Malgré tout, les beaux paysages seront appréciés.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 202.jpg 
Affichages :	312 
Taille :		91,4 Ko 
ID : 			53752

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 203.jpg 
Affichages :	337 
Taille :		89,5 Ko 
ID : 			53753

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 207.jpg 
Affichages :	308 
Taille :		90,6 Ko 
ID : 			53754

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 208.jpg 
Affichages :	332 
Taille :		96,9 Ko 
ID : 			53755

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 211.jpg 
Affichages :	310 
Taille :		93,3 Ko 
ID : 			53756

L’entrée dans le parc Yellowstone à partir de la route #89 est truffée d’épinettes entourant les lacs, ce qui est très familier pour nous les Québécois. J’avais prévu une petite journée, à peine 300km et croyez-le ou non…….nous avons manqué de temps.
Nous visiterons les attraits principaux seulement. Old Faithful nous fera l’honneur de faire jaillir ses 45 tonnes d’eau à travers son geyser. Elle a fière allure et elle ne manquera pas de nous éblouir. Elle possède le plus grand jet d'eau chaude et de vapeur au monde.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 216.jpg 
Affichages :	320 
Taille :		90,4 Ko 
ID : 			53757

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 219.jpg 
Affichages :	313 
Taille :		86,7 Ko 
ID : 			53758

Le parc connaît d'innombrables sources chaudes, geysers, fumerolles, mares de boues et mofettes à l'intérieur de la réserve.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 234.jpg 
Affichages :	307 
Taille :		101,5 Ko 
ID : 			53759

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 237.jpg 
Affichages :	311 
Taille :		101,9 Ko 
ID : 			53760

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 238.jpg 
Affichages :	321 
Taille :		98,3 Ko 
ID : 			53761

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 246.jpg 
Affichages :	308 
Taille :		101,1 Ko 
ID : 			53762

Notre course folle nous conduira vers le Grand Prismatic. C’est un énorme bassin d'eau chauffée à plus de 70 °C. Il s'agit d’ailleurs de la plus grande source d’eau chaude connue des États-Unis. Le voici vu du sol.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 270.jpg 
Affichages :	308 
Taille :		92,2 Ko 
ID : 			53763

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 271.jpg 
Affichages :	309 
Taille :		95,5 Ko 
ID : 			53764

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 272.jpg 
Affichages :	306 
Taille :		97,3 Ko 
ID : 			53765

Avec un diamètre de plus de 112 mètres et de plus de 37 mètres de profondeur, ce cratère géant d'eau chaude est en majorité composé de souffre et d'oxyde de fer. Des organismes thermophiles bruns, jaunes, verts et bleus, habitent et colorent les eaux chaudes de la marmite géante. Chaque minute, plus de deux mille litres d'eau brûlante montent des entrailles de la terre et viennent remplir cette cuvette volcanique.
Pour avoir une vue spectaculaire du Bassin Thermal depuis la colline Sud Est, il suffit de se rendre au stationnement de « Fairy Falls » et de marcher sur le sentier des cyclistes. Il y aura des pistes non développé par le parc qui gravite à même la montagne et de là, une vue à couper le souffle nous y attends.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 256.jpg 
Affichages :	305 
Taille :		97,2 Ko 
ID : 			53766

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 260.jpg 
Affichages :	323 
Taille :		93,4 Ko 
ID : 			53767

Les minutes passe tellement vite que nous n’aurons pas le temps pour d’autres visites que Mammoth Hot Springs Terrace. Alors nous voici sur la route pour nous y rendre.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 282.jpg 
Affichages :	307 
Taille :		85,3 Ko 
ID : 			53768

Nous sommes témoin ici d’un phénomène qui s’est formé pendant plusieurs milliers d'années par les eaux chaudes du Yellowstone, ayant coulé et déposé du carbonate de calcium. Plus de deux tonnes d'eau chaudes coulent du Mammoth Hot Springs chaque jour. Lorsque les eaux se refroidissent avec le temps, ceci fini par créer des vasques et des plateformes. Wow! quoi dire de plus, une image vaut mille mots parait-il ?
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 289.jpg 
Affichages :	304 
Taille :		99,7 Ko 
ID : 			53770

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 302.jpg 
Affichages :	307 
Taille :		98,2 Ko 
ID : 			53771

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 303.jpg 
Affichages :	312 
Taille :		100,7 Ko 
ID : 			53772

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 313.jpg 
Affichages :	318 
Taille :		96,5 Ko 
ID : 			53773

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 315.jpg 
Affichages :	310 
Taille :		96,4 Ko 
ID : 			53774

Les eaux chaudes de Mammoth Hot Springs ont la particularité d'attirer les wapitis. Une partie des terrasses de cette construction naturelle sont moins chaudes donc les waptitis y ont établi leur territoire. Et l'hiver, où les conditions sont relativement rudes, ces derniers se baignent dans les bassins thermaux des terrasses. Une stratégie pour combattre le froid et une question de survie pour eux.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 316.jpg 
Affichages :	300 
Taille :		98,2 Ko 
ID : 			53775

À notre sortie de Yellowstone, il y a beaucoup de touristes et déjà les hôtels et campings affichent complet. Nous nous dirigerons donc dans la petite ville de Gardiner dans l’état du Montana. La route est d’une telle splendeur, c’est étonnant. Nous trouverons refuge au Hillcrest Cottages pour la nuit.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 317.jpg 
Affichages :	311 
Taille :		94,7 Ko 
ID : 			53776

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 320.jpg 
Affichages :	313 
Taille :		98,5 Ko 
ID : 			53777

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 321.jpg 
Affichages :	314 
Taille :		90,5 Ko 
ID : 			53778

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 325.jpg 
Affichages :	308 
Taille :		93,9 Ko 
ID : 			53779

Dubois (Wyoming) à Gardiner (Montana) : 300km
Départ : 8h
Arrivée : 17h
Dépenses pour la journée : 118.25$/ pour 2 personnes


- - - Updated - - -

JOUR 6

À partir de Gardiner nous reprendrons la route pour revenir dans le parc Yellowstone encore avec un soleil radieux. Les Wapitis sont encore en ville, ce qui fait assez cocasse comme situation. Ils côtoient sans peur les gens qui eux sont ravie de remplir leur appareil photo de souvenirs mémorables.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 329.jpg 
Affichages :	310 
Taille :		92,0 Ko 
ID : 			53781

Encore une petite journée est prévue en kilométrage, question de visiter la partie Est du parc. Tôt le matin il y a des chances de rencontrer des animaux dans leur habitat naturel. Donc la Blacktrail Plateau drive qui passe en pleine forêt et non asphalté me semble idéal. J’avoue que ce choix fut une déception. Rien de spectaculaire comme paysage et 1 wapiti, 2 lièvres seulement firent leur apparition.
Donc retour sur le pavé et de là nous apercevons un attroupement de voiture. On demande aux touristes ce qu’il y a et comme répartie nous avons « it’s a bear ». Ce fut la réponse que nous attendions depuis plusieurs jours. Et de plus, le sourire aux lèvres, je m’exclame « c’est un grizzly ». Il se reposait dans les prés nous laissant ainsi admirer le tableau, mais nous avons tous eux la peur de notre vie quand l’ours a décidé de venir à notre rencontre. Il faut se rappeler qu’ils sont en liberté et sauvage. Nous ne sommes pas au zoo ici. Après la petite frousse qui nous a fait rapidement reprendre nos véhicules, nous étions bien contents d’avoir eu ce privilège de le côtoyer d’aussi près sans malencontreux accidents.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 335.jpg 
Affichages :	298 
Taille :		102,9 Ko 
ID : 			53782

En route vers notre prochaine attraction nous serons pris en souricière par un troupeau de bisons traversant la rue. Pour nous ce n’est pas un problème, nous sommes émerveillés du panorama qui se passe sous nos yeux. Mais les gardes du parc voient ça autrement. Ils en ont plein les bras avec ces mastodontes qui ne veulent pas bouger. Après tout, les bisons sont chez eux, c’est nous les intrus.
P.S. : Nous avons pu constater que les bisons font un drôle de bruit avec leur bouche. Ils tirent leur longue langue noire hors de leur gueule et rotent très fort. Ce n’est pas très intéressant à voir et à entendre.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 345.jpg 
Affichages :	309 
Taille :		97,1 Ko 
ID : 			53783

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 348.jpg 
Affichages :	309 
Taille :		90,1 Ko 
ID : 			53784

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 388.jpg 
Affichages :	303 
Taille :		95,4 Ko 
ID : 			53785

Le paysage est époustouflant et nous n’avons pas assez de nos deux yeux pour tout voir. Encore une masse de véhicule au milieu de la route. Allons-nous avoir encore une scène unique à Yellowstone ? Eh! bien oui, deux coyotes guettant le troupeau de bison, probablement cherchant le petit déjeuner. Quoi demander de mieux en seulement l’avant-midi de parcourus.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 338.jpg 
Affichages :	296 
Taille :		100,1 Ko 
ID : 			53786

La visite tant attendu de la journée se passera sur la North Rim Drive où se trouve le canyon Yellowstone avec ses 23 miles de long et ses nombreuses chutes. C’est vraiment quelque chose à ne pas manquer.
Le canyon est formé de lave refroidi découlant de l’éruption du volcan et de cascades d’un bleu limpide plus impressionnantes les unes que les autres. Un spectacle grandiose qu’on ne retrouve nulle part ailleurs. Par contre beaucoup de ces points de vue se trouvent à la base du canyon et nous devons utiliser les nombreuses marches pour y accéder. Il faut être en bonne forme physique et avoir un bon cardio pour y survivre. Après avoir fait TOUS les overlook nous reprenons la route avec un peu de fatigue tout de même.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 372.jpg 
Affichages :	303 
Taille :		98,0 Ko 
ID : 			53787

