• Liens Utiles


    Opération Escargot


    FMQ


    CAPM


    Front Commun Motocycliste

  • Commanditaires













  • Motoplus.ca: Moto Guzzi fait preuve d'Audace et trouve l'Eldorado en cherchant la MGX

    Moto Guzzi fait preuve d'Audace et trouve l'Eldorado en cherchant la MGX-21

    Par Didier Constant
    Publié le 6 novembre 2014
    Moto Guzzi investit dans sa famille California 1400 et présente quatre machines basées sur cette plateforme, trois motos de production, l'Audace, l'Eldorado et la California Touring SE ainsi qu'un prototype dénommé MGX-21 (pour Moto Guzzi Extrême à roue de 21 pouces).


    Moto Guzzi California Audace

    Toute de noir vêtue, la California Audace joue les «Muscle Bikes» et renvoie une image de performance et de délinquance. Dans la famille California, c’est le mouton noir, la rebelle. Pourtant, elle partage la même plateforme construite autour du V-Twin à 90° de 1400 cc refroidi au liquide délivrant 89 lb-pi de couple. Comme les autres California, l’Audace est dotée de cartographies paramétrables, d’un antipatinage et d’un freinage ABS.
    Ostentatoire, musclée et racée, elle se distingue par sa selle monoplace en Alcantara aux surpiqures rouges, sa ligne d’échappement courte noire, dont l’extrémité est taillée en biseau, son petit phare rond, ses panneaux latéraux simplifiés, ses repose-pieds classiques (les marchepieds ont été abandonnés), son guidon plat et son massif pneu arrière de 200 mm de large.
    Plus performante que ces sœurs, l’Audace est aussi plus légère que la California de base.

    Moto Guzzi California Eldorado

    Cette California est un hommage vibrant à l’Eldorado 850, une custom à moteur V-Twin ouvert à 90 ° avec transmission finale à cardan lancée aux É.-U. à la fin des années 1960 par Berliner Group, l’importateur Moto Guzzi de l’époque. La nouvelle Eldorado joue la carte de la nostalgie et reprend certains éléments stylistiques de cette période, comme les jantes à rayons chaussées de pneus à flancs blancs (130 mm à l’avant et 180 mm à l’arrière), les garde-boues enveloppants, le réservoir chromé, les rétros et le guidon haut et courbé. Ce qui ne l’empêche pas de faire preuve de modernité avec son énorme phare à DEL, son instrumentation numérique, son bicylindre en V de 1400 cc refroidi au liquide, son injection électronique et ses aides au pilotage qui comprennent un régulateur de vitesse, une cartographie paramétrable, un accélérateur Ride-by-Wire, un système de freinage ABS et un contrôle de traction (MGTC) réglable sur trois niveaux. Avec sa selle creusée culminant à seulement 724 mm du sol, l’Eldorado est basse et accommode les pilotes de tout gabarit.

    Moto Guzzi California 1400 Touring SE

    Comme son nom l’indique, la Touring SE est la voyageuse de la gamme California. Avec son pare-brise haut solidaire de la fourche, ses phares d’appoint, ses valises latérales, son réservoir de 21 litres lui procurant une autonomie de 300 km, son dosseret passager et ses poignées de maintien, elle est conçue pour voyager en couple, en tout confort. Sa peinture deux tons caractéristique et ses panneaux latéraux rappelant ceux de la T3 originale lui donnent un petit air rétro. Pour le reste, elle reprend tous les éléments qui font le succès des autres California, dont le V-Twin à 90° de 1400 cc relié à une transmission par cardan et la centrale électronique.

    Prototype MGX-21: le «bagger» macho!

    La MGX-21 est une moto concept, pour l’instant à tout le moins. Basée sur la plateforme California 1400, elle adopte un design avant-gardiste qui puise ses sources dans l’imaginaire américain et fait des emprunts stylistiques à la Harley-Davidson Road Glide, à la Victory Cross Country, voire à la Honda F6B.
    La MGX-21 est un «bagger», c’est-à-dire une custom musclée dotée de valises profilées, préparée à la mode Moto Guzzi. Dessinée par Miguel Galluzzi, elle se reconnaît à sa roue avant de 21 pouces à jante pleine chaussée d’un large pneu et à ses accents rouges sur les culasses, le devant de l’aile et les étriers de freins Brembo à fixation radiale. Son tête de fourche volumineux solidaire de la fourche, dans le plus pur style «bagger» et son habillage et ses bagages profils en fibre de carbone lui donnent un aspect «bad boy» renforcé par l’omniprésence du noir. Sur cette machine, contrairement aux créations américaines, pas de chrome, que du noir mat et du carbone. Une allure qui inspire puissance et respect.
    Pour l’instant, les prix et la disponibilité des modèles présentés ci-dessus n’ont pas été divulgués.
    Cet article a été publié à l'origine dans la discussion du forum : Motoplus.ca: Moto Guzzi fait preuve d'Audace et trouve l'Eldorado en cherchant la MGX commencé(e) par Makiavel Afficher le message original