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 385.jpg 
Affichages :	301 
Taille :		101,3 Ko 
ID : 			53788

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 365.jpg 
Affichages :	302 
Taille :		97,1 Ko 
ID : 			53789

Un bref arrêt à Sulphur Caldran ainsi qu’à Mud Volcano pour nous remplir les poumons d’une senteur nauséabonde ressemblant à des œufs pourris. Les bisons semblent se délecter de ces endroits puant et de la chaleur quasi insupportable des vapeurs qui se dégagent des trous.
Anecdote : Tous les jours nous prenons contact avec notre fille qui est restée à la maison. Je lui raconte la journée en lui mentionnant que nous avons vu des trous puants (geyser dégageant des vapeurs nauséabondes). Elle me répond « je ne sais pas ce que tu trouves d’extraordinaire là-dedans maman, un trou puant nous avons tous un! ». La vérité sort de la bouche des enfants…..
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 350.jpg 
Affichages :	301 
Taille :		97,8 Ko 
ID : 			53790

En roulant depuis 2 jours nous avons remarqué qu’il y a des centaines d'arbres, noirs, brûlés vifs, sur leur tronc. Il n’est pas rare que la foudre tombe ici et y provoque d’immenses feux de forêt. La faune commence tout juste à reprendre son cours normal.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 401.jpg 
Affichages :	306 
Taille :		94,2 Ko 
ID : 			53791

Tout au long de la route #20 nous aurons droit à un paysage changeant. Nous longerons de magnifiques grands lacs.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 399.jpg 
Affichages :	298 
Taille :		98,0 Ko 
ID : 			53792

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 400.jpg 
Affichages :	297 
Taille :		99,8 Ko 
ID : 			53793

Et peu de temps après nous retrouverons notre paysage de film western peuplé d’indiens.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 403.jpg 
Affichages :	306 
Taille :		92,4 Ko 
ID : 			53794

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 404.jpg 
Affichages :	296 
Taille :		93,6 Ko 
ID : 			53795

Nous prendrons racine pour la nuit au Skyline Motor inn. dans la grande ville de Cody.
Gardiner (Montana) à Cody (Wyoming) : 220km
Départ : 7h
Arrivée : 16h
Dépenses pour la journée : 120.16$/ pour 2 personnes


- - - Updated - - -

JOUR 7

Nous sommes béni des Dieux, le soleil est encore des nôtres pour la journée. Nous voilà très tôt le matin sur la Chief Joseph Scenic Hwy (#296). Une route superbe avec un paysage féérique. Je regarde mon GPS et je constate ce qui ressemble à un boyau tordu dans tous les sens. Voici ce qui nous attendait.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 405.jpg 
Affichages :	301 
Taille :		95,3 Ko 
ID : 			53796

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 411.jpg 
Affichages :	296 
Taille :		99,3 Ko 
ID : 			53797

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 406.jpg 
Affichages :	303 
Taille :		99,6 Ko 
ID : 			53798

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 407.jpg 
Affichages :	306 
Taille :		98,0 Ko 
ID : 			53799

Nous étions déjà éblouis par une telle splendeur, difficile de dire qu’il y aura mieux sur la Beartooth scenic Hwy (#212). Ici la route est constitué que de lacets et de zigzags sur 80km sans arrêt. La vue est panoramique, du jamais vu. C’est indescriptible, nous sommes sur le sommet du monde. Au sommet on atteint 11°c sans compter le facteur vent. Nous contournons constamment la neige éternelle qui s’y trouve en bonne quantité. Comme je n’ai pas assez de vocabulaire pour qualifier cette route je vous laisse regarder mes photos et vous pourrez en juger par vous-même.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 439.jpg 
Affichages :	286 
Taille :		96,6 Ko 
ID : 			53800

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 414.jpg 
Affichages :	283 
Taille :		89,5 Ko 
ID : 			53801

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 423.jpg 
Affichages :	283 
Taille :		102,9 Ko 
ID : 			53802

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 426.jpg 
Affichages :	286 
Taille :		96,2 Ko 
ID : 			53803

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 427.jpg 
Affichages :	284 
Taille :		99,0 Ko 
ID : 			53804

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 428.jpg 
Affichages :	281 
Taille :		96,0 Ko 
ID : 			53805


Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 433.jpg 
Affichages :	286 
Taille :		100,1 Ko 
ID : 			53807

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 442.jpg 
Affichages :	279 
Taille :		98,7 Ko 
ID : 			53808

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 450.jpg 
Affichages :	280 
Taille :		95,7 Ko 
ID : 			53809

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 451.jpg 
Affichages :	285 
Taille :		99,3 Ko 
ID : 			53810

Par la suite, pour nous remettre de nos émotions nous entrerons dans l’état du Montana par la route #78 et ce jusqu’à Columbus. Cette portion sera constituée de prairie avec comme fond d’écran de magnifiques montagnes enneigées.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 456.jpg 
Affichages :	283 
Taille :		91,9 Ko 
ID : 			53811

À partir de là, je demanderai à mon GPS le trajet le plus rapide pour se rendre à East Glacier Park. Donc il s’agira de l’autoroute #90 et la route #191 qui est constituée de plaines d’un plat endormant où on y a installé des éoliennes en quantité industrielle.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 457.jpg 
Affichages :	279 
Taille :		89,2 Ko 
ID : 			53812

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 458.jpg 
Affichages :	282 
Taille :		90,2 Ko 
ID : 			53813

Par la suite se sera la route #87 jusqu’à Great Falls où à certains moments les vents étaient tellement puissant qu’il était difficile de maintenir le cap, ce que est très fatigant. Le GPS nous guidera sur des routes que je juge sans intérêt jusqu’à notre destination.
Arrivé à 18h, il n’y a plus aucune chambre de libre dans tout le village. Nous venons de traverser une journée épuisante et nous ne voulons pas prendre le route à nouveau sans savoir combien de km supplémentaire nous aurions à parcourir pour se loger. Nous avions prévu l’option camping en dernier recours. Notre première nuit sous les étoiles au East Glacier Motel and Cabins, s’offre à nous. Mais ce n’est pas avec grand plaisir que nous utiliserons cette façon de faire. Nous avions achetés une tente avant le départ, sans même l’avoir déballée. Nous avons connu notre première douche froide dans un camping et ce ne fut pas des plus plaisant. Je vais dormir et je vous donnerai mes commentaires à mon réveil si le sommeil a été bon.
Cody (Wyoming) à East Glacier Park (Montana): 830km
Départ: 8h
Arrivée: 18h
Dépenses pour la journée: 86.50$/ pour 2 personnes


- - - Updated - - -

JOUR 8

Ouf! Quelle nuit ! Première expérience de camping que je souhaite être la dernière. Oui, je suis une poule de luxe, j’ai besoin d’un certain confort. Pour m’initier aux joies du camping, j’ai eu droit à une bonne douche froide. L’eau chaude ne semble pas être incluse ici. Il faut aussi tenir le robinet du lavabo si on veut de l’eau. Pas évident pour faire sa toilette. De plus, pas de papier essuie-main. Le grand luxe quoi. Lors de notre couché, la température était clémente mais durant la nuit nous sentirons le froid nous envahir. On se rend compte que nos sacs de couchage ne conviennent pas à la température des régions montagneuses.
Ceci dit, le soleil est encore au rendez-vous pour la 8e journée consécutive. À nous le Glacier National Park. Pour circuler dans le sens où se trouvent tous les « over look », il faut rouler en partance d’Apgar vers St-Mary. C’est pour cette raison que nous emprunterons la route #2 qui est asphalté tout en neuf pour se rendre ainsi sur Going-to-the-sun à flanc de montagne.
Les paysages sont grandioses. La route est étroite et d’une hauteur vertigineuse. Les chèvres de montagne sont normalement très présentent ici mais nous n’en croiserons qu’une seule et passablement amochée. Il lui manquait une corne et la deuxième pendait devant ses yeux. On aurait dit qu’elle avait fait une chute et qu’elle était fortement ébranlée. Même si nous sommes éblouies par la vue à 360° que nous avons sur les cimes nous aurons un petit regret car les deux tiers de la route étaient en construction et les frais d’entrée demandé, cher payé.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 528.jpg 
Affichages :	283 
Taille :		99,7 Ko 
ID : 			53814

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 524.jpg 
Affichages :	282 
Taille :		100,1 Ko 
ID : 			53815

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 461.jpg 
Affichages :	278 
Taille :		99,4 Ko 
ID : 			53816

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 511.jpg 
Affichages :	287 
Taille :		94,2 Ko 
ID : 			53817

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 460.jpg 
Affichages :	280 
Taille :		94,6 Ko 
ID : 			53818

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 478.jpg 
Affichages :	277 
Taille :		96,5 Ko 
ID : 			53819

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 477.jpg 
Affichages :	279 
Taille :		89,4 Ko 
ID : 			53820

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 500.jpg 
Affichages :	279 
Taille :		99,9 Ko 
ID : 			53821

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 476.jpg 
Affichages :	278 
Taille :		91,5 Ko 
ID : 			53822

Par la suite les routes #89 et #17 (Chief Montain) nous ferons traverser une petite douane peu fréquentée pour nous rendre en Alberta. Nous aurons droit à quelques mots en français pour nous accueillir au Canada.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 529.jpg 
Affichages :	284 
Taille :		94,7 Ko 
ID : 			53823

L’élément déclencheur de ce périple est une image que j’avais vue il y a quelques années, par hasard, sur internet qui montrait l’hôtel Prince of Wales. À l’époque j’avais cru que l’endroit se situait en Suisse à cause de l’architecture du bâtiment et des montagnes qui l’entouraient. Je croyais ne jamais avoir la chance de visiter cet endroit de rêve à mes yeux. Quel ne fut pas ma surprise de constater que ceci existait dans mon propre pays. Donc c’est avec excitation que je me rends à Waterton visiter mon « petit » hôtel de luxe.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 532.jpg 
Affichages :	282 
Taille :		96,8 Ko 
ID : 			53824

Bon Dieu que c’est beau. Après seulement une brève visite, me voilà tombé en amour avec ce petit village. L’endroit est idyllique. J’y passerais bien quelques jours mais je devrai me contenter d’un pique-nique sur le bord du lac Cameron. Il faudra emprunter l’Akamina Parkway sur 15 km de route serpentant à travers les montagnes escarpées dans une vallée glaciaire pour nous y rendre.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 543.jpg 
Affichages :	278 
Taille :		97,4 Ko 
ID : 			53825

Sur cette même route nous verrons le 1er puits de pétrole de l’ouest Canadien.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 547.jpg 
Affichages :	281 
Taille :		94,3 Ko 
ID : 			53826

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 548.jpg 
Affichages :	281 
Taille :		98,0 Ko 
ID : 			53827

Notre deuxième visite sera le Red Rock Canyon. Je m’attendais à quelque chose de saisissant mais c’était moins insolite que je ne l’aurais cru. À travers la gorge, l’eau glisse sur une pierre aux couleurs éclatantes. Mais ceci plaira grandement aux enfants qui peuvent y tremper les orteils.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 553.jpg 
Affichages :	277 
Taille :		101,8 Ko 
ID : 			53828

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 555.jpg 
Affichages :	276 
Taille :		100,2 Ko 
ID : 			53829

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 554.jpg 
Affichages :	277 
Taille :		101,1 Ko 
ID : 			53830

Pour finir notre visite de la région nous irons faire la Bison Paddock. Pour ceux qui n’ont jamais vu de bison ça peut être intéressant mais nous venons d’en voir des centaines dans le parc Yellowstone. Donc ce 10km de boucle pour en voir une dizaine m’a semblé inutile.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 556.jpg 
Affichages :	276 
Taille :		95,8 Ko 
ID : 			53831

Le temps nous pousse à avancer plus rapidement. Donc mon GPS nous mènera sur la route #6 jusqu’à Pincher Creek et la route #3 jusqu’à Cranbrook où nous y passerons la nuit au Model A inn. Peu d’intérêt sur ces dernières mais un arrêt rapide pour admirer Burmis Tree qui est un emblème pour les résidents de la région. Cet arbre a plus de 700 ans.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 558.jpg 
Affichages :	274 
Taille :		91,0 Ko 
ID : 			53832

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 561.jpg 
Affichages :	275 
Taille :		87,9 Ko 
ID : 			53833

En roulant Marc aperçois un jouet pour homme qui longe la route, un tonka géant. C’est le plus gros camion au monde et je dois avouer que c’est assez impressionnant. Demain une brève immersion dans les Rocky Mountains.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 562.jpg 
Affichages :	272 
Taille :		92,3 Ko 
ID : 			53834

East Glacier Park (Montana) à Cranbrook (Colombie-Britannique): 600km
Départ : 7h15
Arrivée : 18h30

Dépenses pour la journée : 240.26$/pour 2 personnes

- - - Updated - - -

JOUR 9

Départ de Cranbrook sous la pluie………bienvenue au Canada. Notre horaire comportait quelques visites qui seront restreintes dû à la température. De plus, je ne pourrais dire si la route comportait de beaux paysage ou non car nous n’y verrons rien à cause des nuages et de l’épais brouillard. Nous pourrons admirer les Hoodoos qui jonchent la route à Fairmont Hot Springs.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 564.jpg 
Affichages :	275 
Taille :		92,1 Ko 
ID : 			53835

Nous faisons notre entrée dans les Rocheuses à travers le Kootenay National Park.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 565.jpg 
Affichages :	273 
Taille :		95,3 Ko 
ID : 			53836
Nous pourrons pour un bref instant prendre des photos de la chute spectaculaire Takakkaw dans la vallée de Yoho.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 572.jpg 
Affichages :	271 
Taille :		99,2 Ko 
ID : 			53837

La route pour s’y rendre comporte quelques épingles impressionnantes qui donnent bien des maux de tête aux automobilistes et même les roulottes sont interdites. Vous comprendrez pourquoi.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 575.jpg 
Affichages :	274 
Taille :		96,1 Ko 
ID : 			53838

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 567.jpg 
Affichages :	273 
Taille :		98,6 Ko 
ID : 			53839

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 568.jpg 
Affichages :	271 
Taille :		100,5 Ko 
ID : 			53840

Nous n’aurons pas la chance de voir le lac Olive et le tunnel en colimaçon qui permet au train de se mordre la queue, comme le veut l’expression locale. Par de rares occasions, nous apercevrons des pics enneigés et des rivières d’un bleu laiteux impressionnant.
Aux alentours de Revelstoke nous gagnerons 1h supplémentaire de décalage. Je trouve le décalage de trois heures difficile à gérer. Je m’endors le jour et la nuit j’ai de la difficulté à dormir.
Des motocyclistes résidents de la Colombie-Britannique m’ont fortement suggérés d’emprunter les routes secondaires plutôt que la vallée d’Okanogan que j’avais préalablement choisi. Pour cette raison nous prendrons la route #23 qui nous dirige à un traversier gratuit d’une durée de 20 minutes. Nous devions ainsi passer la nuit à Nakusp mais il y a peu d’hébergement dans ce petit village. Nous ajouterons donc quelques kilomètres supplémentaires pour nous rendre à New Denver. Comme il est difficile de se loger dans cet endroit reculé nous prendrons le premier refuge que nous trouverons et ce fut au Glacier View Cabins. Par la suite en visitant à pied la région nous avons trouvé ceci qui me semblera sortir de l’ordinaire, la Villa Dome Quixote. Ce qui nous fit regretter un peu notre impulsivité même si nous avions un endroit très recommandable pour la nuit dans notre grande cabine.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 577.jpg 
Affichages :	274 
Taille :		99,2 Ko 
ID : 			53841

J’ai eu l’impression, à cause de la température, d’avoir perdu une journée qui aurait pu être utilisée d’une façon différente. Beaucoup de kilomètres de gaspillés à mes yeux étant donné que la visibilité a été pratiquement nul. J’espère que demain la température sera plus clémente.
Cranbrook à New Denver (Colombie-Britannique) : 645km
Départ : 8h
Arrivée : 17h30
Dépenses pour la journée : 170.16$/pour 2 personnes


- - - Updated - - -

JOUR 10

On se réveillera sous le soleil ce matin pour rouler sur la route # 31A qui m’avait chaudement été recommandée, entre New Denver et Kaslo. Je dois avouer que les courbes sont au rendez-vous sur un pavé sans faille. Mais à part les twisties qui eux sont intéressants, le paysage ressemble étrangement au Québec. Ici pas de montagnes rocheuses mais seulement des arbres bordant la route. Est-ce que le détour en valait le coup ? Reste à voir ce que l’on recherche au juste, les courbes ou le dépaysement.

Sur cette même route se trouve la vallée fantôme de Sandon. À une certaine époque on y retrouvait jusqu’à 5 000 habitants tout autour de la mine d’argent qui permettait d’avoir une économie florissante pour ce village. Aujourd’hui il n’y reste que très peu de vestiges de cette époque. Il faut dire que la vie a été dure pour les villageois car en 1900, un violent feu ravagea 50 bâtiments et en 1955 l’eau du canyon sortie de son lit pour inonder et emporter tout ce qui se trouvait sur son passage. Après le déluge, des pillards ont dépouillés les restes de la plupart des bâtiments.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 579.jpg 
Affichages :	269 
Taille :		98,4 Ko 
ID : 			53842

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 581.jpg 
Affichages :	270 
Taille :		100,7 Ko 
ID : 			53843

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 582.jpg 
Affichages :	273 
Taille :		96,5 Ko 
ID : 			53844

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 583.jpg 
Affichages :	270 
Taille :		100,2 Ko 
ID : 			53845

Nous ferons un bref arrêt à Kaslo pour y découvrir le plus ancien bateau à aubes encore intacte au monde. Le S.S. Moyle a été retiré en 1957, après une carrière de 59 ans avec le Canadien Pacifique en Colombie-Britannique.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 589.jpg 
Affichages :	272 
Taille :		98,5 Ko 
ID : 			53846

Nous avions hâte de profiter des hot springs d’Ainsworth. Des heures de plaisir à relaxer. On y retrouve une source thermale impressionnante dans une grotte en forme de fer à cheval. Mais c’est avec déception que nous apprendrons que nous arrivons trop tôt et que l’ouverture est prévue seulement dans 1h15. Un peu trop d’attente à notre goût à un endroit dénué d’attrait. On devra se satisfaire d’une simple photo de l’imposant dépôt de sédiment minéral.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 592.jpg 
Affichages :	267 
Taille :		100,3 Ko 
ID : 			53847

Notre prochain arrêt sera à Osoyoos. Ici c’est le paradis du touriste. Les plages sont bondées et la chaleur est accablante. On m’avait bien avisé que si je profitais des eaux sur place pour me baigner, il fallait prendre une douche ensuite, car l’eau y est infesté de pesticide et autres produits chimique. Donc je m’en abstiendrai.
Ne manquez pas la chance d’y faire le plein de fruits frais, c’est l’endroit idéal. La région regorge d’arbres fruitiers de toutes sortes. Encore une fois il faut bien les laver avant de les consommer. Pour en avoir fait l’expérience, j’ai pu voir se former sur l’eau une pellicule similaire à du gaz flottant à la surface. Pas très appétissant me direz-vous, mais les fruits sont d’un réel délice.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 596.jpg 
Affichages :	267 
Taille :		101,8 Ko 
ID : 			53848

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 593.jpg 
Affichages :	267 
Taille :		100,5 Ko 
ID : 			53849

Poursuivant sur la route # 3, un arrêt s’impose à 8km d’Osoyoos où se trouve le Spotted Lake. En été, l'eau s'évapore et se cristallise en forment des ronds de couleurs variées à cause de la forte concentration de minéraux qui s’y trouvent. Même si celui-ci se situe directement sur le bord de la route, il est inaccessible car il est sur les terres de la réserve indienne des Premières Nations.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 603.jpg 
Affichages :	272 
Taille :		95,7 Ko 
ID : 			53850

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 601.jpg 
Affichages :	271 
Taille :		95,6 Ko 
ID : 			53851

Un dernier arrêt avant la nuit à la Mascot Gold mine de Hadley. Malheureusement ils y font une seule visite par jour et le départ est à midi. Quel dommage pour nous mais nous sommes déjà au cœur de l’après-midi. J’aurais tant aimé visiter cette mine d’or perchée sur une falaise avec une vue tout à fait spectaculaire sur la vallée. Nous nous contenterons donc des photos et vidéo à l’accueil.
Continuons notre route jusqu’à notre Castle Resort qui se trouve à Princeton. Croyez-le ou non mais il n’y avait personne d’autre que nous pour la nuit. Une grande maison juste pour deux avec toutes les commodités possibles. De plus le Resort se trouve sur une ancienne usine de ciment et les ruines s’y trouvent encore. Quel ne fut pas ma joie de constater que plusieurs familles de chevreuils y ont élus domicile. C’est de toute beauté à voir et je fis le plein de mon appareil photo.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 610.jpg 
Affichages :	268 
Taille :		99,3 Ko 
ID : 			53852

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 615.jpg 
Affichages :	268 
Taille :		98,6 Ko 
ID : 			53853

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 613.jpg 
Affichages :	263 
Taille :		98,0 Ko 
ID : 			53854

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 614.jpg 
Affichages :	268 
Taille :		99,4 Ko 
ID : 			53855

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 619.jpg 
Affichages :	270 
Taille :		98,4 Ko 
ID : 			53856

New Denver à Princeton (Colombie-Britannique) : 500km
Départ : 7h
Arrivée : 16h
Dépenses pour la journée : 149.20$/ pour 2 personnes


- - - Updated - - -

JOUR 11

Départ de Princeton en empruntant la route # 3 qui traverse Manning Park. Le soleil sera encore de la partie pour circuler à travers les montagnes. Une multitude de courbes plus alléchantes les unes que les autres nous y attendaient. Il faut par contre prendre nos précautions car il n’y a aucune station d’essence avant Hope.

Nous remarquerons que les nuits sont très froide et ce, jour après jour. Ce matin nous frôlions la barre du 0° C. Mais les journées par contre sont assez chaudes avec des températures oscillant entre les 25° à 30° degrés C.
Nous ferons un bref arrêt de 30 minutes au Coquihalla canyon à Hope. Question d’y voir les tunnels de l’ancien chemin de fer désaffecté, construit à l’époque pour la ruée vers l’or. Ici plusieurs films populaires Américains y ont été filmés, tel que Rambo (First Blood). Ne faites pas un détour mais si la route vous y conduit, pourquoi pas?
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 622.jpg 
Affichages :	265 
Taille :		97,3 Ko 
ID : 			53857

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 624.jpg 
Affichages :	265 
Taille :		101,2 Ko 
ID : 			53858

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 630.jpg 
Affichages :	328 
Taille :		97,5 Ko 
ID : 			53859

Nous poursuivons sur la route # 7 pour éviter l’autoroute. Par contre cette route n’apportera rien de plus. Notre but est d’entrer à Vancouver pour visiter Stanley Park qui lui, est d’un réel intérêt.
Vancouver est une grande ville ayant une particularité essentielle à savoir pour tous conducteurs venant du Québec. On s’aperçoit vite que lorsque la lumière d'un feu de circulation est verte et clignotante, il ne s'agit pas d'une indication de virage à gauche "protégé" comme chez nous. Ceci s’adresse plutôt aux piétons en leurs donnant priorité de passage. Information importante à ne pas négliger.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 653.jpg 
Affichages :	267 
Taille :		95,5 Ko 
ID : 			53860

L’aquarium vaut bien le détour. Beaucoup de diversité animale et d’information. Le prix d’entrée n’est pas donné et il y a en plus des frais de stationnement. Il faut prévoir un minimum de 3 heures pour une courte visite qui nous émerveillera.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 634.jpg 
Affichages :	265 
Taille :		93,3 Ko 
ID : 			53861

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 636.jpg 
Affichages :	269 
Taille :		97,1 Ko 
ID : 			53862

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 638.jpg 
Affichages :	266 
Taille :		90,0 Ko 
ID : 			53863

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 640.jpg 
Affichages :	266 
Taille :		100,3 Ko 
ID : 			53864

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 641.jpg 
Affichages :	269 
Taille :		100,7 Ko 
ID : 			53865

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 645.jpg 
Affichages :	263 
Taille :		99,0 Ko 
ID : 			53866

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 650.jpg 
Affichages :	263 
Taille :		93,1 Ko 
ID : 			53867

Ce soir nous coucherons à Vancouver chez un ami. Ce sera fort apprécié de parler enfin en français devant un bon repas cuit sur le BBQ. Ça nous changera de nos sandwichs et petits repas en canne réchauffés au micro-onde. De plus nous avons été reçus comme des rois.
Depuis que Marc s’est fait mordre par un insecte inconnu au Mount Rushmore, nous sommes attentifs au développement. Vous vous souvenez son bras n’arrêtait pas d’enfler? Et bien ce soir j’ai pu constater que l’enflure s’est propagée ailleurs…………………c’est inquiétant vous ne trouvez pas ? Lolllllll
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 646.jpg 
Affichages :	268 
Taille :		91,9 Ko 
ID : 			53868

Trêve de plaisanterie, je peux finalement vous dire que Marc s’en est sortie indemne et que nous ne saurons jamais de quoi il s’agissait. Malgré tout il a fallu plusieurs jours avant que l’inflammation ne disparaisse.
Princeton à Vancouver (Colombie-Britannique) : 340km
Départ : 7h45
Arrivée : 4h40
Dépenses pour la journée : 134.63$/ pour 2 personnes


- - - Updated - - -

JOUR 12

En moins de dix minutes nous quitterons Vancouver. Même à 7h00 du matin il n’y a pas d’embouteillage comme à Montréal sur les artères que nous emprunterons. De plus, le soleil est encore des nôtres aujourd’hui. Quoi demander de mieux pour commencer la journée.
La route #99 entre Horseshoe Bay et Squamish longe le bord de l’eau et est tortueuse à souhait. Nous ferons un arrêt à Whistler où nous parcourrons le Village Stroll. Finalement nous ne serons pas trop dépaysé car la similitude avec Tremblant dans les Laurentides est frappante.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 659.jpg 
Affichages :	267 
Taille :		92,9 Ko 
ID : 			53869

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 660.jpg 
Affichages :	265 
Taille :		90,9 Ko 
ID : 			53870

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 661.jpg 
Affichages :	266 
Taille :		97,2 Ko 
ID : 			53871

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 663.jpg 
Affichages :	263 
Taille :		91,8 Ko 
ID : 			53872
Rendu à Pemberton., la route panoramique Sea-to-Sky (#99) jusqu’à Lillooet est un pur délice pour les motos sportives. Les courbes se succèdent à travers les pics rocheux. C’est sans contredit un must dans la région.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 671.jpg 
Affichages :	266 
Taille :		99,5 Ko 
ID : 			53873

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 674.jpg 
Affichages :	266 
Taille :		95,9 Ko 
ID : 			53874

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 676.jpg 
Affichages :	265 
Taille :		97,5 Ko 
ID : 			53875

Rendu à Lillooet nous emprunterons la route #12 jusqu’à Lytton. La route longe le canyon Fraser entre des gorges étroites bordées de hautes falaises.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 684.jpg 
Affichages :	264 
Taille :		93,4 Ko 
ID : 			53876

Nous y croiserons plusieurs troupeaux de mouflons à l’état sauvage qui nous bloqueront le passage à quelques reprises. Nous sommes chanceux d’avoir un tel spectacle car ces bêtes se retrouvent principalement que dans l'ouest de l'Alberta et dans le sud de la Colombie-Britannique où les élévations sont fortes.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 679.jpg 
Affichages :	268 
Taille :		98,7 Ko 
ID : 			53877

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 690.jpg 
Affichages :	268 
Taille :		92,5 Ko 
ID : 			53878

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 697.jpg 
Affichages :	260 
Taille :		102,6 Ko 
ID : 			53879

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 698.jpg 
Affichages :	266 
Taille :		99,4 Ko 
ID : 			53880

Cette route est propice aux éboulis. L’érosion des hautes falaises est favorable à ce genre de phénomène et nous en serons témoins ici. Pas toujours rassurant de circuler sur cette voie.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 685.jpg 
Affichages :	264 
Taille :		93,3 Ko 
ID : 			53881

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 688.jpg 
Affichages :	263 
Taille :		102,0 Ko 
ID : 			53882

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 689.jpg 
Affichages :	263 
Taille :		96,7 Ko 
ID : 			53883

Je croyais que la route #1 serait monotone et ressemblerait à une autoroute. Mais il n’en n’est rien. Le paysage ressemble étrangement à certains coins désertiques des USA que nous avons parcourus la semaine dernière. La gorge dans laquelle nous circulons comprend de beaux paysages côtoyant la rivière Thompson.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 701.jpg 
Affichages :	261 
Taille :		101,0 Ko 
ID : 			53884

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 702.jpg 
Affichages :	260 
Taille :		91,2 Ko 
ID : 			53885

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 704.jpg 
Affichages :	262 
Taille :		93,0 Ko 
ID : 			53886
Le Kamloops lake est encadré de tous côtés par des remblais à travers les prairies sèches. Un magnifique paysage hors du commun pour les Québécois.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 706.jpg 
Affichages :	260 
Taille :		98,6 Ko 
ID : 			53887

Rendu à Kamloops, je me sens comme chez nous. La route #5, bordée de conifères, n’apportera rien au voyage mais nous permettra de joindre Jasper demain.
Ce soir notre parcours se terminera à Clearwater, au Ace Western Motel.

Vancouver à Clearwater (Colombie-Britannique) : 615km
Départ : 7h
Arrivée : 19h
Dépenses pour la journée : 220.84$/ pour 2 personnes


- - - Updated - - -

JOUR 13

Dès notre lever, qui se fera sous le soleil, nous irons voir la chute Spahats dans le parc Wells Gray à Clearwater. Il y a plus de 300 000 ans, une succession d’éruptions volcanique ont eu lieu à travers des glaciers gigantesques qui eux ont raclés la lave et formé d’immenses canyons. Nous aurons à rouler seulement 10km pour admirer cette cascade façonné par le temps et ce, gratuitement.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 708.jpg 
Affichages :	264 
Taille :		98,4 Ko 
ID : 			53888

Aujourd’hui notre destination est Jasper. Peu de kilomètres à parcourir sur la route #5 avant d’entrer dans le parc du Mont Robson par la route #16. Cette montagne est la 2e plus haute de toutes les rocheuses. Ici nous atteignons le point culminant des Rocky Mountains. C’est impressionnant et spectaculaire.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 711.jpg 
Affichages :	264 
Taille :		89,9 Ko 
ID : 			53889

J’avais fait beaucoup de recherche sur internet avant mon départ. Par manque de temps nous ne pouvions nous permettre qu’une seule randonnée pédestre. Mon choix s’est donc arrêté sur le Glacier Angel au Mont Edith Cavell, et je n’ai pas été déçu. Pour commencer nous avions 12km à parcourir sur une route rempli de courbes en lacets serrées sur de l’asphalte complètement neuve.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 779.jpg 
Affichages :	261 
Taille :		96,8 Ko 
ID : 			53890

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 725.jpg 
Affichages :	259 
Taille :		95,5 Ko 
ID : 			53891

Nous aurons aussi la chance de voir des ours bruns, maman et ses deux bébés. Malheureusement je n’aurai pas le loisir de prendre de bonnes photos car un attroupement de touristes nous bloquaient l’accès………….ah! les satanés touristes.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 723.jpg 
Affichages :	260 
Taille :		104,7 Ko 
ID : 			53892

Sur place, à l’entrée du sentier pédestre, un panneau nous indique que nous aurons 45 minutes de marche à faire. Et bien dans notre cas nous y passerons l’après-midi.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 730.jpg 
Affichages :	261 
Taille :		98,3 Ko 
ID : 			53893

C’est d’une réelle beauté, quasi indescriptible. Le glacier en forme d’ange avec les ailes ouvertes se trouve au sommet de cette immense montagne. Et regardez bien à sa base, tirant légèrement à gauche sur la photo, on y retrouve un petit trou qui, vu d’ici, semble être de la grosseur d’un trou de souris. C’est un tunnel qui s’est formé à même le glacier.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 737.jpg 
Affichages :	262 
Taille :		97,0 Ko 
ID : 			53894

Et bien nous nous rendrons à l’intérieur du tunnel, même si ce n’est pas permis de le faire. Ce tunnel pourrait s’effondrer à tout moment. On nous avise de rester loin de la falaise car il y a danger de chutes de blocs de glace et d’avalanche. Vous remarquerez sur la photo que nous ne sommes pas très souriant et plutôt inquiets. On entend le craquement sourd de la glace qui peut céder à n’importe quel moment. On ne s’est pas attardé ici car notre curiosité aurait pu nous couter la vie.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 774.jpg 
Affichages :	262 
Taille :		99,7 Ko 
ID : 			53895

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 770.jpg 
Affichages :	261 
Taille :		95,2 Ko 
ID : 			53896

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 767.jpg 
Affichages :	261 
Taille :		100,2 Ko 
ID : 			53897

À sa base se trouve un lac turquoise et plusieurs icebergs de petite taille y flottent. Ceci est dû à la fonte rapide du glacier. C’est la première fois que je vois ce genre de phénomène de mes yeux et j’en suis complètement ébahie. La nature est tellement belle.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 733.jpg 
Affichages :	259 
Taille :		97,4 Ko 
ID : 			53898

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 747.jpg 
Affichages :	262 
Taille :		91,3 Ko 
ID : 			53899

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 760.jpg 
Affichages :	259 
Taille :		96,8 Ko 
ID : 			53900

Par manque de temps mais sans regret car le glacier Angel m’a pleinement satisfaite, nous ne pourrons nous rendre au lac Maligne, où parait-il la route est magnifique. Par contre, nous ferons une halte au Canyon Maligne qui est facile d’accès. En moins d’une heure nous avons pu constater l’effet de la force de l’eau tournoyante et tumultueuse qui a usée le canyon. Celle-ci a formée plusieurs marmites géantes et cascades que nous aurons la chance de voir en traversant les ponts suspendu du sentier pédestre.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 785.jpg 
Affichages :	259 
Taille :		100,3 Ko 
ID : 			53901

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 792.jpg 
Affichages :	259 
Taille :		101,2 Ko 
ID : 			53902

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 797.jpg 
Affichages :	257 
Taille :		96,7 Ko 
ID : 			53903

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 783.jpg 
Affichages :	258 
Taille :		100,5 Ko 
ID : 			53904

Au retour à notre B&B de Rock Arch Place, nous aurons une vue tout à fait spectaculaire des montagnes derrière la rivière Athabasca qui est d’un bleu poudre surprenant. Dommage qu’aujourd’hui nous ayons perdu une heure de décalage. Il y aurait tellement de choses à voir ici.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 802.jpg 
Affichages :	264 
Taille :		91,5 Ko 
ID : 			53906
Clearwater (Colombie-Britannique) à Jasper (Alberta) : 415km
Départ : 7h30
Arrivée : 19h
Dépenses pour la journée : 183$/ pour 2 personnes


- - - Updated - - -

JOUR 14

C’est le grand jour aujourd’hui, nous traverserons les rocheuses Canadienne par une magnifique journée ensoleillée. Il n’y a qu’une route qui passe entre les montagnes et c’est la Icefields Parkway (#93).
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 832.jpg 
Affichages :	237 
Taille :		91,1 Ko 
ID : 			53922

Notre premier arrêt est prévue au champ de glace Columbia qui est un vestige de l'épaisse masse de glace qui recouvrait autrefois les montagnes de l'Ouest canadien. Le paysage est très particulier, on se croirait dans un monde lunaire. Il n’y a pas d’arbre qui y poussent et la fonte des glaces forment des lacs d’un bleu turquoise à sa base.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 842.jpg 
Affichages :	235 
Taille :		96,5 Ko 
ID : 			53923

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 844.jpg 
Affichages :	232 
Taille :		98,4 Ko 
ID : 			53924

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 853.jpg 
Affichages :	232 
Taille :		96,8 Ko 
ID : 			53925

Puisqu'il tombe plus de neige dans une année que ce qu'il peut en fondre durant les courts étés, celle-ci s'accumule. Avec le temps, la neige se compacte, se transforme en glace et commence à s'écouler par les cols des montagnes, ce qui crée d'immenses langues de glace. On peut voir durant notre ascension à pied, des panneaux indicatifs des années qui se succèdent pour démontrer la vitesse quand même rapide, de la fonte de celui-ci. À cause du réchauffement climatique, il s'est retiré de 1,5 km depuis 125 ans et a perdu plus de la moitié de son volume. À voir la rapidité avec laquelle ça se produit, le glacier va disparaître avant longtemps.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 852.jpg 
Affichages :	238 
Taille :		97,0 Ko 
ID : 			53926

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 845.jpg 
Affichages :	233 
Taille :		95,8 Ko 
ID : 			53927

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 848.jpg 
Affichages :	234 
Taille :		99,3 Ko 
ID : 			53928

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 846.jpg 
Affichages :	234 
Taille :		97,8 Ko 
ID : 			53929

Nous montrons à bord de l’Ice Explorer qui nous emmènera directement sur le glacier Athabaska. Durant la monté, le guide nous donnera plein d’informations (en anglais) sur le glacier mais aussi sur ce véhicule qui sort du commun. Tout est gros ici, les montagnes, les glaciers et bien entendu les camions. Un seul de ces monstres coûte $1.4 millions de dollars. Un seul de ses pneus coûte 6000$ à remplacer, et ils en ont six par véhicule…. faites le calcul. Je trouve le prix de l’expédition un peu cher mais quand nous connaissons les coûts reliés à ses géants, on comprend pourquoi. On pourra mettre pied à terre au sommet du glacier et en profiter pour boire l’eau qui s’en écoule. Inusité quand on pense que dans quelques années il n’en restera plus rien.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 873.jpg 
Affichages :	232 
Taille :		91,9 Ko 
ID : 			53930

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 879.jpg 
Affichages :	234 
Taille :		96,2 Ko 
ID : 			53931

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 913.jpg 
Affichages :	234 
Taille :		99,8 Ko 
ID : 			53932

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 919.jpg 
Affichages :	233 
Taille :		97,2 Ko 
ID : 			53933

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 883.jpg 
Affichages :	235 
Taille :		91,7 Ko 
ID : 			53934

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 890.jpg 
Affichages :	235 
Taille :		93,5 Ko 
ID : 			53935

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 921.jpg 
Affichages :	235 
Taille :		98,3 Ko 
ID : 			53936

On poursuit notre route avec un arrêt à Sunwapta pass où on peut y voir toute la gorge depuis son belvédère.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 922.jpg 
Affichages :	236 
Taille :		97,7 Ko 
ID : 			53937

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 923.jpg 
Affichages :	231 
Taille :		89,6 Ko 
ID : 			53938

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 924.jpg 
Affichages :	233 
Taille :		95,0 Ko 
ID : 			53939

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 926.jpg 
Affichages :	236 
Taille :		95,7 Ko 
ID : 			53940

Plus tard nous aurons à parcourir un court sentier pédestre pour se rendre au spectaculaire lac Peyto. Wow! le plus impressionnant selon moi de par sa forme qui ressemble étrangement à une tête de loup mais aussi de par sa couleur. La fonte du glacier est une conséquence à sa fascinante couleur turquoise laiteuse. Il s’agit de particules minérales en suspension qui sont responsable de cette couleur qui semble presque irréelle ou artificielle tellement elle est intense.
Mario, notre ami qui voyage à nos côtés, m’avouera qu’il croyait que les photos vu sur internet avaient été truquées. Il n’en n’est rien fiez-vous sur moi. Ce phénomène est tout à fait réel et d’une beauté à faire jouir certaine personne.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 938.jpg 
Affichages :	235 
Taille :		95,2 Ko 
ID : 			53941

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 943.jpg 
Affichages :	234 
Taille :		99,6 Ko 
ID : 			53942

Un des nombreux points de vue intéressant le long de la promenade des Glaciers est le lac Bow où l’eau est aussi brillante qu’un saphir précieux.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 945.jpg 
Affichages :	232 
Taille :		90,0 Ko 
ID : 			53943

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 948.jpg 
Affichages :	233 
Taille :		92,1 Ko 
ID : 			53944(

Num-Ti-Jah Lodge n'a pas beaucoup changé depuis qu'il a été achevé en 1950. Ce que vous verrez ici est le rêve de la famille Simpson. Vous pourrez y trouver toutes sortes de vieilleries inusitées sur place. La boutique qui s’y trouve est remplis de truc plus cocasse les uns que les autres.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 946.jpg 
Affichages :	232 
Taille :		91,0 Ko 
ID : 			53945

Il ne nous reste qu’à voir les deux lacs les plus observés des rocheuses, soit le lac Moraine et le lac Louise, avant notre arrivés à Banff. Le premier que nous visiterons est le lac Moraine. Niché dans une vallée spectaculaire décrit comme étant la plus belle escapade pour des vacances reposantes. C’est l’enfer ici, rien de relaxant je vous le dis. Il n’y a aucune place de stationnement et les touristes y sont en abondance. Nous prendrons une photo rapidement et quitterons l’endroit.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 952.jpg 
Affichages :	236 
Taille :		98,4 Ko 
ID : 			53946

Au lac Louise, rien de mieux ne nous attendait. Une foule nombreuse a envahi le pourtour du site. Il faut jouer du coude pour se trouver un espace où laisser nos véhicules. Même si le lac Louise est particulièrement réputé pour ses eaux turquoises, il me laissera sur mon appétit tellement j’avais hâte de quitter les lieux pour retrouver un endroit plus calme et paisible.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 965.jpg 
Affichages :	232 
Taille :		98,9 Ko 
ID : 			53947

Nous prendrons une route de contournement à l’autoroute #1, soit la Bow Valley Parkway (#1A). Elle n’a pas vraiment d’attrait côté visuelle mais nous y ferons deux rencontres qui sauront nous divertir l’espace d’un moment. Un ours noir prenant la collation dans les buissons et des mouflons qui eux semblaient bien effrayés au beau milieu de la route.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 949.jpg 
Affichages :	230 
Taille :		106,9 Ko 
ID : 			53948

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 967.jpg 
Affichages :	234 
Taille :		97,8 Ko 
ID : 			53949

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 968.jpg 
Affichages :	231 
Taille :		95,1 Ko 
ID : 			53950

Nous arriverons finalement à Banff et ici aussi c’est le délire touristique. Nous nous rendons rapidement compte que ce qui attire cet attroupement de vacanciers sont les magasins et les restaurants.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 977.jpg 
Affichages :	233 
Taille :		97,1 Ko 
ID : 			53951

Donc nous resterons à l’écart et visiterons les alentours de Banff. Mon coup de cœur sera le Mont Norquay Scenic Dr. Nous pratiquerons une série de lacets de 12km aller-retour pour se rendre à son sommet où nous aurons une vue imprenable de la ville de Banff. Ne ratez pas ce petit bijou très peu fréquenté en soirée.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 971.jpg 
Affichages :	231 
Taille :		91,5 Ko 
ID : 			53952

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 972.jpg 
Affichages :	230 
Taille :		96,3 Ko 
ID : 			53953

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 974.jpg 
Affichages :	233 
Taille :		92,1 Ko 
ID : 			53954

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 975.jpg 
Affichages :	230 
Taille :		94,7 Ko 
ID : 			53955

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 976.jpg 
Affichages :	230 
Taille :		96,6 Ko 
ID : 			53956

Nous irons un bref instant voir Bow Falls. Rien de spectaculaire ici mais au moins il n’y a pas foule.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 978.jpg 
Affichages :	230 
Taille :		93,3 Ko 
ID : 			53957

À un tournant de route nous aurons une vue époustouflante de Banff Spring Hotel avec les gondoles en arrière plans. Un endroit où le luxe, la somptuosité et la splendeur est de mise.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 979.jpg 
Affichages :	231 
Taille :		98,6 Ko 
ID : 			53958

Pour terminer nous irons voir les hoodoos. Les cheminées de fée de la vallée de Bow, sont sculptées par le vent et l'eau, protégées par un capuchon dur de roche à leurs pointes. Ils montent la garde sur la rivière comme des sentinelles de la nature.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 984.jpg 
Affichages :	233 
Taille :		96,6 Ko 
ID : 			53959

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 986.jpg 
Affichages :	228 
Taille :		95,7 Ko 
ID : 			53960

Ce soir, pour la première fois de notre vie, nous dormirons dans une auberge de jeunesse. Le Hi Banff Alpine Centre est bien coté sur internet. Ce n’est pas par choix, l’hébergement à Banff est complet. Pas étonnant, les rues sont bondées de voyageurs. J’ai un drôle de sentiment que ça ne me plaira pas…..je vous en reparle demain.



Jasper à Banff (Alberta) : 345km
Départ : 7h45
Arrivée : 18h
Dépenses pour la journée : 254.72$/ pour 2 personnes

JOUR 15

Quelle nuit horrible nous avons passés à l’auberge de jeunesse. Je ne sais pas si c’est pareil partout mais dans notre cas, l’auberge porte bien son nom, « jeunesse ». Le service est impeccable et il y a beaucoup de commodités. On fournit ici une couverture et un oreiller qui est d’une propreté douteuse dans notre cas. Par chance que j’ai un sac de couchage avec moi, je l’utiliserai donc. Nous partagerons notre chambre avec deux jeunes femmes asiatiques qui n’ont aucun respect envers nous qui tentons de dormir. C’est comme si nous n’existions pas. Les jeunes adultes qui hébergent ici, y font la fête jusqu’à tard dans la nuit et j’en ai même vu un le matin avec sa bière à la main. De plus l’édifice est construit avec de grosses portes métalliques qui, à chaque fois utilisées, font un bruit d’enfer. Et du va-et-vient, il y en a. La nuit aura été très longue car je n’ai pas fermé l’œil. Mais le matin très tôt, quand tout le monde dort finalement, je me ferai un malin plaisir de remettre l’appareil à nos colocataires. Bing Bang, on ferme les portes à maintes reprises et ce sans délicatesse. Zip et dézip tout ce qui peut avoir une fermeture éclair et ainsi de suite. JAMAIS, plus jamais je n’utiliserai ce type d’hébergement. Il vaut mieux dormir à la belle étoile.
Je ne sais pas pourquoi, mais le diable s’en doute, je suis d’humeur massacrante ce matin. Pas même le soleil radieux ne réussira à m’égayer. Nous devions monter au sommet du Mont-Sulphure à bord des Gondoles mais j’ai juste le goût de partir d’ici au plus vite. Donc nous reprendrons la route vers Canmore où se trouve la Kananaskis rd. (#40) qui nous permettra de voir pour une dernière fois les rocheuses.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 990.jpg 
Affichages :	234 
Taille :		93,7 Ko 
ID : 			53961

Probablement méconnue, car la route est pratiquement déserte mis à part une maman loup avec sa meute de jeunes louveteaux qui nous regardent passer du bord de la route. Pas eu assez de temps pour une photo mais ça me ramena le sourire que j’avais perdu à cause du manque de sommeil. On voit au loin un attroupement de bêtes assez massives traversant la route. Serait-ce des bisons ? Mais non, ici les troupeaux de vaches sont en liberté comme dans les bons vieux films du far west. Elles vont où bon leur semble.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 991.jpg 
Affichages :	234 
Taille :		102,3 Ko 
ID : 			53962

Aussitôt cette route magnifique terminée, nous reviendrons assez vite aux bonnes vieilles plaines longilignes.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 996.jpg 
Affichages :	236 
Taille :		97,1 Ko 
ID : 			53963

Même après avoir parcouru 260km on voit encore les rocheuses dans nos rétroviseurs.
Un petit arrêt pour voir Blackfoot Crossing Centre. Cet immense édifice admirable au milieu des collines environnantes relate une partie de l’histoire des indiens Pieds-Noirs.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 993.jpg 
Affichages :	232 
Taille :		94,6 Ko 
ID : 			53964

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 994.jpg 
Affichages :	232 
Taille :		99,5 Ko 
ID : 			53965

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 995.jpg 
Affichages :	231 
Taille :		97,2 Ko 
ID : 			53966

Sur la route #56, notre GPS nous indique que nous sommes finalement rendus à Drumheller. Mais où est la ville dans se champs vallonnés? Il ne semble y avoir aucunes âmes qui vivent à cent lieues à la ronde.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 1039.jpg 
Affichages :	229 
Taille :		90,8 Ko 
ID : 			53967

Tout à coup la terre s’ouvre devant nous comme pour nous ensevelir et nous descendons au plus profond des Badlands, c’est assez spéciale comme effet. Drumheller est une vallée comportant un paysage unique et spectaculaire. Des champs vallonnés, soudainement cèdent la place à d’abruptes coulées sèches provenant de plusieurs centaines d'années d'érosion par le temps, le vent et l'eau. Nous sommes là où jadis vivaient les dinosaures.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 1012.jpg 
Affichages :	229 
Taille :		99,3 Ko 
ID : 			53968

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 1035.jpg 
Affichages :	232 
Taille :		92,9 Ko 
ID : 			53969

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 1036.jpg 
Affichages :	233 
Taille :		94,6 Ko 
ID : 			53970

Nous visiterons pendant plusieurs heures le Royal Tyrrell Museum, le plus beau musée de dinosaures au monde. Pour quelques dollars supplémentaire je pourrai avoir un audio en français pour le plus grand plaisir de mes oreilles. Nous vivrons ici dans un monde de contrastes saisissants entre le passé et le présent. Nous serons même témoins de paléontologues en plein action qui étudient les restes fossilisés des êtres vivants du passé. On tente de les reconstituer tels qu'ils étaient.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 997.jpg 
Affichages :	232 
Taille :		86,1 Ko 
ID : 			53971

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 998.jpg 
Affichages :	228 
Taille :		91,9 Ko 
ID : 			53972

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 999.jpg 
Affichages :	229 
Taille :		93,3 Ko 
ID : 			53973

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 1003.jpg 
Affichages :	227 
Taille :		94,3 Ko 
ID : 			53974

Nous devions coucher à Drumheller afin de sillonner la Dinosaur Trail et visiter Last Chance Saloon à Wayne, mais la fatigue s’est emparée de moi et je préfère fuir vers un endroit plus paisible pour la nuit.
J’ai dû avoir une bulle d’air au cerveau pour préférer le camping au Dinosaur Provincial Park à un motel douillet de Drumheller.
Pourquoi pas un petit arrêt aux hoodoos, c’est sur notre route. Une cheminée de fée prend des millions d’années à se former. C’est une sorte de grande colonne naturelle faite de roches friables, et dont le sommet est constitué d'une roche qui est plus résistante aux effets de l'érosion. On se croirait sur une autre planète ou dans un monde fantastique imaginaire.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 1016.jpg 
Affichages :	228 
Taille :		100,8 Ko 
ID : 			53975

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 1017.jpg 
Affichages :	231 
Taille :		99,5 Ko 
ID : 			53976

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 1020.jpg 
Affichages :	231 
Taille :		97,6 Ko 
ID : 			53977

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 1021.jpg 
Affichages :	231 
Taille :		96,4 Ko 
ID : 			53978

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 1034.jpg 
Affichages :	231 
Taille :		97,1 Ko 
ID : 			53979

Il nous reste que la dernière étape à franchir et nous voilà au camping. Ici, les paléontologues ont trouvé la plus riche concentration de fossiles de dinosaures au monde et ça devient notre maison pour une nuit. L’endroit est génial et je suis excité de visiter le site et d’arpenter les sentiers.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 1044.jpg 
Affichages :	230 
Taille :		87,3 Ko 
ID : 			53980

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 1040.jpg 
Affichages :	228 
Taille :		95,4 Ko 
ID : 			53981

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 1043.jpg 
Affichages :	230 
Taille :		96,8 Ko 
ID : 			53982

Mais j’ai désenchanté assez vite en lisant les panneaux d’avertissements « soyez conscient que les crotales, scorpions et araignées veuve noire vivent dans ce parc ». Mais le garde du parc nous rassure, ces bêtes ne viennent pas jusqu’aux espaces de campements.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 1078.jpg 
Affichages :	210 
Taille :		94,8 Ko 
ID : 			53983

Je me dirige à la toilette commune pour me rendre compte que nous avons droit qu’à des toilettes sèches………quel horreur. En sortant, même si on nous a dit de ne rien craindre, je suis sur mes gardes et j’ai les yeux partout tout le tour de la tête. Et bien devinez sur quoi je tombe ? Un serpent……bravo! Moi qui a ces bêtes-là en horreur, je devrai dormir à leurs côtés. Je vous garantis que je n’ai pas bougé de ma chaise de la soirée.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 1047.jpg 
Affichages :	214 
Taille :		93,2 Ko 
ID : 			53984

P.S. : À mon retour de voyage, j’ai vérifié sur internet et il semblerait que le serpent en question soit un Thamnaphis Elegans Vagrans et qu’il n’est pas dangereux pour l’homme.

Banff à Dinosaure Provincial Park (Alberta) : 630km
Départ : 8h
Arrivée : 19h
Dépenses pour la journée : 144.58$/ pour 2 personnes


- - - Updated - - -

JOUR 16

Comme nous nous sommes couchés tard, la douche sera pour ce matin. Une petite marche sous le soleil radieux, nous permet d’avoir accès aux douches payantes du site. Mais des vandales ont brisés toutes les douches pour y voler l’argent, durant la nuit. Que je suis chanceuse en camping! Nous passerons donc la journée sans toilettage….ouach!
Étant donné que nous sommes résidents du camping, nous avons droit de visiter, sans frais supplémentaire, les sentiers pédestres du parc. Les Badlands sont à perte de vue et c’est impressionnant. À la fin de la dernière ère glaciaire (environ 13 000 ans) l'eau de la fonte des glaces a sculptées la vallée à travers laquelle la rivière Red Deer coule maintenant. C’est l’endroit le plus sec et le plus chaud de l’Alberta. Tôt le matin, il y fait déjà une température que nous aurons de la difficulté à tolérer.
Il y a soixante-cinq millions d'années, le paysage était très différent. Le climat était subtropical, avec des forêts luxuriantes couvrant une plaine côtière. Les marécages abritaient une variété d'animaux, y compris les dinosaures. Les conditions étaient également parfaites pour la préservation de leurs os en tant que fossiles. Aujourd'hui, après un siècle de fouilles, plus de 150 squelettes de dinosaures complets y ont été découverts.

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 1063.jpg 
Affichages :	205 
Taille :		98,0 Ko 
ID : 			53985

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 1058.jpg 
Affichages :	208 
Taille :		94,7 Ko 
ID : 			53986

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 1056.jpg 
Affichages :	204 
Taille :		99,4 Ko 
ID : 			53987

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 1054.jpg 
Affichages :	204 
Taille :		97,3 Ko 
ID : 			53988

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 1053.jpg 
Affichages :	206 
Taille :		96,1 Ko 
ID : 			53989

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 1052.jpg 
Affichages :	205 
Taille :		104,0 Ko 
ID : 			53990

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 1069.jpg 
Affichages :	205 
Taille :		98,5 Ko 
ID : 			53991

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 1081.jpg 
Affichages :	205 
Taille :		94,6 Ko 
ID : 			53992

Nous reprendrons la route en passant par la #544 et la #884. Des panneaux routiers nous avisent d’être prudent car l’armée fait des expériences dans la région…………..quel genre d’expériences? J’apprendrai via internet, que nous passons sur les terres de la C.F.B Suffield tout près de Ralston. L’armée y fait principalement de la recherche sur des armes chimique et biologique ainsi que de l’entraînement au tir réel. C’est invitant, vous ne trouvez pas ?
Nous circulerons une bonne partie de la journée sur l’autoroute #1 pour sauver du temps et nous rendre à la maison plus rapidement. Et oui, ça commence à nous manquer.
De loin, le monument le plus visible de Medicine Hat est le Tepee Saamis! Initialement construit pour les Jeux olympiques d'hiver de 1988 à Calgary, le Tepee Saamis est un hommage au patrimoine autochtone du Canada. Les experts estiment qu’il y a plus de 83 millions d'artéfacts d’ensevelis sur ce site.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 1082.jpg 
Affichages :	205 
Taille :		85,8 Ko 
ID : 			53993

Nous traverserons les interminables champs de blé de la Saskatchewan. De plus, la chaleur est intense et il fait déjà 32°c à midi.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 992.jpg 
Affichages :	206 
Taille :		91,8 Ko 
ID : 			53994

Un peu avant d’arriver à Swift Current nous apercevons d’immenses terres inondées. On se demande ce qui s’est passé ici? Quel ne fut pas notre surprise d’apprendre que c’est le lac Reid. Ça fait bizarre qu’après des km sans fin de terre agricole on y retrouve une si grande étendu d’eau.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 1084.jpg 
Affichages :	206 
Taille :		92,2 Ko 
ID : 			53995
Plus loin, à Chaplin se trouve un autre lac. Mais celui-ci est assez inusité. Le Chaplin lake a une superficie de près de 52 km carrés et est la deuxième plus grande étendue d'eau salée au Canada. On peut y voir depuis la transcanadienne, des amoncellements de sel sur les rives du lac. Ici c’est le paradis des oiseaux car la nourriture y est abondante.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 1087.jpg 
Affichages :	204 
Taille :		86,1 Ko 
ID : 			53996

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 1088.jpg 
Affichages :	208 
Taille :		90,7 Ko 
ID : 			53997
Direction Moose Jaw pour y visiter un attrait touristique qui fait partie intégrante de l’histoire du Canada. Tunnels of Moose Jaw propose deux visites très différentes l’une de l’autre.
La première, « l’histoire du passage de fortune » relate notamment l’histoire des immigrants chinois au Canada au milieu du XIXe siècle cherchant refuge contre la persécution. Des tunnels ont été creusés par des immigrants qui travaillaient sur la construction du chemin de fer canadien. À l’époque, les bâtiments du centre-ville étaient chauffés par des chaudières à vapeur qui étaient situés sous terre. Les sous-sols des bâtiments ont été faits pour se relier les uns aux autres, formant ainsi un système de tunnels. Les immigrants en provenance de Chine étaient à la recherche d'une vie meilleure et ils payaient de fortes sommes pour être engagé clandestinement. On les logeait sous terre dans des logements non ventilés et surpeuplées. L’histoire est touchante et presque irréaliste. J’aimerais vous la racontez au complet mais je vais vous laissez le plaisir d’aller sur place pour y voir tout le système très complexe et connaître l’histoire d’un peuple qui a trimé dur pour survivre.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		tunnels of moose jaw 1.jpg 
Affichages :	208 
Taille :		20,3 Ko 
ID : 			53998

La deuxième « la Connection de Chicago » est tout à fait d’un autre style. Nous sommes les acteurs au milieu d’une pièce jouée par des comédiens qui nous transporterons à l'époque de la prohibition des années 1920. À cette époque, un train reliait Chicago à Moose Jaw. Les tunnels ont donc servi de cachette pour les casinos et maisons closes clandestines, ce qui lui a valu le surnom de Little Chicago. Ici c’est le grand Al Capone, le plus célèbre gangster de l’époque, qui tire les ficelles de l’alcool prohibé et débourse de forte sommes pour faire taire la police corrompu au sujet de son marché très lucratif. On suppose que l’alcool était fabriqué à Moose Jaw et envoyé par train jusqu’à Chicago. Par contre cette mise en scène nous plaira un peu moins car on nous fait participer (en anglais) et le comédien principal parle aussi vite que Louis-Josée Houde. Vous comprendrez que j’ai dû leur dire que je ne parlais pas anglais et j’ai légèrement nui au scénario…..oups!
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		tunnels of moose jaw.jpg 
Affichages :	206 
Taille :		16,5 Ko 
ID : 			53999

Je vous suggère quand même très fortement cette activité. Ça vaut largement le détour. Malheureusement pour moi, les photos sont totalement interdites durant la visite. Petite chose utile à savoir, à Moose Jaw vous n’avez pas à payer les parcomètres quand vous êtes résident d’une autre province.
Ceci terminé nous reprendrons notre route. Un petit couple francophone, rencontré plus tôt dans la semaine, nous avait grandement recommandé la vallée de Fort Qu’appelle, nous vantant son paysage unique qui longe la rivière. Super, ça nous changera des plaines longilignes que nous venons de parcourir. Donc après Régina, direction vers la route Scénic #210.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Lac Qu'appelle.jpg 
Affichages :	205 
Taille :		58,4 Ko 
ID : 			54000

Par contre, notre petit couple ne nous a pas avisés qu’il n’y a pas d’hébergement dans la région de Qu’appelle. Le temps passe vite et la nuit va bientôt arrivée. Nous regrettons de ne pas avoir arrêté au seul camping que nous avons croisé, et qui semblait magnifique en passant, à Echo Valley Prov. Park. Nous devions longer la route #247 mais le temps nous manque et la fatigue se fait sentir. Nous demanderons l’aide du GPS qui nous indiquera la route # 56 qui serpente le long de la rivière pour atteindre la transcanadienne.
Quel temps perdu selon moi, car nous avons fait cette route à la hâte et les hébergements se font toujours aussi rare, même sur la grande artère. Finalement nous trouverons refuge pour la nuit à Grenfell dans un petit motel en bordure de la route, le Homestead Motel.
Dinosaure Provincial Park (Alberta) à Grenfell (Saskatchewan): 785km
Départ : 9h
Arrivée : 20h
Dépenses pour la journée : 228.34$/ pour 2 personnes


- - - Updated - - -

Jour 17

Rien à visiter aujourd’hui, nous prendrons donc la Transcanadienne pour accumuler le plus de kilomètres possible. Nous partons de la Saskatchewan, traversons tout le Manitoba pour arriver en Ontario avec 900km au compteur.
À Winnipeg on atteindra les 37° degré C, le soleil est au rendez-vous et la chaleur est incommodante. C’est à un point tel que certaines personnes se permettent de se dénuder. Nous avons dépassé une décapotable dont la passagère avait retiré son chandail, se faisant ainsi bronzé la poitrine au grand air !
Heureux de quitter les plaines de la Saskatchewan, nous pensions voir de nouveaux horizons au Manitoba. Et bien détrompez-vous, c’est du pareil au même.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 012.jpg 
Affichages :	210 
Taille :		87,1 Ko 
ID : 			54001

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 1090.jpg 
Affichages :	205 
Taille :		95,2 Ko 
ID : 			54002

Durant notre parcours de la journée, une chose m’a frappé. Il y a très fréquemment des panneaux indiquant « Premières Nations ». J’apprendrai que le Manitoba se place au deuxième rang derrière l’Ontario au chapitre du nombre total de la population autochtone à l’échelle canadienne. Fait aussi étonnant c’est que la population autochtone est loin d’être vieillissante car 60% est âgés de moins de 30 ans.
Avec la perte d’une heure de décalage, nous passerons la nuit au White Otter Inn à Ignace sur la route #17.
Grenfell (Saskatchewan) à Ignace (Ontario) : 900km
Départ : 8h
Arrivée : 17h45
Dépenses pour la journée : 205.93$/ pour 2 personnes


- - - Updated - - -

Jour 18

Le ciel d’aujourd’hui se partagera les nuages et la pluie. Les routes de l’Ontario nous semblent plus familières. Fini les routes en ligne droite sans végétation autre que des grands champs à perte de vue. Nous aurons enfin droit à des courbes pour éviter les nombreux obstacles de la nature, tels les montagnes, les lacs et la végétation abondante.
Nous aurons aussi droit à un palmarès de chantiers de construction, pour un nombre record de travaux routier selon mes standards. C’est fou le temps que nous y avons perdu. Et ce qu’il y a de plus frustrant c’est le fait que plus souvent qu’autrement, entre les arrêts obligatoires, il n’y avait aucuns hommes au travail, ni machinerie ou travaux routier. À croire que cela les amusent de voir les touristes prit dans leurs souricières. Ceci dit, changeons de sujet.
On nous avait suggéré d’emprunter la route # 17 entre Thunder Bay et Marathon qui longe le lac Supérieur, nous vantant la beauté du paysage. Comme le trajet nous rallonge de seulement une trentaine de minute, pourquoi pas? Par contre j’ai trouvé que les points de vue, directement sur le lac se font plutôt rare.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 1093.jpg 
Affichages :	205 
Taille :		91,6 Ko 
ID : 			54003
Au départ nous devions prendre la route #11 pour se rendre à Cochrane où l’on peut nager avec les ours polaire en captivité. Mais durant le voyage j’apprendrai que le site en question est fermé pour rénovation, quel dommage!
Rendu à Wawa nous verrons un peu partout des oies sous toutes formes d’art. Ça semble être un emblème pour la ville. Effectivement, Wawa est un mot de langue amérindienne qui désigne l'oie sauvage, voilà pourquoi il y a un si grand engouement pour cet oiseau.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les Rocheuses (2011) 1094.jpg 
Affichages :	204 
Taille :		91,3 Ko 
ID : 			54004

Nous bifurquerons sur la route # 101 qui devient plus étroite et complètement déserte. Pour nous stimuler d’avantage nous aurons droit à plusieurs kilomètres non-asphalté causé encore par des travaux de réfection. On se demande si nous avons fait le bon choix de poursuivre notre route par peur de ne pas pouvoir trouver d’hébergement dans ce coin perdu. Par chance, nous avions fait le plein d’essence à Wawa car il n’y a pas de station-service avant Chapleau. D’ailleurs nous y dormirons au Chapleau Inn. & Suites. Et nous aurons bien fait de prendre cette décision car la prochaine ville était à 200km plus loin, soit Timmins.

Ignace à Chapleau (Ontario) : 850km
Départ : 8h
Arrivée : 19h
Dépenses pour la journée : 193.12$/ pour 2 personnes


- - - Updated - - -

Jour 19

Aujourd’hui on rentre à la maison sous la grisaille. Mais rien ne peut affecter notre morale car l’excitation du dernier jour de route est plus forte. Et pour bien commencer la journée nous aurons un service en français pour le déjeuner. Après tout ce temps à mâchouiller l’anglais, cette petite attention nous fera le plus grand plaisir. Et un fait cocasse, c’est qu’à Chapleau les conversations sont particulières étant donné que la ville est bilingue. Les résidents mêlent en permanence les deux langues lors de leur causerie et ce, sans même en prendre conscience. C’est naturel chez eux mais difficile à suivre pour nous.
Nous continuerons sur la route #101 qui est des plus déserte et ce jusqu’à Timmins. Timmins est la ville natale de la chanteuse populaire country, Shania Twain. Ensuite s’ensuivra la région de l’Abitibi où nous traverserons l’interminable réserve faunique La Vérendrye. Mais c’est avec le sourire aux lèvres que se fera cette traversée, car nous venons d’atteindre enfin notre bonne vieille province du Québec nous rapprochant ainsi de notre but final.
On se gâtera les papilles gustatives aujourd’hui, ça ne sera que de la restauration. Rendu à Mont-Laurier un bon souper au restaurant St-Hubert nous donnera l’énergie nécessaire pour parcourir les derniers kilomètres qui nous sépare de la maison. Nous sommes toujours fébriles de partir en voyage mais il est tellement réconfortant de rentrer chez-nous et de revoir les gens que nous aimons, nous accueillir à bras ouverts. Et comme le dit si bien la chanson de Boom Desjardins « J’reviens chez nous retrouver mes souvenirs ».
Je vous laisse avec une dernière photo mémorable des participants de cette belle aventure qui sera inoubliable.
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Les rocheuses (2011) Montana.jpg 
Affichages :	206 
Taille :		41,0 Ko 
ID : 			54005

Chapleau (Ontario) à St-Donat (Québec) : 980km